spaluxetv

Archive for juin 2016|Monthly archive page

Salon Make Up Paris : tendances green et digital

In beauté, maquillage, salon on juin 30, 2016 at 3:56

makeup-paris-spaluxetv

 

La septième édition de MakeUp in Paris s’est déroulée au Carrousel du Louvre du 9 au 10 juin 2016.

Le salon réservé aux industriels des filières beauté et parfums a accueilli 150 exposants -dont 29% venus de l’étranger- et près de 3500 visiteurs.

Nous avons déambulé dans ce salon peu ouvert aux journalistes, car ici -toutes choses égales par ailleurs- on est là pour vendre pas pour expliquer.

Éponges Émojis

makeup-in-paris-sponges-spaluxetv

Nous avons remarqué que la vague d’éponges à démaquiller, cushions … n’avait pas reflué. Les fabricants asiatiques proposaient des modèles de toutes tailles et de toutes formes. Les couleurs balayaient les spectres des teintes pastels et acidulées. Le ton se voulait eco-friendly chez le japonais Jespon qui exposait des cushions produits sans eau et mettait par ailleurs en avant des blenders mi éponges mi blushs pour une « finition professionnelle » du maquillage. Poissons, macarons, toupies … les « latex free 3D » se calaient sur le design émojis.

makeup-un-paris-sponges-spaluxetv

Le fabricant d’accessoires Taiweng Beauty donnait notamment à voir une collection de baumes pour les lèvres inspirée de ces vecteurs d’émotions digitales avec une série animalière et gourmande très fun.

makeup-in-paris-pinceaux-spaluxetv

Loin des éponges girly, le coréen Hyangnam Beauty, spécialisé dans les accessoires pour manucurie, pédicurie, mise en beauté des yeux, a attiré notre regard par l’élégance toute métallique de ses instruments de soins des mains et des pieds ainsi que par ses rasoirs à sourcils en forme de brosse à dents strikeuse.

Le groupe Pochet, créateur du flacon de vernis Louboutin, a fait une démonstration de son nouvel étui à mascara basé sur des clics. Pour ouvrir ou ne tourne plus mais on tire et pour régler la prestation (volume ou longueur des cils) on appuie sur le mini bouton choisi.

Lips are the new nails

makeup-in-paris-lips-spaluxetv

La tendance se confirme. La créativité et l’extravagance du nail art est en train de se reporter sur la bouche. Du bleu, du vert, du jaune il n’y a plus de couleur bannie. Les lèvres peuvent être pailletées, tatouées, stickées. Nouveau territoire, la bouche va être soignée comme le reste du visage (masque, gommage, sérum, cure de beauté …)

Notons qu’en matière de beauté les huiles et les masques ont la côte.

Ateliers autour du parfum et des couleurs

Le salon a rendu hommage au parfum à travers une expérience et une exposition animées par d’Isabelle Ferrand de l’agence Cinquième Sens et Anne Camilli et Cie avec son Musée à la Carte®.
Au programme, la découverte de plus de quatre vingt objets de collection vieux de plus de deux cent cinquante ans où maquillage et parfum sont étroitement liés. Un atelier olfactif attendait les visiteurs du salon qui ont pu tester et tenter de reconnaître plusieurs dizaines de fragrances.

Côté ateliers, les organisateurs avaient notamment mis en place des rencontres sur la couleur allant du travail des artisans verriers vénitiens jusqu’aux tendances de demain. Il s’agissait d’apprendre « à stimuler les interactions avec la lumière en travaillant sur les couleurs, à combiner macro tendances, lifestyles et concepts créatifs et à avoir un regard neuf sur les rôles de la texture et de la couleur« .

Dans les couloirs, les stands des vendeurs de pigments ressemblaient à des étals d’épices. On avait envie de goûter.

Les lieux Clefs

makeup-in-paris-arbre-spaluxetv

Le totem de la manifestation, l’arbre de l’innovation où étaient accrochés les créations des dix huit lauréats de Make Up Paris, jouait les repères topographiques aussi bien que tendantiels.

makeup-in-paris-digital-beauty-spaluxetv

Comment essayer 40 teintes de rouge à lèvres sans se démaquiller, comment partager des looks de make-up entre copines … l’espace Digital, placé à l’entrée du salon, présentaient les nouveaux joujoux qui devraient cibler d’encore plus près les attentes des clients et déclencher l’acte d’achat.
Parmi les acteurs spécialisés dans les applications mobiles de make-up et de biométrie faciale, les starts up Feelingreen et Nail Revolution.
La première « a développé une cosmétique instrumentale connectée (ligne de soin, device, application) pour personnaliser totalement le soin proposé à chaque consommateur« . Le seconde « a inventé une machine qui propose la fabrication immédiate de vernis à ongles d’après le scan de n’importe quelle couleur (objet réel, photo…) »
Les « veilleurs » côtoyaient les « créatifs ». Ainsi, Linkfluence aidait les entreprises à écouter leurs « consommateurs et à détecter les tendances grâce aux réseaux sociaux et aux contenus qui circulent sur le web« . KerniX surveillait « les moteurs de recommandation qui analysent les datas pour proposer à l’internaute une interface adaptée à ses goûts et ses besoins« . Des conseils ont par ailleurs été dispensés aux entreprises pour éviter de tomber sous le coup de la nouvelle législation, la commission européenne ayant adopté le 14 avril dernier un nouveau règlement concernant la protection des données.

chanel-sustainability-makeup-in-paris-spaluxetv

Dans un autre registre, le Pavillon Chanel accueillait les visiteurs souhaitant se familiariser avec son Sustainability Excellence Program. Les représentants de la marque se sont déclarés prêts à « mettre à disposition gratuitement cet outil à toute entreprise du secteur désireuse de l’utiliser pour mieux comprendre où sont les risques environnementaux et humains tout au long de ses supply chains« .

Un jury d’élèves d’écoles spécialisées dans le secteur du packaging (Esepac) et de la formulation (Isipca) a sélectionné des produits de fournisseurs. Ces produits jugés nouveaux et pertinents en matière d’éco-conception ont été exposé dans l’espace Chanel. Trois produits ont été distingués dans chacune des trois catégories, formulation, packaging, accessoires.

 

 

http://www.makeup-in-paris.com

Publicités

Aman Wellness : Bien-Être Holistique

In bien-être, Spa, Travel on juin 28, 2016 at 7:32

wellnessheader3

La très sélect collection d’hôtels Aman a toujours proposé des expériences de qualité en matière de Spa. Elle complète aujourd’hui son offre par des immersions bien-être personnalisées et des retraites en petits groupes. Ces nouveaux programmes se veulent holistiques en intégrant l’alimentation,  les activités physiques, les exercices spirituels. L’objectif est une profonde remise en forme et en équilibre physique et mental. Les sessions seront animées par des « spécialistes du bien-être global », puiseront dans les savoirs traditionnels et alterneront rituels locaux et traitements « maison ». Pour le Groupe, l’environnement tient une place primordiale car « une reconnection avec la nature est un moyen de redécouvrir l’univers dans sa sphère intime« .

Les deux premières « immersions individuelles » se tiendront à l’Amanpuri (Thaïlande) et à l’Amanbagh (Inde) à partir du 1er aôut 2016. Il faudra compter 3 jours minimum pour une initiation et 21 jours pour une régénération en Thaïlande et 4 à 21 jours en Inde.

Phuket : detox, fitness, reconnection, zen

amanpuri-wellness-spaluxetv

À Phuket, l’un des spas historiques du groupe, on proposera quatre programmes individuels : la remise en forme, la perte de poids, la detoxification et la reconnection.

La Fitness immersion axée sur la condition physique comprendra des séances d’entraînement conçues par des experts sportifs, des exercices de boxe thaï, de pilates et de yoga.

La Weight immersion intègrera des sessions de gym aquatique pour aider à réduire le stress et les douleurs du corps rencontrées lors de la perte de poids.

La Cleanse immersion sera destinée à ceux qui veulent réduire le niveau de stress et travailler sur l’auto guérison grâce à l’homéostasie interne.

La Awarness immersion aura pour but  d’améliorer la connexion avec le monde par la méditation, le yoga, la réflexion silencieuse, la thérapie crânienne ou encore le Reiki.

Ces programmes seront intégrés dans une « enveloppe » de soins plus vaste comme une session spa quotidienne de 60 à 90 mn ou encore un coaching nutrition riche en tisanes à base de plantes, fruits frais, bouillons alcanisant qui visera à à nettoyer l’organisme, à stabliser le taux de sucre dans le sang, à renforcer la flore intestinale et à soutenir le système digestif.  

Inde : ayurvéda

Amanbagh-wellness-spaluxetv

Au cœur des collines rocheuses d’Aravalli, au nord de l’Inde, un autre spa pionnier, l’AmanBagh proposera les Wellness Immersions Ayurvedic basées sur la plus ancienne médecine traditionnelle préventive et conservatrice connue : l’Ayurvéda (veda : vie) l’Ayur Immersion, une initiation de 4 jours, comprendra un programme de traitement complet et un plan nutritionnel ayurvédique spécifique doshas.

La Purify immersion aura pour but de prévenir les maladies et d’éliminer les toxines afin d’améliorer l’immunité naturelle.

La Rejuvenate Immersion exploitera tous les aspects de la médecine ayurvédique pour améliorer la mémoire, renforcer les organes des sens de l’Ayurveda (peau, yeux, langue,  nez) et augmenter l’endurance physique.

L’initiation à l’Ayurveda ou l’approfondissement de cette discipline de purification spirituelle, de reconnection entre le corps et l’esprit, sera complétée par des séances de yoga et de méditation dans les jardins et par des visites culturelles.

Les retraites en petits groupes

aman-wellness-spaluxetv

Les Group Retreat Expérience dureront de 3 à 10 jours et se dérouleront dans les destinations spa clés. « Le but est d’amener les participants à retrouver un équilibre naturel et un mieux être. Chaque retraite sera un mélange cohérent d’ateliers, de traitements efficaces et de détente avec un travail sur les mouvements et le corps, les aliments et la santé ainsi que des aventures culturelles qui mettront l’accent sur les éléments les plus authentiques de l’environnement local comme par exemple les visites de monastère ou les cours de cuisine. Des maîtres de tai-chi, des scientifiques, des nutritionnistes et des sportifs travailleront en synergie à la réalisation des objectifs personnels de chaque participant« .

 

Bye Bye les mauvaises énergies, place au sourire. Du moins sur sur le programme.    

 

Voir les dates sur le site :

http://www.amanresorts.com

Studio Harcourt : la lumière a une nouvelle adresse

In art, beauté, photographie on juin 27, 2016 at 7:40

studio-harcourt-curiositheque-spaluxetv

Faut-il encore présenter le Studio Harcourt ?

Oui. Disons oui. Même si c’est juste pour rappeler quelques fragments d’une belle histoire. Une histoire de lumière, de beauté, de pellicules imprégnées de rêve.

En 1934, Cosette Harcourt, Robert Ricci et des Frères Lacroix créent à Paris, dans le 16ème arrondissement, un studio qui va immortaliser les plus grandes figures artistiques du 20e et du 21e siècle. La signature est reconnaissable entre toutes. C’est la lumière. Celle des films en noir et blanc et de leur glamour. Chaque vedette mise en lumière par les photographes du Studio possède une aura, un éclat magnétique.

Les locaux de la rue Goujon plongeaient les visiteurs dans la magie des décors de cinéma des plus grands classiques. Très présents, des éléments décoratifs du film « La belle et la bête » de Jean Cocteau surprenaient autant qu’ils émerveillaient. Mais le bâtiment était devenu trop étroit. Le studio a donc déménagé au 6 rue Lota dans un hôtel particulier datant de 1897 et classé en protection patrimoniale. Le déménagement est à la fois un retour du Studio dans le quartier qui l’a vu naître et un défi architectural confié à Monica Donati Architectures. L’agence d’architecture devait concilier deux histoires classées.

Un lustre de 10 mètres

studio-harcourt-lustre-spaluxetv

La rencontre s’est faite dans le hall, un vestibule oval où se croisent les salons de réceptions d’époque, aujourd’hui devenus le Café et l’un des deux studios photos. Les architectes ont imaginé un lustre de 10 mètres de hauteur constitué de photos Harcourt. Le lustre « traverse la partie centrale du vestibule sur trois niveaux depuis le Musée du deuxième étage jusqu’au Studio Dietrich du rez de chaussée à travers des planchers de verre perforés laissant traverser les câbles … (Il) accompagne la déambulation dans le bâtiment et retrace l’histoire d’Harcourt de sa création à ces dernières réalisations« .

studio-harcourt-atmosphere-spaluxetv

Si le lustre est la clef de voûte de l’édifice, l’atmosphère en est l’âme. Des espaces clairs-obscurs alternent avec des zones de pure lumière, des projecteurs omniprésents restituent le halo signature. Tapis et drapés rouges, parquets de chêne, escaliers de fer forgé, plafonds d’or dialoguent avec un mobilier qui revisite l’époque.

studio-harcourt-salon-spaluxetv

Le mobilier des salles d’attente, de réception et du Café est signé Pierre Renard. Le jeune artisan d’art joue la carte du détournement et de l’élégance des contrastes. Le détournement c’est par exemple une table au format photo. L’élégance des contrastes se niche dans les courbes qui répondent au format carré des tables et dans les gris qui écartent le duo noir et blanc.

Aujourd’hui le Studio Harcourt comprend deux studios photos, deux espaces maquillage, un Musée, des salons et un Café.

studio-harcourt-Salon-Cocteau-maquillage-spaluxetv

Maquillage et shooting : 2 000 E

Le Café est l’association entre deux Entreprises du Patrimoine vivant : Harcourt et Dalloyau.

Ce bel espace clair et chaleureux propose plusieurs formules, du petit déjeuner intime au déjeuner d’affaires.

Les Chefs pâtissiers ont imaginé un gâteau Harcourt : une superposition de gourmandises sous le signe du chocolat blanc. No comment puisque nous n’y avons pas goûté.

Les studios de maquillage préparent le ou la futur(e) photagraphié(e). Le terme de client est banni ! Trop « tiroir caisse », trop vulgaire. Les make up artists utilisent des produits de la ligne Harcourt (le gel sourcils est excellent, nous comptons bien découvrir les autres éléments de la gamme), et puisent dans les poudres, les rouges, les fards Laura Mercier, Paul et Joe, Lise Watier. Une séance coûte 2000 E.

Le photographe et sont assistant proposent une sélection d’environ 60 clichés. La première photo est incluse dans le forfait préparation/shooting. La deuxième photo vaut 900 E.

Il est également possible de privatiser l’ensemble du Studio Harcourt pour 25 000 E.

L’atelier maquillage dispense des cours pour de petits groupes (9 personnes). Prix : 135 E /3 heures.

Musée « Curiosithèque »

studio-harcourt-musee-spaluxetv

Le nouvel écrin du Studio Harcourt est un espace ouvert. Entre une pause au Café et/ou un shooting, les visiteurs peuvent voyager dans l’histoire du cinéma en découvrant le cabinet de curiosités et ses objets insolites dont un système de roues qui renvoie aux « Temps Modernes » de Charlie Chaplin, un mur animé qui diffuse en HD des documents en images et des expositions « valorisant des clichés inédits dans une galerie de portraits suspendus créant un nuage photographique« .

Clic Clac & Smile  

Studio Harcourt

6 rue Lota

Paris 75016 

http://www.studioharcourt.eu

Alternative Fragrance and Beauty : cap sur les produits de niche

In beauté, beauty on juin 26, 2016 at 6:06

alternative-fragrance-beauty-spaluxetv

« Rêver mais avec un business plan« , c’est le conseil que donne Claudia Bonfiglioli aux jeunes marques alternatives de cosmétiques et de parfums.

Aidée par son équipe cette pro des salons, directrice générale d’Informa Beauty, a organisé du 16 au 18 juin une manifestation consacrée aux marques de niche.

La première édition a réuni 130 marques dont 60% provenant de la filière esthétique et 40 % de celle du parfum.

« Nous repérons des concepts dans les salons étrangers. Erborian (Corée) est l’exemple type de ce qui nous plaît » explique Julie Cartigny la directrice de l’événement « Nous pouvons aussi sélectionner de « jeunes pousses » qui viennent à nous« .

Un salon concept store

Les baby brands étaient coachées lors de rencontres autour du packaging, de la communication, de l’élaboration d’un business plan … Objectif : trouver un distributeur.

Elles pouvaient aussi rencontrer le public et les journalistes lors de deux journées dédiées.

Les organisateurs avaient retenu Le Carreau du Temple, espace trendy qui colle bien avec la notion de produits de niche. Une décoration de papier dont une magnifique sculpture aérienne (voir photo) personnalisait le tout rompant avec le côté aseptisé de nombreux salons.

Les participants pouvaient assister à de mini-expositions, participer à des expériences sensorielles, prendre part à des ateliers sur les huiles essentielles, le parfum ou encore le marché chinois – Sang Jingmin, le président de Shangaï expo, le plus important forum d’Asie en matière de cosmétiques, était présent au salon.

Les prix

Dans cet espace historique transformé en concept store, on remettait des prix ce qui se fait généralement dans un salon. Point d’innovation de ce côté ci.

Le top des prix ce sont les Beauty Challenger Awards qui ont précédemment mis à l’honneur des marques de niche aujourd’hui distribuées par les grandes enseignes. Citons : Laboratoires Filorga, Erborian, Garancia, Patyka, Sampar, Less is More, Aïny, Jardin d’écrivain …

Cette année, 27 marques et 37 produits concouraient pour 4 awards.

Le Prix Distributeurs est revenu à Baija, une « crème ultra riche pour le visage composée de 17 principes actifs aux  propriétés antioxydantes et révélatrices d’éclat ».

Le Prix Trends & Media a été remis à Ho Karan « La crème hydratante de 
l’homme  qui lutte contre la déshydratation du tissu cutané exposé aux éléments extérieurs, au stress, à la pollution et à l’agression du rasage« .

Artis Brush et ses pinceaux Artis Oval ont décroché le Prix des Consommateurs.

Baïja fut décidément très appréciée puisque sa crème ultra riche visage a obtenu le Grand Prix qui récompense le produit ayant reçu le plus de points, toutes catégories de jury confondues.

De notre côté, nous avons distingué des choses très variées sur lesquelles nous reviendrons. Les très efficaces soins capillaires Iles Formula de la célèbre coiffeuse américaine Wendy Iles ; les créations de la pâtissavonnerie artisanale, des savons et des crèmes de bain aux allures de macarons, de chocolats liégeois … ; les soins Saisons d’Eden bourrés d’ingrédients d’exception; les luxueuses compositions de Swiss Perfection, sans oublier la gamme suisse IDC, le maquillage minéral Jane Iredele et … une marque de produits pour le bain et de soins pour cheveux regorgeant de grenade, de karité, de citron dont nous avons perdu le nom. Shame on us. Nous enquêtons.

Le collectif Olfactorama, un groupe de passionnés de jus de niche, a remis ses propre prix. Deux nouveauté et 6 récompenses traditionnelles allant des fragrances grand public aux jus les plus confidentiels en passant par les parfums d’ambiance.

Le prix spécial (nouveau) a couronné l’Heure Perdue (Cartier) une fragrance 100 % chimique à l’odeur très particulière, comme celle que pourrait dégager une alcôve ardemment visitée. Un choix courageux salué par une (presque) standing ovation.

Les visiteurs avaient été invités à voter pour leur parfum préféré parmi un éventail de créations d’exposants du salon, qu’ils ont ainsi découvert en blind-test. Le prix du blind test (l’autre nouveauté) est revenu à Fiilit (parfum de voyages) pour « Cyclades ». Nous avions repéré « Panama » chez le même parfumeur.

alternative-fragrance-and-beauty-parfums-fiilit-spaluxetv

Les autres awards sont allés à Hermès, Narcisso Rodriguez, Chanel, Cartier (encore) …

alternative-fragrance-and-beauty-parfums-spaluxetv

Nous sommes un peu troublés par le terme de « niche » alors que les prix consacrent les grands de la parfumerie même si, dans le cas de Cartier, il y a prise de risque en finançant des fragrances si audacieuses.

 

 

http://www.alternativebeautyparis.com

http://www.informa.com

 

 

 

Spa Gemology Paris : soin aux pierres précieuses

In beauté, beauty on juin 26, 2016 at 6:05

spa-gemology-paris-pierres-precieuses-spaluxetv

Un espace minéral en noir bleu et blanc, des lustres dont les tranches de selinite tombent comme des stalactites, des blocs de quartz à terre, le design du spa Gemology Paris est fidèle à son ADN : les pierres précieuses et semi-précieuses.  

Dalila, esthéticienne et formatrice, nous accueille. Nous visitons le spa pilote de la marque distribuée dans 27 pays. Sur 200 m2, il comprend 3 cabines de soins dont une double, une salle de pédicurie-manucurie et un salon hammam privatif. L’accueil est formé d’un corner « labo » avec des poudres et des bocaux de pierres, d’un point vente et d’un espace réservé au diagnostic de la peau. Nous descendons quelques marches pour un soin du visage d’une heure. La cabine est douce et spacieuse.

Le traitement commence sur les notes d’une gymnopédie de Satie. Le modelage de bienvenu se veut une porte d’entrée dans l’univers minéral. Il s’effectue avec des pierres chaudes en cristal de roche. Les notes obsédantes et parfois très appuyées de la gymnopédie alliées au caractère lisse et ferme des pierres initient un voyage des sens et de l’imaginaire.

spa-gemology-paris-soin-visage

Après un démaquillage du visage et des yeux, Dalila procède à un peeling à l’ambre bleue à base d’acides de fruits. La texture du gel nettoyant est très mousseuse. On s’imagine le visage couvert de bulles. L’esthéticienne précise que tous les produits -y compris le démaquillant- sont enrichis en vitamines, extraits de fleurs, de plantes et d’acide hyaluronique car « Les cellules sont coachées par les oligo-éléments contenus dans les pierres. Il faut quelques semaines d’usage pour obtenir un résultat. L’ajout d’ingrédients donnant un effet à plus court terme permet de faire « patienter » les clientes« .

Nouveau modelage du cou, des bras et du visage au quartz rose. Il s’effectue à l’aide de coussins moyens pour le décolleté et les bras, de petits coussins pour le cou et le visage, de cabochons pour un drainage de qualité et de petits rouleaux pour travailler les rides, stimuler et repulper. Le jade prend la place du quartz pour le travail sur les ridules.

Toujours sur la musique de Satie, nous nous confions à la chaleur des pierres -qui refroidissent très vite- et aux sensations qu’elles procurent selon leur forme et leur taille. Dalila pose ensuite un masque « gel diamant ». Durée 10mn. Pendant 4 mn elle pratique un modelage de la tête avec de petits coussins de quartz rose. Le reste du temps est consacré à la rédaction de l’ordonnance beauté. « À chaque étape du traitement nous utilisons différents produits. Par exemple pendant la pose du masque nous appliquons un baume à lèvres à base de karité et de magnésium issu du peridot » précise la praticienne. L’application d’un contour des yeux, d’un sérum et d’une crème achève le soin.

spa-gemology-paris-epilation  

Nous avons vécu une belle expérience, révisé notre gemmologie et, last but not least, contenté notre peau.  

 

Spa Gemology

6, rue Pierre Demours

75017 Paris

http://www.spagemology.fr

Boxe et caetera

In arts martiaux, sports on juin 20, 2016 at 5:15

photos avec Samir

Bim, Bam, Boum, esquives, coups, feintes.

Bim, Bam, Boum, low, midlle, high kicks.

Christophe Guyoton a la boxe dans le sang, les muscles, les ligaments.

En 29 ans d’Arts Martiaux, il a décroché quatre ceintures noires et attend la cinquième.

Kakato Geri inervé

Présent sur le tatami comme sur le ring, son palmarès cingle comme un uppercut : triple champion de France de K1, champion de France de kickboxing, médaillé de bronze aux championnats du Monde de kickboxing, vainqueur du French Trophy International de la WKA (l’une des deux principales Fédérations mondiales de kickboxing), cette coupe étant aux Arts Martiaux ce que Roland Garros est au tennis. On arrête ici. La liste est longue comme un KO dans un combat clandestin.

L’oeil bleu cyclade, le corps gainé à faire pâlir un top modèle, cet athlète de 36 ans, s’est également distingué en boxe thaïe, karaté et boxe anglaise.

Entre deux combats, il dévore l’actualité des boxes et étudit les textes essentiels notamment ceux qui ont trait à l’éthique des samouraïs.

Ce mélange d’expérience et de curiosité l’a mené vers l’enseignement.

Le boxeur donne des cours privés à une clientèle mixte de designers, de sportifs de haut niveau, de CEO, de modèles, de comédiens … dans sa salle ou à domicile. La palette de ses prestations va de la remise en forme aux entraînements pour personnes aguerries en passant par la self-defense (krav maga …) et la sculpture du corps. La séance débute par des échauffements et/ou du running.

photos footing Philippine photos étirements Philippine

Elle s’achève par des étirements et, à la demande, par une séance de yoga.

Chaque élève a son propre dossier avec des enchaînements préparés sur mesure par le « maître » qui paufine sa propre méthode d’entraînement.

Après avoir suivi un cours nous pouvons attester sur l’honneur que sa patience est aussi ferme que ses abdos 😉

Kick avec Philippine kick avec Philippine 2  

Christophe Guyoton

chrispro94@gmail.com

https://www.facebook.com/profile.php?id=100011264436556&ref=br_rs

DDAYS 2016 sous le signe de Taïwan et du végétal

In Design, design on juin 5, 2016 at 6:45

ddays-taiwan-design-papier-spaluxetv

L’édition 2016 des DDay’s a célébré la maison-mère où se déroulaient une série d’événements dont les propositions de designers taïwanais à l’honneur cette année. Le Musée des Arts Décoratifs, en collaboration avec le Centre culturel de Taïwan à Paris, a ainsi accueilli des expositions sur l’art très populaire du papier sans cesse réinventé par des designers comme Hsin Hsin et ses offrandes ou par des artistes comme Hsin-Fu Hung dont les oeuvres nous happent dans une bulle onirique. Taiwan-DDays-spaluxetv  

Le 24B relayait ce « spécial Taiwan » en proposant « Bamboos Wearables » axé sur le travail contemporain du bambou notamment en matière de bijoux. La galerie présentait par ailleurs les créations de jeunes designers issus d’écoles taïwanaises réputées.

ddays-taiwan-chiao-yi-bijoux-spaluxetv ddays-bamboo-wearables-spaluxetv ddays-2016-taiwan-spaluxetv

Outre Taïwan, Le Musée des Arts Décoratifs a accordé une place majeure aux artistes-designers de lumière. Daan Roosegaarde est une référence. Le Néerlandais ne considère pas le lumière comme un éclairage, mais comme une matière vivante. Dans Luminator, il invite le spectateur à en faire l’expérience imminente par un voyage dans de nouvelles dimensions lumineuses.

ddays-2016-luminor-2-spaluxetv ddays-2016-luminor-spaluxetv

L’autre grand événement de cette édition fut le lancement du premier Off consacré au Design Végétal. Végétalisation des espaces publics et privés, home gardening, jardinage dans des lieux partagés … sont devenus des pratiques courantes voire militantes. Il était temps « d’officialiser » l’existence d’un design axé sur l’art du vert. Rive gauche et rive droite, une trentaine de créateurs et de galeries rassemblés par les organisateurs de Paris Deco Off ont exhibé des oeuvres magistrales ou plus intimes.

Côté Rive gauche : 7 lieux, 12 artistes, un parcours à Saint-Germain-des-Prés et à la Cité de la Mode et du Design. Côté Rive droite c’est à la galerie Via que les artistes se sont réunis. Du 7 au 15 juin Place Saint-Germain-des-Prés, Alexis Tricoire présentera la sculpture « L’Albatros », un oiseau origami prêt à prendre son envol. 

Off-du-design-vegetal-ddays-alexis-tricoire-spaluxetv  

Notons que les ateliers Think Life, associés aux DDay’s,  ont accordé un espace de réflexion à la green life.  

À tout événement ses récompenses.

Le 4ème prix Émile Hermès avait pour thème : « Jouer« , « activité particulière et universelle, féconde pour le corps comme pour l’esprit« .

Et les meilleurs joueurs ont eu pour nom :

Jean-Simon Roch pour Vibrato

prix-emile-hermes-jean-simon-roch

Victoria Tavelier pour Talu

prix-emile-hermes-victoria-tavelier  

Mathieu Lang pour Luc ex aequo avec Léa Pereyre et Claire Pondart pour Demi-Jour

prix-emile-hermes-lea-pereyre-claire-pondard    

http://www.ddays.net

http://www.think-life.net

https://www.studioroosegaarde.net  

Design for peace : la grâce de l’artisanat touareg

In art, design on juin 4, 2016 at 9:43

design-for-peace-ddays-spaluxetv

L’esprit du désert souffle sur la minuscule galerie Made in Town.
Design For Peace l’a peuplé d’objets d’inspiration touareg.
Fruit original d’un partenariat entre 6 jeunes créateurs issus des plus prestigieuses écoles de la capitale et 17 artisans réfugiés Touareg au Burkina Fasso, l’exposition est superbe.

Sur les murs, les photos rappellent cette belle histoire de dialogue artistique.
Dans la galerie nos yeux butinent avec délice les créations.
Voici un panier fait d’un maillage en calebasse, cuir et perles de bronze avec des anse en bois de palissandre que notre regard a bien du mal à quitter.
Ou encore une pochette à rabat en cuir tissé de caoutchouc agrémenté d’une longue frange en cuir et de finitions en bronze. Une petite merveille pour se distinguer lors d’une party.
Tandis que le miroir à poser en cuir gainé et cuivre martelé sur une base de palissandre renvoie un autre reflet de la beauté.

sac-touareg-artisanat-de-luxe-design-for-peace-spaluxetv

pochette-touareg-artisanat-de-luxe-design-for-peace-spaluxetv


Bijoux, corbeilles, vases, plateau de thé, coussins, lampe … on se délecte des formes, des couleurs, des mélanges de matières « nobles » et recyclées. La partenariat avec les jeunes créateurs a permis des innovations techniques elles que le tissage de fibres végétales ou de rônier et caoutchouc ou encore le maillage de calebasse, cuir et perles de bronze.

Design for Peace est un projet porté par le l’UNHCR (Haut Commissariat des Nations Unis pour les réfugiés) et l’association Africa Tiss.
L’objectif est d’accompagner et de former les quelque 200 artisans locaux et réfugiés du Burkina Fasso afin de leur ouvrir les marchés haut de gamme de la mode et du design.

On compte 60 millions de réfugiés dans le monde dont les 3/4 sont accueillis par les pays pauvres notamment les pays africains.
Les exilés sont trop souvent source de peur et leur savoir traditionnel, leurs capacités créatrices restent dans l’ombre. Design For Peace entend changer cette vision.

exposition-artisanat-touareg-artisanat-de-luxe-design-for-peace-spaluxetv

La résidence artistique de Ouagadougou doux est le berceau de la première collection « Transhumance ».
Un titre hommage « aux populations touareg, à leur expérience du nomadisme et aux objets qui les accompagnent lors de leurs itinéraires » note Mariette Chapel d’Afrika Tiss.
Chaque objet est à la fois une part de vie et de tradition.

objet-design-artisanat-de-luxe-design-for peace-spaluxetv

plateau-de-the-touareg-artisanat-de-luxe-design-for-peace-spaluxetv

 

La collection composée d’une quinzaine de pièces sera exposée du 20 mai au 23 juillet 2016 à la galerie Made In Town puis à Ouagadougou à l’institut Français.

Une campagne de collecte de fonds a être lancée sur Kisskiss Bankbank le 25 mai.

Alors on clique !

 

Design For Peace

http://www.designforpeace.org

Une « fac » pour mannequins

In fashion, mode on juin 1, 2016 at 6:01

models-newfashiongeneration-spaluxetv

Faute de structures adaptées, le cursus des modèles est souvent chaotique.
Les mannequins doivent caser leurs cours entre shootings du castings.
Résultat, une reconversion difficile pour la plupart de ces pros des catwalks.
Ce constat a conduit l’IC For Models à proposer des études compatibles avec l’exercice du mannequinat.

Basé à Paris, le Collègue, qui est ouvert aux jeunes professionnels de toutes nationalités, a conclu un partenariat avec The Victor Hugo School qui prépare les élèves au bac international et à l’entrée à Cambridge. Les études se font en anglais. L’IC For Models offre des prestations complémentaires : cours de langue (Anglais et Français), leçons de savoir vivre, d’art et de culture.

jardins-cercleinterallié-spaluxetv

Le « College » est également partenaire de l’agence Next Models et de la société événementielle Une Graine de Mode.

Une réception été donnée le 25 mai en l’honneur de l’IC for Models et « du plus grand casting organisé en France » sous la houlette de Une Graine de Mode et de Next. Quelques chiffres : 30 000 candidatures en ligne, 700 candidats pré-sélectionnés par date, 10 villes « castées », 13 dates de casting, 20 finalistes.
Les finalistes 2015 offraient des types  de beauté variées, du très classique aux traits affirmés c’est les filles, du multi-ethnique chez les garçons.
La cérémonie avait lieu sous les ors du  chicissime Cercle de l’Union Interalliée.

 

Rendez-vous le 30 juin pour la finale qui se déroulera devant un jury de professionnels de la mode présidé par le top model Anna Cleveland.

 

http://www.icformodels.com

http://www.newfashiongeneration.com

http://www.unegrainedemode.com