spaluxetv

Jovoy : une boutique à Londres et un concours jeunes parfumeurs à Paris

In #cosmetiques, Beauté, parfum on octobre 27, 2017 at 7:15
 

  Jovoy, la parfumerie de jus rares, a ouvert un nouvelle boutique à Londres. L’occasion de revenir sur Corpo 35, le concours de nouveaux nez qu’elle coordonne avec la Maison 35 rue Damiette.

 
 

La boutique de la rue Castiglione, dans le premier arrondissement parisien, a une architecture très personnelle : piliers en pierre et arches, meubles de bois chinés en guise de présentoir, table ancienne où trônent des cloches dorées. On retrouve codes architecturaux et chromatiques (rouge carmin et noir) dans « l’officine olfactive » du 21 Conduit Street à Londres.  

 

 
  Les amateurs de parfums dits de niche peuvent y acheter les valeurs sures et les nouveautés de la maison mère parisienne. Voire plus. Au total 40 marques et 400 items (dont des exclusivités Londres et mondiales).

 
 

Parmi ces propositions olfactives, les créations des lauréats du Concours Corpo 35 initié par Jovoy et la parfumerie Maison 35 Rue Damiette située à Rouen dans le quartier des antiquaires.  

 
 

  Charles Berry, son président, est parti d’un constat. La parfumerie de niche est beaucoup moins valorisée en France qu’en Europe. De là naquit l’idée d’un concours de nouveaux nez afin de faire émerger des talents neufs à l’écart des grands circuits de distribution.

 
 

Le parfumeur s’entoure alors de partenaires comme l’agence Centdegrés qui conçoit l’identité visuelle, de Glass Surface Technoloy qui réalise les flacons, de l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) de Versailles, de la maison du Berry, de Normandie Welcome …

 
 

Sophie Labbé, nez éminent, parraine le concours.

 
 

Jovoy distribuera les créations des lauréats.

 
 

Le concours a rassemblé 27 participants, 18 finalistes et sacré un lauréat et quatre grands primés.  

 
 

  Pendant cinq mois les candidats ont formulé à partir de 18 matières de base afin de créer une formule à leurs yeux parfaite.

 
 

En juin, le jury a rendu son verdict.

 
 
 
  La lauréate est Anne Dussourt, 23 ans, titulaire d’un DUT, d’une licence de chimie et étudiante à l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) de Versailles. La jeune femme a voulu un parfum unisexe avec « une note floral et un fond boisé » qui évoque « l’odeur d’une balade dans les vignes au crépuscule ».

 
 

 Le concours est annuel. Rendez-vous en juin pour de nouvelles découvertes de parfums et de talents.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :