spaluxetv

Archive for the ‘Beauté’ Category

Christophe Robin Paris : diagnostic cheveux, soins et échantillons gratuits

In #cosmetiques, Beauté, beaute on octobre 28, 2017 at 3:17

Christophe Robin, coloriste star, a ouvert un salon-boutique. Dans le salon, on colore. La boutique est réservée au diagnostic et aux soins capillaires dans un grand coquillage qui évoque la naissance de Vénus.

Flash Bash

À 14 ans, Christophe Robin entre en apprentissage. La propriétaire du salon est plus couleur que bigoudis. « Des coiffeurs, il y en a beaucoup. Pour te distinguer tu dois te spécialiser dans la coloration » conseille-t-elle à son jeune apprenti. Il en tiendra compte.
Trois ans plus tard, le jeune coiffeur arrive à Paris. De shootings en défilés il met la couleur à la mode. Les tops des années 80 peuvent changer 4 fois de teinte par semaine. Oui c’est beaucoup !

Les stars aussi tombent dans les pots de pigments.

Christophe Robin devient un It coloriste.

 

Après 8 ans dans une suite du palace Le Meurice il ouvre en 2016 un salon dans le quartier Montorgueil à Paris.

Un grand coquillage trône dans la boutique. Un coquillage géant fait main. Du sur mesure qui lui sied « Nous avons la chance de pouvoir préserver une tradition artisanale de la coiffure et de la couleur » estime-t-il.

Dans la boutique, on accueille gratuitement les clientes pour un diagnostic et des conseils.

Les soins – shampoing sans sulfates, pose de crème ou de masque- se font au grand bac coquillage. La cliente repart avec des échantillons … mais pas avec le coquillage.

 

Voir le reportage vidéo sur FineLife Tv

http://finelife.tv/fr/2017/09/25/christophe-robin-sous-le-signe-de-venus/

Publicités

Jovoy : une boutique à Londres et un concours jeunes parfumeurs à Paris

In #cosmetiques, Beauté, parfum on octobre 27, 2017 at 7:15
 

  Jovoy, la parfumerie de jus rares, a ouvert un nouvelle boutique à Londres. L’occasion de revenir sur Corpo 35, le concours de nouveaux nez qu’elle coordonne avec la Maison 35 rue Damiette.

 
 

La boutique de la rue Castiglione, dans le premier arrondissement parisien, a une architecture très personnelle : piliers en pierre et arches, meubles de bois chinés en guise de présentoir, table ancienne où trônent des cloches dorées. On retrouve codes architecturaux et chromatiques (rouge carmin et noir) dans « l’officine olfactive » du 21 Conduit Street à Londres.  

 

 
  Les amateurs de parfums dits de niche peuvent y acheter les valeurs sures et les nouveautés de la maison mère parisienne. Voire plus. Au total 40 marques et 400 items (dont des exclusivités Londres et mondiales).

 
 

Parmi ces propositions olfactives, les créations des lauréats du Concours Corpo 35 initié par Jovoy et la parfumerie Maison 35 Rue Damiette située à Rouen dans le quartier des antiquaires.  

 
 

  Charles Berry, son président, est parti d’un constat. La parfumerie de niche est beaucoup moins valorisée en France qu’en Europe. De là naquit l’idée d’un concours de nouveaux nez afin de faire émerger des talents neufs à l’écart des grands circuits de distribution.

 
 

Le parfumeur s’entoure alors de partenaires comme l’agence Centdegrés qui conçoit l’identité visuelle, de Glass Surface Technoloy qui réalise les flacons, de l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) de Versailles, de la maison du Berry, de Normandie Welcome …

 
 

Sophie Labbé, nez éminent, parraine le concours.

 
 

Jovoy distribuera les créations des lauréats.

 
 

Le concours a rassemblé 27 participants, 18 finalistes et sacré un lauréat et quatre grands primés.  

 
 

  Pendant cinq mois les candidats ont formulé à partir de 18 matières de base afin de créer une formule à leurs yeux parfaite.

 
 

En juin, le jury a rendu son verdict.

 
 
 
  La lauréate est Anne Dussourt, 23 ans, titulaire d’un DUT, d’une licence de chimie et étudiante à l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) de Versailles. La jeune femme a voulu un parfum unisexe avec « une note floral et un fond boisé » qui évoque « l’odeur d’une balade dans les vignes au crépuscule ».

 
 

 Le concours est annuel. Rendez-vous en juin pour de nouvelles découvertes de parfums et de talents.

Cha Ling l’Esprit du Thé lance un baume make up

In #cosmetiques, Beauté, beaute, Beauty on octobre 17, 2017 at 7:19

Cha Ling lance le premier soin lèvres aux notes de thé.

Cet automne, la (presque) toute nouvelle marque Cha Ling sort un hydra baume décliné en trois teintes. Le concept : s’inspirer des looks de ses citadines préférées. À savoir les Parisiennes, les Hongkongaises, les Shanghaïennes.

Pour mémoire Cha Ling s’inscrit dans une ligne de cosmétiques responsables. La marque dit trouver son origine dans « Un rêve écologique, protéger le plus ancien des thés, le véritable Pu’Er« .

Soin et make up

Le pari est d’offrir un produit à la fois un soin et un rouge à lèvres 3 fois plus hydratant qu’un stick colorant.

Le baume contient de l’huile de ricin, de camélia et des triglycérides d’origine végétale pour l’hydratation. 81% des ingrédients sont garantis « réparateurs ». Citons l’huile de ricin connue pour ses propriétés anti-gerçures.

La marque affiche un taux de « naturalité » de 98 % avec 3 cires d’origine végétale (candelilla, abeille, riz) et 0 conservateur.

 

Trois teintes citadines trendy  

Le premier, « Teinte Paris » un brillant « nude » qualifié de « effortless chic » pour parisienne, remplit son rôle de baume discret. Très bien en ville.

Le « Hong Kong« , un rose floral inspiré de la fleur bauhinia, hydrate et pose une note « urban spring » ou « urban fall » sur la bouche.

Le dernier le « Shanghai« , un rouge profond, est un « glam doudou ». On adore ! Les lèvres sont douces hydratées et joliment colorées.

La marque garantie des lèvres hydratées et confortables pendant 24 h. Un peu excessif. Les baumes tiennent néanmoins le chrono, les textures sont gourmandes et leurs vertus réparatrices appréciables. Prudente, pour la plage, la montagne ou les voyages en avion on privilégiera une protection plus dédiée … ou alors on emportera les deux.

On s’étonne de l’absence de thé (et/ou d’ingrédient / actif affilié) signature militante de la marque.  

www.cha-ling.com

Dr Perriconne : retour en France avec des best of comme le Chloro Plasma

In #cosmetiques, Beauté, beaute, Beauty on octobre 17, 2017 at 11:03

La marque cosmeceutical Dr Perricone fait son retour en France. La nouveauté « Intensive Pore Minimizer » est un traitement qui entend resserrer les pores de la peau. Perricone MD revient aussi avec ses « Best of » dont le Chloro Plasma un masque « chlorophylle » à visée detox. Il est indiqué pour les pores dilatés et la perte d’éclat.

Fondée est 1999 par le Dr Nicolas Perricone, la marque anti-âge propose une gamme de produits allant des soins topiques (sérums, lotions, crèmes) aux compléments alimentaires destinés à la peau. La pierre angulaire des recherches du dermatologue est l’idée que l’inflation constitue le principal facteur de vieillissement cellulaire.

Nous avons testé le Chloro Plasma.

Il est composé de :
– chlorophylle présente dans les algues et les plantes,
– phytonutriments dont les algues Blue Green (action detox et anti-inflammatoire),
– sulphoraphane (présent dans le brocolis et le cresson) à visée antioxydante,
– alpha lipoic acid supposé resserrer le spores et éclaircir la peau,
– gel d’argile.

L’application est aisée. Attention aux cheveux. Prévoir un bandeau ou une charlotte pour éviter d’avoir les cheveux verts autour des tempes et du front.
La texture est agréable et la couleur vert pop fait sourire devant le miroir.
Il faut masser profondément la peau nettoyée jusqu’à obtenir une couleur vert foncé puis laisser posé 5 à 10 mn et rincer à l’eau tiède.

La peau est claire, pure et gagne un bonus d’éclat. Prévoir bien sûr une crème hydratante post masque.

 

Nouveau : Garancia huile ensorcelante aux super pouvoirs

In #cosmetiques, Beauté, beaute, Beauty, beauty on octobre 16, 2017 at 8:04

10 ans après le « Pschitt Magique« , Garancia lance « L’huile Ensorcelante aux Super Pouvoirs Magiques« . Le concentré, contenant 13 actifs, la protéine star klotho et des veilleurs cutanés, est destiné aux peaux sèches et atopiques.

Il fallait oser. Savéria Coste, héritière d’une dynastie de pharmaciens, l’a fait. Quoi donc ? Axer la communication de ses produits au design d’apothicaire sur le « magique » entre Harry Potter et les recettes des moines du Moyen-Âge. Plus précisément entre le « magique » et le « high tech ». Elle l’a fait et la recette marche plutôt bien puisque la marque affiche une croissance à 2 chiffres.

Quid du dernier lancement : « L’Huile Ensorcelante aux Pouvoir Magiques » ?

« Les gouttes d’or aux Super Pouvoirs » dorment dans un petit flacon rétro au bouchon doseur pratique à utiliser.

13 actifs

Cette huile sèche est composée de 13 actifs :
– un complexe d’huile de macadamia, de jojoba, de squalène d’olive (renforce le profil lipidique),
– huile d’avocat,
– huile de sésame bio,
– huile de bourrache bio,
– huile de lin bio,
– céramide d’huiles de reine-des-prés (effet pulp),
– extrait huileux de calandula par CO2 (action apaisante),
– complexe lipidique vitaminé,
– phytostérols d’huile de tournesol (action hydratante),
– acide boswellique pur à 99 % (favorise l’élasticité),
– larmes de pistachier lentistique.

Ce cocktail d’huiles vertueuses contient par ailleurs deux protéines stars : la protéine foxo détoxifiante et la protéine klotho dite « protéine de jeunesse ».

 

Focus sur la protéine klotho

Dans la mythologie grecque, Klotho, comme ses deux sœurs Lachesis et Atropos, sont les filles de Zeux et de Themis.
Les trois sœurs, les Moires, règnent sur le destin des hommes.
Klotho, la « Fileuse », tisse le fil de la vie. Lachesis, la « Réparatrice » le déroule et Atropos « l’Implacable » le coupe.
Dans les années 80-90 une équipe de chercheurs japonais baptise une protéine du nom de la tisseuse de vie. Un nom choisi sciemment.
Lors de manipulations génétiques sur des souris, les scientifiques remarquent un allongement de la durée de vie des rongeurs « klotho renforcés ». Plus, si les souris vivent plus longtemps elles restent aussi « jeunes » plus longtemps.
Les équipes américaines confirmeront ces résultats dans le domaine des performances cognitives.

La protéine de jeunesse est surtout médiatisée pour ses effets sur l’amélioration de certains troubles liés à la sénescence comme Alzeimer ou Parkinson.

En revanche pas de lien direct avec la peau. Les humains ne sont pas des souris.

 

Les veilleurs cutanés : les omégas

La formule FusionoilX13 au centre de « L’Huile Ensorcelante aux Super Pouvoirs » est riche en omégas.
On y trouve des acides gras 3 et 6 (huile de lin, huile de sésame) vantés comme imperméabilisants de la peau ou encore des omégas 9 (huile d’avocat) aux propriétés « assouplissantes » et protectrices.

96 % de ces actifs sont des ingrédients d’origine naturelle.

L’huile a pour objectif de repulper et de réparer la peau en profondeur.

Le produit, disponible depuis début octobre, est intéressant couplé avec une crème hydratante adaptée. On constate par ailleurs un renforcement des ongles et un adoucissement de leur contour.

Pas magique mais pas mal du tout.

 

http://www.garancia-beauty.com

FEBEA : la beauté en question lors des Rencontres du Bien-Être

In Beauté on août 27, 2017 at 2:50

La deuxième édition des Rencontres du Bien-Être s’est tenue le le 29 juin à l’UNESCO. Organisé par la FEBEA, la fédération de entreprises de beauté, le colloque a questionné les relations entre la beauté et la culture, la beauté et l’environnement, la sécurité et l’avenir des cosmétiques.

Pour mémoire, la beauté est une affaire économique. Selon la FEBEA le secteur, qui occupe le second poste à l’exportation après l’aéronautique, représente :
55 000 emplois directs
25 Mds d’euros de CA dont 12 à l’exportation
(chiffres 2016)

Voici un résumé. D’accord, pas d’accord ?

La beauté a 300 000 ans

 

La beauté est aussi une affaire sociale immémoriale. Le philosophe Gilles Lipovetsky rappelle que les pratiques de séduction s’ancrent dans la nuit des temps. « Les traces les plus anciennes remontent à 300 000 ans avant JC. Des statues datant de 23 000 ans avant l’ère chrétienne témoignent de ce goût pour l’embellissement. Se parer, se colorer augmente l’attrait sexuel. La production de cosmétiques est une constante comme l’épilation, le piercing, le tatouage, la coiffure« .

Beauté, éthique et environnement

 

L’inscription dans l’Économie Mauve (l’économie incluant une dimension culturelle) que revendiquent les entreprises s’accompagne d’une réflexion sur les bonnes pratiques environnementales et éthiques.

L’exploitation des enfants dans les mines de mica ou la déforestation due à la culture de l’huile de palme est un malus en matière d’image. Les industries de la beauté sont obligées d’en tenir compte.

Les consultants invités par la FEBEA se sont félicités de l’amélioration de l’impact environnemental du secteur cosmétique (éco-emballages …) mais ont reconnu des retards (gestion des déchets …)

Côté traçabilité, ils affirment que les grandes entreprises se positionnent mieux que les plus petites. Un écart qui s’expliquerait par les coûts. La complexité de la chaîne de production due à la multiplicité des intervenants est bien sûr mise en avant.

Conclusion : il s’agit de s’assurer de la sécurité des ingrédients en allant au-delà de la réglementation, s’inspirer des conclusions d’organisations comme Natpro, de devancer la demande de transparence des consommateurs.

La beauté est une affaire de bien-être et d’auto-séduction

 

Gilles Lipovetsky parle de seconde modernité des cosmétiques. La globalisation du maquillage qui va de pair avec celle de l’industrie du glam (la mode, le cinéma …) booste la consommation. Le philosophe indique qu’en Angleterre 90 % des adolescentes de 14 ans se maquillent.

Parallèlement, la fonction du make up change.
« Auparavant, les femmes avaient un devoir d’embellissement. Elles devaient se maquiller pour assoir un statut. Aujourd’hui, on assiste à l’apparition de motivations plus hédonistes On se maquille pour soi et plus seulement pour séduire. Ainsi, 58 % des femmes déclarent utiliser des produits de beauté pour se donner confiance et 16 % pour plaire » estime le penseur « Les cosmétiques s’inscrivent dans une quête du soin de soi. Le plaisir, la recherche du mieux-être, le souci de soi, la séduction et l’auto-séduction créent des logiques nouvelles« .

La beauté comme dernier territoire de lutte

 

Dans son livre « Rester beau » Bernard Andrieu questionne le mythe de la beauté éternelle dans une perspective politique autant qu’individuelle.
Le philosophe mais en relation la beauté avec l’estime de soi et le désir de refaire son corps avec celui de refaire sa vie.
Il juge par ailleurs que dans une société désacralisée où les individus ont dû renoncer aux luttes politiques, le corps est devenu le dernier territoire dans lequel l’action est encore possible. L’individu challenge donc son corps à fin de le parfaire et investi toute son énergie à en faire une copie conformes aux critères dictées par la société du glam.

 

Qu’en pensez-vous ?

http://www.febea.fr

Rester Beau
Bernard Andrieu
Éditions Le Murmure

La Maison du Tui Na massage liftant Yu Yan et crème régénérante

In Beauté on août 21, 2017 at 4:38

Pour accompagner son soin liftant, Yu Yan, La Maison du Tui Na, lance une crème régénérante Le complexe MG relax de base est complété par un « booster cellulaire » exfoliant et un actif 14G formulé à partir d’une algue brune redensificatrice.

La Maison du Tui Na est née il y a cinq ans de la rencontre entre deux passionnés de médecine chinoise, Liping Wang et Antony Besquent.
Elle compte aujourd’hui 6 adresses de « lâcher prise ».
Nous avons testé celle du Marais et la toute nouvelle, au 32 rue Pergolèse dans le 16 arrondissement de Paris. Nous apprécions ces deux lieux pour leur atmosphère et la dextérité des praticiennes.

 

 

Le massage Yu Yan (littéralement Royal et Beauté) est orienté relaxation et anti-âge. À l’aide de pierres de jade, la technique, vieille de 5000 ans, stimule les muscles du visage et les énergies du corps. Objectif : un visage à la beauté aussi précieuse que celle du jade, référence ultime ou presque en Chine antique.

 

Le soin comprend 4 étapes

 

 

1. La libération des tensions : premiers gestes, une pression sur le point Yin Tang – entre les sourcils- pour apaiser l’esprit, un massage des tempes, des oreilles et de la base de la nuque. En poursuivant par des manoeuvres sur les trapèzes et le crâne, la thérapeute vise le libération des blocages énergétiques des muscles temporaux et occipitaux-frontaux.

 

 

2. La relaxation du visage par pétrissages, pincements et palper rouler. Il s’agit de solliciter les muscles, d’activer le micri-circulation, d’assouplir la peau.

 

 

3. L’acupression avec l’oeil du tigre pour stimuler des points d’acupuncture précis.

 

 

4. Le lissage au rouleau de jade créé un mini choc thermique par le contraste entre la peau réchauffée par la lissage et la fraîcheur de la pierre. Conséquences, le drainage des toxines.

 

Le soin a un réel effet waouh. La peau est éclatante et le corps ressent une douce chaleur.

Le traitement est indiqué aux femmes à partir de 30 ans en séance unique ou en cure selon l’âge.

 

nouveau : une crème regenérante

Entre deux massages ou pour pérenniser les effet du Yu Yan, la Maison de Tui Na a lancé une crème régénérante. Le complexe « Ying/Yang » anti-stress parie sur la synergie entre le lotus blanc et le lotus bleu aux vertus régénérantes et le magnésium qui aide à pérserver l’équilibre nerveux et musculaire,
Le complexe MG relax est complété par un « booster cellulaire » exfoliante et un actif 14G formulé à partir d’une algue brune redensificatrice.

La texture est agréable et le parfum léger.

Pour le reste, le testing est en cours.

http://www.lamaisondutuina.com

Tentation 1 Contre Lui : robe rose ambré et halo poudré

In Beauté on août 17, 2017 at 2:53

Ève & Daphné est une discrète Maison de parfums qui cultive le rare et s’ancre dans le Slow. Une découverte éco-luxury dans le pop up 1.618 sustainable lifestyle, l’entreprise qui met en avant les créateurs de luxe durable.

Le nom célèbre deux femmes. Ève, la femme originelle qui donnera la sagesse à son compagnon et Daphné, fille de Gaïa, nymple transformée en laurier, qui sacre poètes et créateurs.

La maison a été créée en 2013 par Muriel Folmard-Kahn dans une veine « naturellement naturelle ».

Les parfums de la marque sont le fruit d’une combinaison des matières premières naturelles, rares et précieuses provenant du temple éthique des parfums de Grasse : Charabot, classé au patrimoine vivant. Coté emballage, des étuis sont en carton issu de forêts gérées et des étiquettes en fibre de canne.

Tentation 1 Contre Lui est un floral-boisé-musqué pour femme.
Notes de tête : bergamote de Calabria, orange, angélique, géranium et mandarine:
Notes de coeur : rose de Damas, iris, aubépine et armoise:
Notes de fond : bois de santal, ciste, patchouli et cèdre de Virginie.

 

 

Derrière ce parfum se cache le nez de Delphine Thierry qui a voulu une fragrance dont la robe rose et ambrée célèbre la nature en un halo poudré.

 

Pour celles qui apprécient les jus issus de matières premières naturelles travaillées avec raffinement.

 

http://www.eveetdaphné.paris

Boho : vernis bio Liberty Island

In Beauté, Beauty on août 12, 2017 at 2:48

Boho Green make up lance Liberty Land une nouvelle gamme de vernis bio.

Cette gamme éphémère offre 6 teintes : Light (rose pale), Sand (taupe nacré), Dream (rose poudré), Pure (blanc raffiné), Summer (jaune pastel), Warm (beige au notes violines)

Chaque vernis est composé de 82 à 85 % d’origine naturelle et 10 free. Comprenez que les 10 composants les plus nocifs sont bannis. exit donc toluène, formaldehyde, dibutylphtalate, résine de formaldehyde, paraben, xylène, camphre, colophane, styrène, benzophenone.
Les emballages sont également éco-conçus.

Nous avons testé le Light et le Sand.

Les flacons sont éco-élégants avec leur bouchon au look bois griffé du logo de la marque.
Les couleurs sont seyantes. Le Light (blanc) sublime un pied (légèrement) hâlé.
En revanche il est plus difficile à appliquer que le Sand. Trois passages ont été nécessaires pour obtenir une teinte unie.
Rien à dire côté tenue.
On attend que l’odeur assez désagréable des vernis soit enfin atténuée.

Bilan positif donc pour cette ligne bio d’autant plus que -rappelons-le- les vernis classiques sont de petites centrales chimiques.

 

http://www.bohocosmetics.com

Biologique Recherche au Capri Palace

In #hotels de luxe, Beauté, hôtels de luxe, Hôtels Palaces, Spa on août 12, 2017 at 12:43

Niché dans l’élégant Anacapri, le Capri Palace est considéré comme l’un des meilleurs spas médicaux d’Europe. Une sorte de La Prairie méditerranéen.

La beauty farm déclare s’inscrire dans une démarche holistique : gestion du stress, détoxification, approche clinique préventive, régénération de la peau, médecine anti-âge, perte de poids durable.
À la direction du Capri Palace, Francesco Canonaco, père du Leg School une méthode d’amélioration de la circulation sanguine. La procédure ? Bandage médical froid et boue, traitement Kneipp, pressothérapie et drainage.

 

 

Biologique Recherche, marque haut de gamme familiale et a priori sans perturbateurs endocriniens, vient de rejoindre le spa.
Cette entreprise, dont nous apprécions l’efficacité des produits et des soins, est présente dans les adresses prestigieuses de 70 pays.
En 2017, la marque a intégré les hôtels et palaces de 7 nouveaux pays dont la Chine, le Portugal ou encore la France.

http://www.biologique-recherche.com