spaluxetv

Archive for the ‘beauté’ Category

Vernis caméléon by de Blangy chez Carlota

In #cosmetiques, beauté on mai 20, 2017 at 11:27

Le magicien fait sortir de son haut de forme tantôt un foulard tantôt un lapin. Chez Carlota on fait aussi un peu de magie. De la magie avec les ongles. Ici, la baguette magique c’est le vernis caméléon.

On connait le mood nail poolish et ses vernis qui changent de couleur selon la température du corps, celle de la tasse de thé ou de la bouteille d’eau de coco fraîche que l’on attrape pour se réchauffer ou se rafraîchir.

Be Blangy innove en proposant au terme de trois années de recherches un vernis qui intègre la mémoire des températures grâce à la mise au point d’un nouveau pigment.

C’est-à-dire ? C’est à dire que le vernis change de couleur quand vous le trempez dans une eau chaude puis dans une eau froide et inversement.

Nous avons choisi le duo gris et rose, l’un des 6 proposés. Pour passer d’une couleur à une autre, nous avons plongé nos ongles sous une eau à 40° pendant 10 secondes pour passer au rose puis à 6° pour revenir à la couleur initiale, le gris.

Il est plus rapide de chauffer que de refroidir. Respectez les  temps sinon vous vous retrouverez avec un ongle gris à côté d’un ongle rose ou avec un effet tye. Pas mal d’ailleurs si c’est un choix assumé.

La marque propose une gamme pop flashy. Les vernis d’hiver sont stables entre 6° et 30° et ceux d’été entre 13 et 43 ° Pas de problème donc à la plage.

Les vernis caméléon seront disponibles en exclusivité chez Carlota, salon que l’on ne présente plus, à partir de fin main.

Go and have fun. It’s magic.

 

Carlota

16 avenue Hoche

75016 Paris

http://www.carlota.fr

Publicités

Idun : make up minéral viking

In #cosmetiques, beauté on mai 13, 2017 at 6:45

Dans la mythologie scandinave, Idun incarne la beauté et la jeunesse éternelle. Légendes et textes ancestraux (Edda) racontent que la déesse détient des pommes d’or aux vertus de jouvence qu’elle distribue aux dieux bienveillants.

Après s’être implantée dans les pays nordiques, en Hollande et en Italie via les réseaux de pharmacies et de parapharmacies, la marque éponyme débarque en France en exclusivité chez Doctipharma qui regroupe les offres de centaines de pharmacies à travers la France. « Un coup de foudre réciproque » selon la responsable du site.

Créée en 2011, Idun se positionne sur le segment du maquillage minéral naturel haut de gamme mais accessible « le masstige » (entre les produits massmarket et les articles de prestige). Idun insiste sur la lisibilité (6 ingrédients) et le principe de précaution en bannissant des éléments pouvant s’avérer irritants. Le bismuth d’oxychloride est ainsi exclu car il représente un risque inflammatoire en cas d’acné. Idun convient aux peaux sensibles et n’est pas contre-indiqué aux personnes asthmatiques ou allergiques.

La marque propose 145 produits pour le teint, les yeux, les lèvres, les ongles ainsi qu’un assortiment de brosses.

La définition « minérale » ne pouvant s’appliquer qu’aux poudres, Idun n’est donc pas une marque totalement minérale.

Nous avons testé une base de teint poudrée, un correcteur, un mascara, un gloss et un rouge à lèvres.

Idun propose un large nuancier de teintes des plus claires aux plus foncées qui inclue les peaux noires.

Nous avons trouvé la base qui convenait à notre peau très claire et apprécié l’effet « éclat naturel ». Nous l’avons appliquée avec le pinceau définisseur pour visage qui se nettoie facilement après usage et ne perd pas ses poils.

Bonne note également pour le mascara qui s’applique aisément avec sa brosse incurvée qui courbe les cils.

Le concealer couvre correctement les cernes mais l’hydratation est à revoir.

Un bémol pour le gloss qui assèche les lèvres et dont la teinte nude ne nous a par ailleurs pas emballé.

Le rouge à lèvres mat est agréable à appliquer, à porter et nous aimons beaucoup la couleur  choisie.

 

Le bilan est donc nettement positif surtout pour la poudre et mascara.  

https://idunminerals.com

http://www.doctipharma.fr

Sortez les solaires ! Sélection de nouveautés

In beauté on avril 14, 2017 at 1:54

 

Dimanche 9 avril. 25 ° à Paris. Le jardin des Tuileries fait pelouse comble. C’est le moment de faire un point sur les protections solaires.

 

 

 

État Pur : protection de la peau et de la nature

Nous avons un petit faible pour État Pur. En 2016, nous avions testé et apprécié le lait apaisant après-soleil pour le corps. Pour les premiers rayons de printemps nous utilisons le Spray composé :

– d’écrans 100 % minéraux (dioxyde de titane et oxyde de zinc) sans nanoparticules et renforcé en protection UVA,

– d’huiles extraites de « plantes du soleil » (karité, coco, palmier) aux propriétés nourrissantes et adoucissantes.

Des formules minimalistes donc qui contiennent peu d’ingrédients et beaucoup de non composants (pas de filtre solaire chimique et photo sensibilisant, pas d’alcool, de silicone, de parabène, d’huile minérale, de phénoxyéthanol …) Les actifs biomimétiques (brevet d’écologie cutanée) conviennent particulièrement aux peaux sensibles.

Le texture, douche et veloutée, ne laisse sur la peau aucune trace huileuse.

Autre focus d’État Pur : l’environnement. Les océans sont mal en point. On le sait. Au banc des accusés, les plastiques et les protections solaires occupent des places d’honneur.

Pour ne pas aggraver la situation bronzons responsables en adoptant des produits comme ceux que proposent État Pur. À savoir des protections bio-dégradables (normes OCDE 310 et 301B) et non éco-toxiques (norme OCDE 2011). Les flacons sont par ailleurs recyclables.

Petit détail : la pompe du spray ne fonctionne pas. Ce qui est gênant … surtout pour un spray.

 

 

Esthederm : douche micellaire après soleil  

L’institut Esthederm vient de sortir une gelée de douche micellaire visage et corps.

Le tube sable aux motifs soleil est joliment designé et ne comprend aucun emballage superflu.

Le produit est pensé dans une optique de haute tolérance (sans savon, PEG, sulfates, silicones). La formule comprend ainsi une eau cellulaire inspirée de l’eau de peau, des agents nutritifs 100 % végétaux biomimétiques, un rhamnose -sucre d’origine végétale repéré par les chercheurs pour son potentiel anti-âge- apaisant.

Nous l’avons utilisée après quelques longueurs en piscine et une légère exposition au soleil. La gelée laisse la peau douce sans relent de chlore et dégage un léger parfum. Peut-être celui de l’eau de parfum « Un soir en Été » que vient de lancer la marque.

Pour le visage nous préférons des produits dédiés.

 

 

Bioderma : photoderm Nude touch pour peaux mixtes et grasses

50 % des Françaises ont la peau mixte ou grasse selon une étude Bioderma Ispos effectuée en 2014 sur 1000 femmes de 16 à 64 ans.

L’exposition au soleil accentue les problèmes de brillance et favorise l’épaississement de la cornée avec comme conséquence la rétention des cellules et du sébum dans le follicule pilo-sébacé. Résultat : multiplication des comédons et apparition de boutons.

Bioderma a créé une nouvelle catégorie solaire les Nude Touch pour, jour après jour, limiter la brillance et les imperfections de la peau pendant 8 heures. À la dimension soin il faut ajouter un effet make up. La texture  liquide s’étale facilement et donne un fini poudré.

 

http://www.etatpur.com

http://www.esthederm.com

http://www.bioderma.com

 

Innovations Biologique Recherche : lotion P50 PIGM 400 et crème MSR-H

In beauté on avril 13, 2017 at 12:45

Biologique Recherche est une marque à part. Créé il y a plus de 40 ans par Yvan et Josette Allouche, le laboratoire défend son indépendance et privilégie la recherche au marketing. Les résultats sont là. L’efficacité des produits – utilisés à la maison ou dans les protocoles du flagship parisien- est reconnue. L’enseigne est présente à travers le monde dans des spas ou des medi-spas prestigieux. C’est également l’une de nos marques préférées.

Biologique recherche vient de sortir une lotion et une crème.

La lotion P 50 : « basic instinct » de peau

 

 

La lotion 50 fait partie des basiques garants d’une peau au teint uniforme. Elle s’enrichit aujourd’hui d’ingrédients anti-grise mine et anti-tâches. Nom : lotion P50 Pigm 400.

Cette lotion, qui ne sonne certes pas très glam, est un soin exfolliant, purifiant qui vise à reconditionner l’épiderme afin que celui-ci retrouve sa capacité de régénération.

Formulée scientifiquement, sa philosophie est proche des préceptes d’Hippocrate. Selon le père de la médecine, le corps tire de lui-même ses capacités de guérison … si l’on n’entrave pas son bon fonctionnement. Le respect de quelques règles et l’adoption de bons gestes sont aussi de rigueur.

La lotion P50 Pigm 400 est composée :

– d’un complexe Poly-Alpha-Beta-Hydroxy Acides renforcé en AHA et associé à un extrait de Citron Caviar pour l’exfolliation,

– d’une combinaison de chlorure de Magnésium et de Reines des près pour la purification,

– d’un extrait d’algue rouge (palmaria palmata) pour l’unification du teint,

– d’un extrait de wasabi complété par de la vitamine B pour l’anti-oxydation.

N’ayant pas de tâches pigmentaires nous ne pouvons donc nous prononcer sur l’efficacité du produit sur ce point. En revanche nous constatons un bel effet lumière sur notre teint d’hiver.

 

 

La crème MSR-H

L’autre nouveauté est la crème MSR-H – oui toujours aussi sexy le nom- enrichie en vitamine E anti-oxydante, en beurre de karité et en cire d’abeille relipidants. Un complexe oxygénant spécifique – donc secret- et des isaflavones de soja non OGM complètent le tout.

Elle est destinée aux peaux matures pour contrer la sécheresse, la perte d’élasticité … Elle peut aussi être utilisée de manière préventive contre les agressions environnementales et le photo-vieillissement.

Résultat : bonne pioche !!!

 

Biologique Recherche

http://www.biologique-recherche.com

Meso Bright et Meso Glow : options bonne mine

In beauté on avril 1, 2017 at 2:40

Spring in the air … lumière et petites fleurs. Mais côté bonne mine ce n’est peut-être pas encore le printemps.

Manque de vitamines, particules fines, pollution bleue, en ce début avril c’est la grisouille sur nos minois.

Alors on redouble d’attentions. On purifie, on gomme, on triche.

Un plus s’impose.

Les Laboratoires Surface-Paris ont sorti deux cures à faire à la maison.

La première Meso Bright, ciblée anti-oxydation et bonne mine, combine notamment acide hyaluronique et vitamine B3.

L’autre, Meso-Glow, associe principalement acide hyaluronique et vitamines C pour booster l’éclat et unifier le teint.

Chacune d’elle dure 5 semaines à raison d’une « séance » tous les 7 jours.

Une technique inspirée de la mésothérapie

Meso-Bright et Meso Glow s’inspirent de la mésothérapie, une technique médicale pratiquée en cabinet par un médecin, qui consiste à injecter des vitamines dans l’épiderme à l’aide d’une seringue afin de repulper,  de redynamiser et d’illuminer la peau.

Ici pas de seringues bien sur mais un mesoroller aux piquants de 0,1 mm, 5 flacons et une coupelle.

Première étape : désinfecter le mesoroller avec un spray adapté et le rincer.

Deuxième étape : verser le contenu du flacon dans la coupelle (également aseptisée).

Dernière étape : masser le visage avec le meso roller imbibé de produit, de manière horizontale pour le front et verticale pour le reste du visage.

En cas de picotements et de tiraillements il est recommandé d’appliquer une crème apaisante, Cebellia par exemple.

 

Ce qui arrive

La première séance fut désagréable. On était prévenue ‘Les composants sont très actifs donc la peau réagit« .

Après 30 mn – oui c’est long- on avait l’impression d’avoir été piquée par une colonie de fourmis amazoniennes. Un coup d’oeil au miroir confirma nos appréhensions. Des plaques rouges s’étalaient sur le front, les joues et l’ensemble du cou – erreur de notre part le traitement est destiné au visage-.  SOS crème apaisante !!!

Bref le coffret allait prendre la direction « never more ».

Et bien non.

Trois heures plus tard les rougeurs avaient disparues et la peau semblait rebondie, repulpée et le teint avait viré vers le beau fixe.

Nous avons donc poursuivi en ajoutant une crème Cebelia à notre routine beauté. Picotements et rougeurs sont de nouveau apparus lors de la deuxième séance mais sans commune mesure avec la première fois.

Le résultat final est assez bruffant même si les cures n’ont pas l’efficacité d’un traitement chez le dermatologue ou le médecin esthétique. C’est un peu comme un massage maison et un massage en institut … quoique parfois. …

 

Laboratoires Surface-Paris

https://www.surface-paris.com/fr

Soins des cheveux fins : shampoings, masques, volumateurs

In beauté, beauty on mars 8, 2017 at 5:19

Pas de crinière de lionne ? Impossible de tourner la tête à droite splash puis à gauche splash (again) pour faire genre mermaid en mode clubbing ? Pour les petits cheveux fins il reste l’option extension (compliquée) et celle des soins profonds doublés d’une routine de beauté à base de produits non agressifs et volumateurs.

Nous avons déjà testé un certain nombre de soins ciblés chez Carita, chez David Lucas et son excellent Tokio Inkarami, chez Opalis (number one de notre panthéon)

 

John Frieda Luxurious Volume

Cette fois-ci direction l’avenue des Ternes et le salon John Frieda pour le lancement de la nouvelle gamme cheveux fins « Luxurious Volume ».

Le salon mêle l’ancien (vitraux Art Déco, poutres apparentes, pierres de taille) et le nouveau (rails métalliques, néons, boules de lumière).

Le corner de la salle des shampoings est équipé de fauteuils massants et de bacs confortables.

Le personnel s’enquière de la température de l’eau, de la pression du massage. So, tout good côté accueil.

Le soin comprend trois étapes.

Un lavage « core restore » à la protéine fibre fortifiée puis l’application d’un soin démêlant … toujours à la fibre fortifiée. Pourquoi fortifiée ? On nous explique « Les cheveux fins manquent de la protéine nécessaire pour avoir du corps et assez de vitalité pour fixer une coiffure« . Mince, nous « les cheveux fins » avons un ADN pas fini. Que faire ? Fortifier bien sûr.

Et la mission finale (la troisième étape donc) revient au « soin avancé volumisant » qui « forme des liaisons temporaires entre les chaînes de protéines naturelles du cheveu« .

Le produit est activé par le sèche cheveu, pas vraiment idéal (euphémisme) pour la santé capillaire. « Dans le secret de notre salle de bains », nous avons rusé en vaporisant puis en enroulant les cheveux dans une grosse serviette moelleuse. Après le séchage naturel, nous avons modelé avec les doigts. Résultat : un effet volume en coiffé -décoiffé. Pour la densification et la fortification … disons … que l’on va attendre.

Par ailleurs, la marque pourrait réduire son utilisation d’emballage plastique (soin avancé). À l’heure où l’on s’interroge sur les moyens d’éradiquer cette plaie pour les océans et leurs habitants nos petits cheveux fins se hérissent -légèrement, restons modestes, encore une fois pas question de faire graouuu avec votre « masse » capillaire- devant ces dérivés pétrochimiques.

 

Loren Kadi soins ayurvédiques

 

Autre univers, Loren Kadi et ses soins ayurvédiques naturels.

Petite fille de coiffeur parfumeur, Laurence lance sa marque Loren Kadi en 2010. Elle s’inscrit dans une expérience éthique et équitable (collaboration avec de petits producteurs indiens) riche de 25 ans de création et de fabrication de textile et de mobilier en Inde et en Indonésie. Laurence (Loren), diplômée des Beaux Arts, a en effet commencé sa carrière en tant que sculptrice et créatrice de bijoux.

 

Nous avons testé le shampoing à la rose pour cheveux fins et sans vigueur en alternance avec le shampoing à l’hibiscus pour cheveux secs. Le tout en association avec le masque soyeux à l’hibiscus et aloevera appliqué avant le shampoing.

 

En Ayurveda l’extrait de fleurs d’Hibiscus fait partie des must have pour beaux cheveux.

La marque conseille de masser profondément le cuir chevelu lors des lavages et de la pose de masques. Ce qui active la micro circulation. Consigne suivie scrupuleusement.

 

Résultat : cheveux doux, plus de frisottis, gain de volume.

 

 

 

 

John Frieda

44 avenue des Ternes

75008 Paris

http://www.johnfrieda.fr

 

Loren Kadi

http://www.lorenkadi.com

 

 

cocooning et beauté des mains

In beauté on février 21, 2017 at 10:46

soin-des-mains

Exit la formule marronnier « L’hiver le froid, la sécheresse …. abîment nos mains« . Dérèglement climatique oblige il n’y a plus d’hiver. Alors plus besoin de soigner nos menottes contre l’attaque des frimas? Plus aucun onguent à étaler, période de ski exclue ? Que nenni !

Trois règles impératives doivent être respectées : l’hydratation, l’exfoliation, la protection (contre les UV, la pollution, l’âge). On obéit à la sagesse des trois ‘ion’ sinon c’est la peau de parchemin (just kidding !)

Voici une sélection de 2 produits à utiliser au quotidien ou en cure.

neomist-formule-mains-spaluxetv  

Le plus de Néomist : être à la fois crème et sérum.

La formule, résultat de 10 ans de recherche du laboratoire Neovix, est brevetée sous le nom wpe (water plan emulsion, une micro émulsion d’huile et d’eau).

« The Mother of Skin » se veut anti-âge et anti-tâches. Elle est composée d’une cinquantaine d’actifs 100 % naturels.

La texture très fluide est agréable et sensuelle. On la vaporise puis on masse doucement en effectuant des mouvements circulaires en partant des ongles vers la naissance des doigts, puis en pressant le muscle situé au niveau de la base du pouce vers le poignet. On poursuit en glissant doucement du poignet jusqu’à l’avant-bras. On achève le massage en faisant tourner chaque doigt sur lui-même et en faisant glisser les phalanges entre les doigts. Ces mouvements -à effectuer de préférence le soir quand la vie ralentie- activent la micro circulation. 

La formule a été élue victoire de la beauté 2016-2017 dans la catégorie « vente en institut ».

creme-pour-les-mains-argan-et-rose-au-pays-de-la-fleur-doranger-spaluxetv

La maison « Au Pays de la Fleur d’oranger », fondée en 1998 par Antoine et Virginie Roux, un couple passionné par la Provence, a créé une crème pour les mains qui sent bon Grasse et ses parfums. Enrichie à l’huile d’argan biologique parfumée à la rose, cette crème ultra cocooning à la galénique « très hiver » -même s’il n’existe (presque) plus- contient du beurre de karité. On se tartine avec bonheur de ce mélange nourrissant qui laisse sur la peau un subtil parfum de roselancé.    

 

http://www.neomist.fr

 

http://www.lafleuroranger.com

Nannette de Gaspé: les masques infuseurs pour buste et derrière

In #cosmetiques, beauté on février 15, 2017 at 10:55

nannette-de-gaspe-portrait-spaluxetv

On l’aime haut, ferme et rebondi (mais pas trop) notre derrière. Alors on fait du yoga, de la marche nordique, des exercices et un peu de boxe avec notre coach et chroniqueur sportif Chris Guyoton. Mais voilà que se profile un nouvel allié.

Nannette de Gaspé, la canadienne au patronyme de mondaine parisienne, vient de lancer un coffret de masques secs pour pulper et lifter  buste et derrière.

Flash back

Administratrice financière spécialisée dans le développement des entreprises innovantes, la business women aux yeux bleus Saint-Laurent s’est investie dans les cosmétiques après être tombée en amour (so Québec) pour Biomod, une société de biotechnologie que lui avait recommandée sa meilleure amie, l’une des têtes pensantes de Mickael Kors. Du lourd donc.  

Vectorisation et Infusion

La technologie qui a fait craquer cette financière avisée combine deux techniques qui sont à la base de ses masques infuseurs anti-âge.

En premier lieu un système de microvecteurs biologiques imprimés sur un tissu sec. « Les masques ou les crèmes contiennent  près de 90 % d’eau et de glycérine, des éléments volatils qui s’évaporent avant d’être absorbés par l’organisme  » note Nannette de Gaspé « L’avantage de l’impression de molécules solides sur tissu sec est d’éviter cette déperdition« .

Un système de « transport » inédit doit par ailleurs acheminer  les ingrédients à une profondeur inégalée par les crèmes.

La deuxième technique est « l’infusion ». Une fois arrivés à destination, les actifs sont diffusés de manière prolongée. Huit à neuf heures en moyenne contre 45 à 90 mn pour les produits traditionnels. Nanette de Gaspé assure que ses masques contiennent 87 % d’actifs (extraits de plancton, d’huiles végétales , de fleurs, de noix et de fleurs, d’urée …) alors que les crèmes n’en recèlent que 2 ou 3 % .

Lancée en 2016 chez Colette en pleine fashion week estivale la première collection de masques secs (visage, coup, décolleté, mains) a fait son effet. Outre- Atlantique, elle est encensée par la presse.

La deuxième collection sort aujourd’hui … toujours chez Colette. nannette-de-gaspe-masque-buste-derriere-spaluxetv

Cette fois-ci les cibles sont le buste et le « derrière ». Terme jugé plus amusant  que fesses. Le packaging évoque des bulles de champagne roses et jaunes. « L’idée est de diffuser un message fun, léger » explique Nannette désormais aux manettes de Biomod.

Le buste et le derrière à l’honneur

On ne change pas une formule qui marche. On retrouve donc des « heros ingrédients » (acide hyaluronique, collagène marin …) ainsi que la technologie de transport et de diffusion MicroVecteur Biomimétique.

Chaque infuseur contient « un mélange composé de 90 % d’ingrédients raffermissant, lissants et d’émollients dont 94 % sont naturels » précise Nannette de Gaspé.

Le protocole ? Pour le buste il faut appliquer les masques six jours de suite pendant une heure la première semaine, puis deux jours consécutifs les trois semaines suivantes toujours à raison d’une heure par jour.

Le derrière est plus gourmand. Il lui faut un masque huit jours de suite puis deux jours consécutifs pendant quatre semaines à raison d’une heure minimum par jour.

Selon une étude effectuée par la société, les 20 femmes ayant testé le masque infuseur buste ont constaté une augmentation de volume de 7 % après une semaine et de 14 % après une cure intensive d’un mois. L’effet liftant a, quant à lui, été estimé à 1,1 cm pour la même période. Côté derrière pas d’effet volumateur « Les tissus sont trop denses pour que le technique ait un effet » précise Nannette « En revanche, l’effet sculpting est visible« .

Tester « L’art de l’infusologie » vous  coûtera 270 E. Un meso mask est annoncé pour janvier 2018.

En bref, le pari est de faire de la mésothérapie sans que ça pique et avec les mêmes résultats qu’une visite chez le dermatologue.

Wait & See.

http://www.nannettedegaspe.com

http://www.colette.fr

Thalgo : nouveau Miracle des Océans

In #beauté #soins du visage, beauté, Beauté on février 15, 2017 at 10:47

thalgo-spaluxetv

Thalgo travaille depuis plus de 50 ans sur les ressources des océans, mine abyssale d’actifs régénérants pour le peau.

En mars, elle sort « Prodige des Océans » une collection complète -essence, crème, masque- de soins à de minéraux marins. Objectif : agir sur les clefs de la jeunesse cutanée grâce à la la préservation des protéines.

Le stress oxydatatif et la mort des cellules

La laboratoire de recherche fondamentale est parti du constat que la jeunesse de la peau est chaque jour menacée par les stress oxydatif qui malmène notamment l’acide hyaluronique et les protéines structurales et fonctionnelles dont les mitocondries, les unités de vie de la cellules. Qui dit mort des mitocondries dit mort cellulaire.

La peau se régénère en activant de petites cellules cutanées (fibroblastes, kératinocytes, mélanocytes).

Le système de régénération se dérègle quand le stress oxydatif et continu compromet l’action de ces cellules. Résultat de cette surchauffe : perte d’élasticité, d’éclat, de fermeté, rides …

Au terme de 4 années de recherches Thalgo assure avoir pu sélectionner 3 sources actives qui pallient cette surchauffe. L’eau marine biocellulaire, des cellules natives maritimes et une algue pluricellulaire.

L’Intelligence Marine Cellulaire

thalgo-prodige-des-eaux-spaluxetv

Ce complexe breveté « Intelligence Marine Régénérative » contient 64 nutriments marins devant agir en 48 heures.

La marque avance que ses tests prouvent pour la première fois que sa nouvelle formule active directement la synthèse cutanée des protéines.

Par ailleurs, Thalgo a tenu à accorder un soin particulier à la galénique en créant une structure lamilaire identique à la peau et assurer ainsi son confort.

Le texture du masque qui ressemble à une émulsion pâle de chantilly est en effet très agréable et pénètre sans laisser de traces. Nous apprécions aussi la galénique de l’Essence.

Une attention particulière a par ailleurs été apporté aux pigments et réfecteurs de lumières. Cette correction par la lumière s’inscrit dans l’air du temps.

L’objectif de la nouvelle collection Thalgo est triple : agir sur la qualité de l’oval, le grain de la peau et le maintien du visage.

Résultat d’une première phase de testing : le masque est hydratant, le complexe accentue la douceur de la peau – si la peau est douce à la base-.

Résultat d’une phase complète de testing : les promesses sont exagérées et le prix élevé est disproportionné au regard du bilan.

http://www.thalgo.com

L’Hôtel de Beauté : shampoings sur un lit et soins Mulato

In beauté, beauty on novembre 21, 2016 at 4:46

hotel-de-beaute-versailles-suite-coiffure-spaluxetv

Le superbe et très arty Hôtel de Beauté à Versailles propose une série de nouveaux soins capillaires et de couleurs éphémères. Testing !

En mai dernier nous avions testé une pédicure et un soin visage dans le tout nouveau Hôtel de Beauté à Versailles à deux pas du Château (voir le lien vers notre article en bas de page).

Six mois plus tard, retour dans le magnifique hôtel particulier du 16ème siècle pour découvrir les soins capillaires et les couleurs funs et éphémères.

Annelyse, très stylée dans sa tenue Issey Miyake, nous accompagne dans une suite privée où elle nous invite à nous asseoir sur un fauteuil design avant de nous servir un thé matcha accompagné de chocolats.

Le diagnostic s’effectue face à un miroir longiligne. « Cette étape est essentielle » souligne le beautycienne « Les clientes arrivent souvent avec une idée de coiffure ou de couleur qui ne cadre pas avec la nature de leur chevelure, leur carnation, la forme de leur visage« . Que faire alors ? Dialoguer à l’aide de nuanciers et d’arguments morphologiques. »Le secret est dans l’écoute et le conseil« .

hotel-de-beaute-versailles-pascal-mulato

Le choix une fois arrêté, Annelyse prépare ses « potions ». Objectif, raviver la couleur naturelle à l’aide d’un mélange, le tout sans amoniaque (les coloration sont à 90 % naturelles). Annelyse ajoute une huile pour cimenter le cheveu de l’intérieur et éviter la casse. Elle travaille ensuite au painting en dessinant dans les zones de la chevelure pour estomper comme le fait le contourning et pour (r)amener de la lumière en se basant sur la forme du visage et la coupe de cheveux. La combinaison des pigments permet de créer un soin sur mesure.

Les Colorations 90% naturelles sont signées Patrice Mulato. Elles sont combinées au Sunlight, une technique d’éclaircissement des longueurs qui illumine une (nouvelle) coupe.

Parfait pour changer de look au gré de ses envies mais sans abimer les cheveux pour autant.

La pose dure 15 mn.

Un quart d’heure pendant lequel Melissa, esthéticienne à l’Hôtel de Beauté, va rectifier la ligne de nos sourcils. Après le choix de la courbe au pochoir, elle procède à celui de la couleur. Le choix est logique : la teinte la plus claire de la gamme à savoir le brun très léger (le blond naturel ne soulignerait pas assez le regard).

Étape suivante : le shampoing. Une découverte. Très répandu en Asie, le shampoing en position allongée est rare en France. Dommage car l’expérience est délicieusement relaxante. Étendue sur une table de massage dotée d’un bac de lavage amovible on se détend. Annelyse s’enquiert de la bonne température de l’eau puis procède au soin John Master Organics. À tester absolument !

La séance s’achève sur une lègère coupe des pointe. Oui oui on veut garder la longueur !

L’Hôtel de Beauté propose par ailleurs un choix de lissages. Ils sont réalisés à l’aide du Steampod, un lisseur vapeur nouvelle génération, dernier né de L’Oréal Professionnel. Ou bien en utilisant l’Xtensose centré sur la maîtrise durable des frisottis/épis afin de dompter et de nourrir les chevelures rebelles (ou boucles « mousseuses »).

 

L’Hôtel de Beauté Versailles

http://www.hoteldebeaute.com

 

(1)   https://spaluxetv.wordpress.com/category/hotel-de-beaute-versailles/