spaluxetv

Posts Tagged ‘#beauté #soins du visage’

Dr Perriconne : retour en France avec des best of comme le Chloro Plasma

In #cosmetiques, Beauté, beaute, Beauty on octobre 17, 2017 at 11:03

La marque cosmeceutical Dr Perricone fait son retour en France. La nouveauté « Intensive Pore Minimizer » est un traitement qui entend resserrer les pores de la peau. Perricone MD revient aussi avec ses « Best of » dont le Chloro Plasma un masque « chlorophylle » à visée detox. Il est indiqué pour les pores dilatés et la perte d’éclat.

Fondée est 1999 par le Dr Nicolas Perricone, la marque anti-âge propose une gamme de produits allant des soins topiques (sérums, lotions, crèmes) aux compléments alimentaires destinés à la peau. La pierre angulaire des recherches du dermatologue est l’idée que l’inflation constitue le principal facteur de vieillissement cellulaire.

Nous avons testé le Chloro Plasma.

Il est composé de :
– chlorophylle présente dans les algues et les plantes,
– phytonutriments dont les algues Blue Green (action detox et anti-inflammatoire),
– sulphoraphane (présent dans le brocolis et le cresson) à visée antioxydante,
– alpha lipoic acid supposé resserrer le spores et éclaircir la peau,
– gel d’argile.

L’application est aisée. Attention aux cheveux. Prévoir un bandeau ou une charlotte pour éviter d’avoir les cheveux verts autour des tempes et du front.
La texture est agréable et la couleur vert pop fait sourire devant le miroir.
Il faut masser profondément la peau nettoyée jusqu’à obtenir une couleur vert foncé puis laisser posé 5 à 10 mn et rincer à l’eau tiède.

La peau est claire, pure et gagne un bonus d’éclat. Prévoir bien sûr une crème hydratante post masque.

 

Publicités

Nouveau : Garancia huile ensorcelante aux super pouvoirs

In #cosmetiques, Beauté, beaute, Beauty, beauty on octobre 16, 2017 at 8:04

10 ans après le « Pschitt Magique« , Garancia lance « L’huile Ensorcelante aux Super Pouvoirs Magiques« . Le concentré, contenant 13 actifs, la protéine star klotho et des veilleurs cutanés, est destiné aux peaux sèches et atopiques.

Il fallait oser. Savéria Coste, héritière d’une dynastie de pharmaciens, l’a fait. Quoi donc ? Axer la communication de ses produits au design d’apothicaire sur le « magique » entre Harry Potter et les recettes des moines du Moyen-Âge. Plus précisément entre le « magique » et le « high tech ». Elle l’a fait et la recette marche plutôt bien puisque la marque affiche une croissance à 2 chiffres.

Quid du dernier lancement : « L’Huile Ensorcelante aux Pouvoir Magiques » ?

« Les gouttes d’or aux Super Pouvoirs » dorment dans un petit flacon rétro au bouchon doseur pratique à utiliser.

13 actifs

Cette huile sèche est composée de 13 actifs :
– un complexe d’huile de macadamia, de jojoba, de squalène d’olive (renforce le profil lipidique),
– huile d’avocat,
– huile de sésame bio,
– huile de bourrache bio,
– huile de lin bio,
– céramide d’huiles de reine-des-prés (effet pulp),
– extrait huileux de calandula par CO2 (action apaisante),
– complexe lipidique vitaminé,
– phytostérols d’huile de tournesol (action hydratante),
– acide boswellique pur à 99 % (favorise l’élasticité),
– larmes de pistachier lentistique.

Ce cocktail d’huiles vertueuses contient par ailleurs deux protéines stars : la protéine foxo détoxifiante et la protéine klotho dite « protéine de jeunesse ».

 

Focus sur la protéine klotho

Dans la mythologie grecque, Klotho, comme ses deux sœurs Lachesis et Atropos, sont les filles de Zeux et de Themis.
Les trois sœurs, les Moires, règnent sur le destin des hommes.
Klotho, la « Fileuse », tisse le fil de la vie. Lachesis, la « Réparatrice » le déroule et Atropos « l’Implacable » le coupe.
Dans les années 80-90 une équipe de chercheurs japonais baptise une protéine du nom de la tisseuse de vie. Un nom choisi sciemment.
Lors de manipulations génétiques sur des souris, les scientifiques remarquent un allongement de la durée de vie des rongeurs « klotho renforcés ». Plus, si les souris vivent plus longtemps elles restent aussi « jeunes » plus longtemps.
Les équipes américaines confirmeront ces résultats dans le domaine des performances cognitives.

La protéine de jeunesse est surtout médiatisée pour ses effets sur l’amélioration de certains troubles liés à la sénescence comme Alzeimer ou Parkinson.

En revanche pas de lien direct avec la peau. Les humains ne sont pas des souris.

 

Les veilleurs cutanés : les omégas

La formule FusionoilX13 au centre de « L’Huile Ensorcelante aux Super Pouvoirs » est riche en omégas.
On y trouve des acides gras 3 et 6 (huile de lin, huile de sésame) vantés comme imperméabilisants de la peau ou encore des omégas 9 (huile d’avocat) aux propriétés « assouplissantes » et protectrices.

96 % de ces actifs sont des ingrédients d’origine naturelle.

L’huile a pour objectif de repulper et de réparer la peau en profondeur.

Le produit, disponible depuis début octobre, est intéressant couplé avec une crème hydratante adaptée. On constate par ailleurs un renforcement des ongles et un adoucissement de leur contour.

Pas magique mais pas mal du tout.

 

http://www.garancia-beauty.com

La Maison du Tui Na massage liftant Yu Yan et crème régénérante

In Beauté on août 21, 2017 at 4:38

Pour accompagner son soin liftant, Yu Yan, La Maison du Tui Na, lance une crème régénérante Le complexe MG relax de base est complété par un « booster cellulaire » exfoliant et un actif 14G formulé à partir d’une algue brune redensificatrice.

La Maison du Tui Na est née il y a cinq ans de la rencontre entre deux passionnés de médecine chinoise, Liping Wang et Antony Besquent.
Elle compte aujourd’hui 6 adresses de « lâcher prise ».
Nous avons testé celle du Marais et la toute nouvelle, au 32 rue Pergolèse dans le 16 arrondissement de Paris. Nous apprécions ces deux lieux pour leur atmosphère et la dextérité des praticiennes.

 

 

Le massage Yu Yan (littéralement Royal et Beauté) est orienté relaxation et anti-âge. À l’aide de pierres de jade, la technique, vieille de 5000 ans, stimule les muscles du visage et les énergies du corps. Objectif : un visage à la beauté aussi précieuse que celle du jade, référence ultime ou presque en Chine antique.

 

Le soin comprend 4 étapes

 

 

1. La libération des tensions : premiers gestes, une pression sur le point Yin Tang – entre les sourcils- pour apaiser l’esprit, un massage des tempes, des oreilles et de la base de la nuque. En poursuivant par des manoeuvres sur les trapèzes et le crâne, la thérapeute vise le libération des blocages énergétiques des muscles temporaux et occipitaux-frontaux.

 

 

2. La relaxation du visage par pétrissages, pincements et palper rouler. Il s’agit de solliciter les muscles, d’activer le micri-circulation, d’assouplir la peau.

 

 

3. L’acupression avec l’oeil du tigre pour stimuler des points d’acupuncture précis.

 

 

4. Le lissage au rouleau de jade créé un mini choc thermique par le contraste entre la peau réchauffée par la lissage et la fraîcheur de la pierre. Conséquences, le drainage des toxines.

 

Le soin a un réel effet waouh. La peau est éclatante et le corps ressent une douce chaleur.

Le traitement est indiqué aux femmes à partir de 30 ans en séance unique ou en cure selon l’âge.

 

nouveau : une crème regenérante

Entre deux massages ou pour pérenniser les effet du Yu Yan, la Maison de Tui Na a lancé une crème régénérante. Le complexe « Ying/Yang » anti-stress parie sur la synergie entre le lotus blanc et le lotus bleu aux vertus régénérantes et le magnésium qui aide à pérserver l’équilibre nerveux et musculaire,
Le complexe MG relax est complété par un « booster cellulaire » exfoliante et un actif 14G formulé à partir d’une algue brune redensificatrice.

La texture est agréable et le parfum léger.

Pour le reste, le testing est en cours.

http://www.lamaisondutuina.com

Innovations Biologique Recherche : lotion P50 PIGM 400 et crème MSR-H

In beauté on avril 13, 2017 at 12:45

Biologique Recherche est une marque à part. Créé il y a plus de 40 ans par Yvan et Josette Allouche, le laboratoire défend son indépendance et privilégie la recherche au marketing. Les résultats sont là. L’efficacité des produits – utilisés à la maison ou dans les protocoles du flagship parisien- est reconnue. L’enseigne est présente à travers le monde dans des spas ou des medi-spas prestigieux. C’est également l’une de nos marques préférées.

Biologique recherche vient de sortir une lotion et une crème.

La lotion P 50 : « basic instinct » de peau

 

 

La lotion 50 fait partie des basiques garants d’une peau au teint uniforme. Elle s’enrichit aujourd’hui d’ingrédients anti-grise mine et anti-tâches. Nom : lotion P50 Pigm 400.

Cette lotion, qui ne sonne certes pas très glam, est un soin exfolliant, purifiant qui vise à reconditionner l’épiderme afin que celui-ci retrouve sa capacité de régénération.

Formulée scientifiquement, sa philosophie est proche des préceptes d’Hippocrate. Selon le père de la médecine, le corps tire de lui-même ses capacités de guérison … si l’on n’entrave pas son bon fonctionnement. Le respect de quelques règles et l’adoption de bons gestes sont aussi de rigueur.

La lotion P50 Pigm 400 est composée :

– d’un complexe Poly-Alpha-Beta-Hydroxy Acides renforcé en AHA et associé à un extrait de Citron Caviar pour l’exfolliation,

– d’une combinaison de chlorure de Magnésium et de Reines des près pour la purification,

– d’un extrait d’algue rouge (palmaria palmata) pour l’unification du teint,

– d’un extrait de wasabi complété par de la vitamine B pour l’anti-oxydation.

N’ayant pas de tâches pigmentaires nous ne pouvons donc nous prononcer sur l’efficacité du produit sur ce point. En revanche nous constatons un bel effet lumière sur notre teint d’hiver.

 

 

La crème MSR-H

L’autre nouveauté est la crème MSR-H – oui toujours aussi sexy le nom- enrichie en vitamine E anti-oxydante, en beurre de karité et en cire d’abeille relipidants. Un complexe oxygénant spécifique – donc secret- et des isaflavones de soja non OGM complètent le tout.

Elle est destinée aux peaux matures pour contrer la sécheresse, la perte d’élasticité … Elle peut aussi être utilisée de manière préventive contre les agressions environnementales et le photo-vieillissement.

Résultat : bonne pioche !!!

 

Biologique Recherche

http://www.biologique-recherche.com

Meso Bright et Meso Glow : options bonne mine

In beauté on avril 1, 2017 at 2:40

Spring in the air … lumière et petites fleurs. Mais côté bonne mine ce n’est peut-être pas encore le printemps.

Manque de vitamines, particules fines, pollution bleue, en ce début avril c’est la grisouille sur nos minois.

Alors on redouble d’attentions. On purifie, on gomme, on triche.

Un plus s’impose.

Les Laboratoires Surface-Paris ont sorti deux cures à faire à la maison.

La première Meso Bright, ciblée anti-oxydation et bonne mine, combine notamment acide hyaluronique et vitamine B3.

L’autre, Meso-Glow, associe principalement acide hyaluronique et vitamines C pour booster l’éclat et unifier le teint.

Chacune d’elle dure 5 semaines à raison d’une « séance » tous les 7 jours.

Une technique inspirée de la mésothérapie

Meso-Bright et Meso Glow s’inspirent de la mésothérapie, une technique médicale pratiquée en cabinet par un médecin, qui consiste à injecter des vitamines dans l’épiderme à l’aide d’une seringue afin de repulper,  de redynamiser et d’illuminer la peau.

Ici pas de seringues bien sur mais un mesoroller aux piquants de 0,1 mm, 5 flacons et une coupelle.

Première étape : désinfecter le mesoroller avec un spray adapté et le rincer.

Deuxième étape : verser le contenu du flacon dans la coupelle (également aseptisée).

Dernière étape : masser le visage avec le meso roller imbibé de produit, de manière horizontale pour le front et verticale pour le reste du visage.

En cas de picotements et de tiraillements il est recommandé d’appliquer une crème apaisante, Cebellia par exemple.

 

Ce qui arrive

La première séance fut désagréable. On était prévenue ‘Les composants sont très actifs donc la peau réagit« .

Après 30 mn – oui c’est long- on avait l’impression d’avoir été piquée par une colonie de fourmis amazoniennes. Un coup d’oeil au miroir confirma nos appréhensions. Des plaques rouges s’étalaient sur le front, les joues et l’ensemble du cou – erreur de notre part le traitement est destiné au visage-.  SOS crème apaisante !!!

Bref le coffret allait prendre la direction « never more ».

Et bien non.

Trois heures plus tard les rougeurs avaient disparues et la peau semblait rebondie, repulpée et le teint avait viré vers le beau fixe.

Nous avons donc poursuivi en ajoutant une crème Cebelia à notre routine beauté. Picotements et rougeurs sont de nouveau apparus lors de la deuxième séance mais sans commune mesure avec la première fois.

Le résultat final est assez bruffant même si les cures n’ont pas l’efficacité d’un traitement chez le dermatologue ou le médecin esthétique. C’est un peu comme un massage maison et un massage en institut … quoique parfois. …

 

Laboratoires Surface-Paris

https://www.surface-paris.com/fr

Salon Equip’Hôtel : focus sur les tendances hôtel-spa, beauté, design

In #hotels de luxe, beauté, design, Spa on novembre 19, 2016 at 7:38
Help yourself : produits vegan chic Tara Smith sur le Stand Ski Total du salon Equip Hotel

Help yourself : produits vegan chic Tara Smith sur le Stand Ski Total du salon Equip Hotel

Le salon Equip Hôtel, qui s’est tenu du 6 au 10 novembre à Porte de Versailles, a accueilli 1 600 exposants dont 20 % venus de l’étranger. Les espaces Beauté, Spa, Déco, Fooding … étaient organisés en quatre pôles (1) eux-même divisés en bulles et capsules tendances. L’ensemble s’étendait sur 3 000 m2 et 3 niveaux. Un monde à explorer.

 

« Testé sur des stars pas sur des animaux »

Le Pavillon 4 faisant la part belle au spa et aux cosmétiques. Les principaux acteurs du secteur étaient présents : des labels comme « Spas de France » au magazine « Émotion Spa » en passant par les équipementiers, les designers et les beauty et spa brands.

Nous avons repéré 4 marques.

« Testé sur des stars pas sur des animaux« , est le slogan accrocheur de Tara Smith la marque londonienne vegan specialisée dans les soins capillaires. Tara a commencé sa carrière de hair stylist il y a 25 ans. Soit plus de deux décennies à accompagner les vedettes du grand écran dans des shootings et les festivals de Sundance à Cannes. Le perroquet emblème est le signe de ralliement des vegan chics. Tara Smith vient de rejoindre le collectif  Ski Total qui rassemble des cosmétiques de niche pointus. Le stand de Ski Total où trônait une baignoire remplie d’échantillons collait parfaitement à l’image chic et décalée du groupe britannique.tara-smith-skitotal-equiphotel-spaluxetv

 

Carole G la Beauté Bienveillante est une nouvelle marque créée par Carole Géraci sur le créneau eco-chic. La marque communique aussi sur la chasse aux ingrédients nocifs pour la santé. « L’Union Fédérale des Consommateurs (UFC) a passé au peigne fin 185 produits cosmétiques du quotidien : déodorant, crème pour le visage/corps, gel douche … et a constaté que sur ces 185 produits, 62 contiennent des allergènes majoritairement de la méthylisothiazolinone » peut-on lire sur le site G-Cosmetic « Pas moins de 101 recèlent également des perturbateurs endocriniens dont 44 sous la forme de méthoxycinnamate d’éthylhexyle, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien« . Carole a réalisé une liste de 13 ingrédients suspectés d’être toxiques (sels d’aluminium, certains filtres solaires chimiques, parabens, sodium, silicones … ). Ingrédients bien sûr bannis de la composition des produits. La créatrice insiste par ailleurs sur la combinaison d’Effi-actifs (des actifs intégrés à dose maximale) et d’ingrédients naturellement actifs (huiles et baumes végétaux). Nous n’avons pas encore testé les produits donc no comment à propos de l’efficacité. Sur le stand nous avons toutefois constaté que les textures sont légères et pénètrent sans laisser de trace. Une obligation pour une marque qui joue sur la polysensorialité (bien-être émotionnel et physique). G Cosmetic comprend cinq collections signature aux extraits actifs : capucine royale (tonus), rose délicieuse(anti-imperfections), pivoine vertueuse (hydratation), lys majestueux (éclat), orchidée prestigieuse (anti-âge).

dharmazone-equiphotel-spaluxetvContrairement à ce que son nom évoque Dharmazone ne vient pas d’Inde mais de Scandinavie. Lancée en 2007, par une famille suédoise, la marque est certifiée bio par Natrue (une référence) et l’éco-label nordique The Swan. Avoir un minimum d’impact sur la nature et un maximum sur la peau est l’ambition de la société. On aime !

damala-organic-bath-equiphotel-spaluxetvOn connaissait les produits Damana et leur packaging qui évoque des flacons d’officine. On appréciait les textures et les senteurs des lignes bio Neroli et Terre et Soleil à base d’extraits végétaux (plantes aromatiques et médicinales) subtilement parfumés. Sur le stand nous avons découvert une nouveauté : une ligne de bain Bio à l’aloe vera certifiée par ECOCERT et labellisée COSMEBIO. On va vite tester.  

 

Le Studio 16 : déco et design de demain

terrasse-article-equiphotel-christophe-gautrand-et-benjamin-deshoulieres-spaluxetvLe Studio 16 consacré à l’hôtellerie de demain présentait des créations Indoor et Outdoor.

Il s’ouvrait sur une terrasse conçue par Christophe Gaudraud et Benjamin Deshoulières. L’installation reflétait la mutation de nos modes de vie où l’intérieur s’ouvre à l’extérieur faisant du végétal un élément clef de la maison ou de l’hôtel. Dans « Le jardin d’Eden » des paysagistes, une variété de plantes, arbres et arbustes rapportés de voyages se mêlaient au mobilier chiné à travers le mode. Le « stay tuned » était central comme dans l’ensemble des espaces exposés au salon.

Le Lobby de l’architecte Jean-Christophe Nuel était pensé comme un espace social, un lieu à vivre nuit et jour où le bar et les espaces lounge jouaient un rôle central dans un contexte de dématérialisation de l’accueil (check-in/out réalisé en amont avec remise d’une clef flash code, d’ I PAD de navigation dans l’hôtel à l’arrivée).

in-the-room-elizabeth-leriche-equiphotel-spaluxetv

In The Room, d’Elizabeth Leriche -directrice du bureau de style éponyme- aidée par les architectes Guillaume Terver et et Christian Delcourt, se voulait une « parenthèse enchantée sacrée ». Haut lieu de l’intime et du bien-être, cette chambre  était divisée en trois lieux. Le lit concept  – pièce dans la pièce- intégrait une literie exigeante. Le dressing s’adaptait au « nomadime encadré » en proposant des formules à la carte allant du pose-bagage au grand tralala (espace shopping, ouverture de multiples compartiments, design  digne d’une loge de théâtre …). La salle de bains rebaptisée « scènes de bains » offrait une palette de variations autour du bien-être (espace table de massage, corner barbier), de l’intimité (douche en open space ou en huit-clos), de la beauté (coiffeuse de maquillage, miroirs et vasques).

 

Capsule « Chambre Origine » : s’endormir comme un soleil qui se couche

chambre-origine-equip-hotel-spaluxetv

Parmi les capsules, une autre chambre se distinguait. La « Chambre Origine » était positionnée développement durable et nouvelles technologies. Laurent Delporte, influenceur et expert français de l’hôtellerie luxe & digital avait demandé à l’agence W2 de réaliser ce lieu centré sur le retour aux fondamentaux « le bien dormir et le bien s’endormir« . Pour y parvenir, le système d’éclairage intégrait des lumières qui s’estompaient « comme un soleil qui se couche » et un dispositif garantissant le noir absolu (extinction des écrans de veille, des lampes mitoyennes des rideaux …). La « Chambre Origine » se voulait « économe en énergie, bio sourcée, ressourçante » et très connectée.

 

Récompenses : capsules sensorielles et art de la table

Le salon a remis une série de récompenses basées sur les votes d’internautes. Le jury de la capsule Spa et salle de bains a décerné le prix Innov 16 à Skinjet et ses capsules de douches sensorielles inspirées des recharges de café.

Parmi les autres distinctions citons, le Mood art de la table by Christofle, une pièce décorative de forme ovoïde découvrant « un nouveau couvert contemporain, épuré et universel en métal argenté destiné aux dîners impromptus et aux brunchs décontractés« .

La Eat Place

vip-bar-studio-des-chefs-equiphotel-spaluxetvÉquip Hotel a organisé séminaires et tables rondes autour des grandes tendances de l’hôtellerie, du bien-être et de la restauration.

Un exemple : en mode séminaire à l’hôtel, la restauration se doit d’être happy, nomade, surprise, axée sur la détente et le partage.

Trois lieux conçus par Marc Hertricht et Nicolas Adnet donnaient un aperçu des conjugaisons actuelles entre l’art de vivre et l’art des terroirs. À savoir Le VIP et son allée à damier noirs et blancs, Le Bar à la verrière atelier surmontée d’un lustre magistral, le Resto des Chefs ode aux jardins à la française avec ses topiaires et ses nefs végétales.

Plus de 110 Chefs dont -Thierry Marx, Pierre Caillet, Xavier Pincemin, Alain Le Cossec, Marie Sauce, Bernard Leprince – avaient répondu présent.

Le Studio des Chefs fut la grande arène des concours culinaires animés par ces très grands chefs sélectionnés par Châteaux et Hôtels Collection et Le Studio Flair celle de la mixologie.

 

 

http://www.equiphotel.com

 

(1) Technologies et services, Salle de bains § Spa, Décoration, Design § aménagement, Produits alimentaires et équipements.

Beauté et Ultrasons

In #medecine esthétique, beauté on novembre 6, 2016 at 5:03

Pourquoi et comment vieillissons nous ? Quelles sont les techniques anti-âge et leurs limites.

Le Dr Benjamin Cozanet, médecin esthétique, a répondu à nos questions en s’arrêtent sur une technique basée sur les ultrasons, l’Ultherapy. Elle se pratique avec la seule machine multi agréée par le FDA (Federal Drug Administration) pour le traitement du relâchement cutané.

 

Les cellules vieillissent car elles sont programmées pour le faire. Nous le verrons en images dans nos prochains reportages.

Quant aux signes du vieillissement esthétique, ils vont bien au delà du duo rides et cheveux blancs. L’âge entraîne une modification des os -forme et structure-, des muscles, des graisses qui migrent vers le bas du visage formant une triangle inversé voire des ptoses. La peau flétrie ne fait que recouvrir cet ensemble de phénomènes.

Les injections, les fils tenseurs, les lasers … ou encore les ultrasons aident à redonner une certaine forme triangulaire originelle au visage par le comblement des creux, des fractures de la peau, la stimulation  du collagène qui favorise la recréation d’un « matelas » dermique …

Ulthéra, la machine que nous a présenté le Dr Benjamin Cozanet, est indiquée pour lisser le visage, le cou et le décolleté en envoyant des ultrasons dans les mêmes plans de tissus profonds que ceux ciblés par les interventions chirurgicales (jusqu’à 4,5mn de profondeur). Les ultrasons micro focalisés émis par le dispositif créent des points de coagulation qui relance la synthèse d’élastine et d’un nouveau collagène. La micro-coagulation source de néocollagénèsse est obtenue en chauffant les tissus à des températures oscillant entre 60° et 70 °. Un écographe intégré et relayé par l’écran de contrôle assure au médecin un meilleur contrôle de son geste.

Sur l’échelle de la la douleur, le traitement est désagréable mais largement supportable. Il n’entraîne aucune éviction sociale.

Le résultat est optimal 3 mois après l’intervention et dure, selon les cas, d’un an à 18 mois. Les effets seront d’autant plus visibles que la peau est modérément relâchée. Le laboratoire Merz a d’ailleurs établi une échelle du relâchement cutané qui mesure l’éligibilité des patients à l’Ulthérapy.

Les miracles n’existant pas, le côté lift n’a évidemment rien de comparable à une intervention au bloc. 

Il est par ailleurs possible de combiner l’Ultherapy à d’autres techniques de médecine anti-âge comme les injections ou les fils. 

La correction du vieillissement se fait aujourd’hui « sur mesure ».

 

 

http://www.drbenjamincozanet.com

 

 

Video : Beauté et Ultrasons (version FR)

 

Sounds of Beauty (EN Version)

 

 

 

 

Hammam Les Cent Ciels : rituel d’automne

In beauté, beauty, Spa on novembre 2, 2016 at 2:56

acc-hammam-les-cent-ciels-couloir-paris-spaluxetv

La météo avait prévu des brouillards. La météo ne s’était pas trompée. Ce matin là, seuls des rais de lumière alertes parvenaient à strier les feuilles accrochées aux arbres d’automne. La danse intermittente des couleurs pour nous fut brève. Pas le temps de méditer sur le spectacle mordoré. Nous étions attendus par d’autres brumes. Nous avions rendez-vous au hammam Les Cent Ciels République.

 

hammam-les-cent-ciels-paris-fontaine-spaluxetvLe hammam joue la carte de la tradition orientale de bon goût. Le coeur de ce « ryad » du bien-être est composé d’un hammam tiède (37-38 °), d’un hammam chaud (48 °), d’un sauna et d’une piscine (un peu trop chlorée). Surface : 650 m2 sur 200. Pas mal ! Les douches enclavées ponctuent cette première étape de déconnexion. Un décrochage du réel que favorise la décoration. Carreaux de faience prune, beige ou marrons glacé, murs en tadelakt (enduit de chaux ondulé et brillant) bleu nuit ou safran, fontaines, lustres, lanternes composent un tableau très marrakchi.

Allongée près de la fontaine puis  assise sur une dalle carrelée, nous passons une heure à écouter les bruits (murmures, respirations, goûtes d’eau qui tombent lourdement, jets qui s’élancent et retombent), à fermer et ouvrir les yeux pour capter les couleurs et les ombres à travers les vapeurs. Une expérience sensorielle doublée d’une détoxification. Ici, la peau exhude les toxines comme nulle part ailleurs tandis que l’alternance chaud-froid stimule les capillaires.

Puis vient le moment de s’enduire de savon noir (15 mn avant le soin). Plus question alors de piscine ou de douche. Le savon d’alep ne ferait plus son office  lors du gommage.

acc-hammam-les-ciels-ciels-paris-escalier-spaluxetvÀ l’heure dite, Véronique, vêtue d’une tenue traditionnelle, nous conduit vers l’une des 3 salles idoines. Elle pose sur le banc de pierre le paréo (très doux) qui nous a été remis à l’accueil avec une serviette, un peignoir et des tongs « stantards » puis commence le travail d’élimination des peaux mortes. Le geste est aussi sûr que la pression.

Le rituel se poursuit en salle de soin. Il y en a 7 dont deux double. La nôtre, au sommet d’un escalier, est vaste, sobre et chaleureuse avec son grand miroir et son parquet clair.

Pendant une heure Véronique va lisser notre corps, le polir. De longs mouvements enveloppants pour drainer, des pressions pour détendre. Au total, une cinquantaine de manoeuvres effectuées à l’huile d’argan  pure et biologique. On décroche !

acc-hammam-lescentsciels-salle-de-soin-paris-spaluxetvVéronique enchaîne avec le nouveau gommage pour le visage à base de beurre de karité, d’huile d’amande douce et de rose afin d’éliminer tout en douceur les impuretés et les cellules mortes. En fin de soin, elle pose la dernière crème-masque « L’Intense » », un anti-âge global qui promet d’hydrater en profondeur et de protéger l’épiderme grâce à ses propriétés anti-oxydantes. Un coup d’oeil au grand miroir nous renvoie l’image d’une visage frais et pulpé.

acc-hammam-les-cent-ciels-paris-entree-spaluxetvNous quittons la salle de soin pour gagner le corner repos. On y arrive en suivant un chemin de lourdes portes de bois sculpté et de petits salons aux sofas moelleux. Installée sur un canapé, sirotant un thé vert, nous regardons le ciel aux mille lunes puis … plus rien !

http://www.hammam-lescentciels.com

7 rue de Nemours

75011 Paris

Dermalogica : testing au concept store

In beauté on avril 23, 2016 at 12:30

dermalogica-skin-bar-spaluxetv

Blanc.

Le concept store de Dermalogica, la marque américaine de soins évolutifs basée sur l’exfoliation, est immaculé. Cela lui donne un petit côté clinique suisse.

L’institut, ouvert en juin 2015, s’étend sur 50 m² et deux étages. À l’accueil, un skin bar où les clientes peuvent tester les produits et apprendre une gestuelle beauté à reproduire à la maison. Un escalier mène aux deux cabines en sous-sol.

C’est Lauren, l’une des six esthéticiennes, qui s’occupe de nous. Nous parlons marques et protocoles. Elle me précise que le concept store parisien est l’unique établissement Dermalogica en France.

La cabine est petite mais dépourvue de pollution à la musique guimauve.

Lauren commence par un Face  Mapping qui analyse chaque zone du visage puis enchaîne par un questionnaire sur la routine de soins et les attentes en matière de traitement.

espace-dermalogica-cabine-de-soin-spaluxetv

Le soin visage d’une heure débute par un démaquillage en deux temps comprenant l’application d’une huile puis d’une crème lavantes. La vaporisation d’une brune antioxydante clôt cette première étape. Pour ce moment du protocole comme pour les autres Lauren utilise de petites éponges. Elle mixe ensuite un modelage et un dermolift LPG. On sent parfaitement la peau se soulever sous la stimulation de l’embout de la machine qui reproduit par ailleurs les pincements jacquets. Indolore mais surprenant. La sensation perdure jusqu’à la pose du masque multivitamines A,C,E et avoine. C’est l’instant olfactif. Le parfum de l’avoine chatouille agréablement les narines. Le tout dure une quinzaine de minutes. Lauren procède ensuite au modelage en insistant sur le contour des yeux et des lèvres et en utilisant de nouveau un complexe multivitaminé A,C,E. Le soin se termine par l’application d’un sérum à l’acide hyaluronique, d’une brume à l’eau de rose et d’une poudre au riz.

Le résultat est efficace. Le visage est lifté et a gagné en fermeté et en clarté.

 

Espace Dermalogica

12 rue de la Forge Royale

75011 Paris