spaluxetv

Posts Tagged ‘bien-être’

FEBEA : la beauté en question lors des Rencontres du Bien-Être

In Beauté on août 27, 2017 at 2:50

La deuxième édition des Rencontres du Bien-Être s’est tenue le le 29 juin à l’UNESCO. Organisé par la FEBEA, la fédération de entreprises de beauté, le colloque a questionné les relations entre la beauté et la culture, la beauté et l’environnement, la sécurité et l’avenir des cosmétiques.

Pour mémoire, la beauté est une affaire économique. Selon la FEBEA le secteur, qui occupe le second poste à l’exportation après l’aéronautique, représente :
55 000 emplois directs
25 Mds d’euros de CA dont 12 à l’exportation
(chiffres 2016)

Voici un résumé. D’accord, pas d’accord ?

La beauté a 300 000 ans

 

La beauté est aussi une affaire sociale immémoriale. Le philosophe Gilles Lipovetsky rappelle que les pratiques de séduction s’ancrent dans la nuit des temps. « Les traces les plus anciennes remontent à 300 000 ans avant JC. Des statues datant de 23 000 ans avant l’ère chrétienne témoignent de ce goût pour l’embellissement. Se parer, se colorer augmente l’attrait sexuel. La production de cosmétiques est une constante comme l’épilation, le piercing, le tatouage, la coiffure« .

Beauté, éthique et environnement

 

L’inscription dans l’Économie Mauve (l’économie incluant une dimension culturelle) que revendiquent les entreprises s’accompagne d’une réflexion sur les bonnes pratiques environnementales et éthiques.

L’exploitation des enfants dans les mines de mica ou la déforestation due à la culture de l’huile de palme est un malus en matière d’image. Les industries de la beauté sont obligées d’en tenir compte.

Les consultants invités par la FEBEA se sont félicités de l’amélioration de l’impact environnemental du secteur cosmétique (éco-emballages …) mais ont reconnu des retards (gestion des déchets …)

Côté traçabilité, ils affirment que les grandes entreprises se positionnent mieux que les plus petites. Un écart qui s’expliquerait par les coûts. La complexité de la chaîne de production due à la multiplicité des intervenants est bien sûr mise en avant.

Conclusion : il s’agit de s’assurer de la sécurité des ingrédients en allant au-delà de la réglementation, s’inspirer des conclusions d’organisations comme Natpro, de devancer la demande de transparence des consommateurs.

La beauté est une affaire de bien-être et d’auto-séduction

 

Gilles Lipovetsky parle de seconde modernité des cosmétiques. La globalisation du maquillage qui va de pair avec celle de l’industrie du glam (la mode, le cinéma …) booste la consommation. Le philosophe indique qu’en Angleterre 90 % des adolescentes de 14 ans se maquillent.

Parallèlement, la fonction du make up change.
« Auparavant, les femmes avaient un devoir d’embellissement. Elles devaient se maquiller pour assoir un statut. Aujourd’hui, on assiste à l’apparition de motivations plus hédonistes On se maquille pour soi et plus seulement pour séduire. Ainsi, 58 % des femmes déclarent utiliser des produits de beauté pour se donner confiance et 16 % pour plaire » estime le penseur « Les cosmétiques s’inscrivent dans une quête du soin de soi. Le plaisir, la recherche du mieux-être, le souci de soi, la séduction et l’auto-séduction créent des logiques nouvelles« .

La beauté comme dernier territoire de lutte

 

Dans son livre « Rester beau » Bernard Andrieu questionne le mythe de la beauté éternelle dans une perspective politique autant qu’individuelle.
Le philosophe mais en relation la beauté avec l’estime de soi et le désir de refaire son corps avec celui de refaire sa vie.
Il juge par ailleurs que dans une société désacralisée où les individus ont dû renoncer aux luttes politiques, le corps est devenu le dernier territoire dans lequel l’action est encore possible. L’individu challenge donc son corps à fin de le parfaire et investi toute son énergie à en faire une copie conformes aux critères dictées par la société du glam.

 

Qu’en pensez-vous ?

http://www.febea.fr

Rester Beau
Bernard Andrieu
Éditions Le Murmure

Publicités

FINELIFE TV plaisirs des sens et de l’esprit

In luxe on août 23, 2017 at 5:49

FineLife TV vous convie à déguster nourritures terrestres et saveurs de l’esprit.

Au menu : slow travel, reportages immersifs dans l’art, la mode, la gastronomie, découverte de lieux inédits, débats et rencontres avec philosophes et spécialistes autour de thèmes choisis (l’écologie, le monde digital, le bien-être, la beauté, le voyage, l’art, le style, la consommation …)

La charte éditoriale, à dominante eco-luxury, repose sur l’idée que le Beau est une entrée, un outil de sensibilisation aux problématiques actuelles.

La version anglaise de FineLife Tv sera prête en fin d’année

FINELIFETV c’est Ici http://finelife.tv

On vous attend !!!

On vous attend !

Ban Thaï Spa : le bien-être thaïlandais

In Spa on mai 17, 2017 at 5:08
Le Ban Thaï Spa du Trocadéro est en soi une escapade raffinée en terre de bien-être extrême-oriental.

 

Dès l’entrée, le design nous enveloppe d’un voile d’ailleurs. Les praticiennes -toutes thaïlandaises- vêtues d’ensembles noirs au liseré d’or semblent glisser dans les couloirs. Un léger parfum d’orchidée habite les lieux. L’odeur se mêle à celle du thé offert dans un lounge moelleux près de l’accueil. La tasse de thé parfumé -dont la recette restera secrète- repose sur une petite table de verre faite à la main par des artisans thaïlandais comme l’ensemble du mobilier. Chaque table dispose d’un plateau de verre original.

 

La décoration asian contemporain est le résultat d’une opération de « chinage » aux quatre coins de la Thaïlande.

 

Le teck habille les 580 m² de ce vaste espace de lâcher prise à l’exception des sols en bambou. Lustres, plaques ornementales travaillées à la feuille d’or, tableaux de Bouddha, sculptures dorées ornent les deux étages reliés par un escalier de bois et de métal.

Le spa comprend quatre lieux d’attente et de repos avec douche privée, un hammam-sauna aux effluves d’eucalyptus privatisable (30 € pour 30 minutes), 13 cabines dont 6 doubles, deux cabine stars avec un espace balno pour l’une et un hammam-jacuzzi pavé de mosaïques pour l’autre.

Les 20 praticiennes sont toutes diplômées de l’école de Wat Pho à Bangkok.

Le réflexologie est au coeur des propositions du Ban Thaï Spa qui lui dédie deux espaces.

Nous commençons notre immersion bien-être dans une pièce carrelée de bleu par un lavage des pieds dans les règles de l’art. Suit un modelage fait de gestes précis qui témoignent d’une solide maîtrise de la technique et d’une parfaite connaissance des points à travailler en réflexologie.

Nous passons ensuite devant en espace vitré qui propose un ensemble de services -shampoing, massage crânien, manucurie et pédicurie- prodigués sur un fauteuil semblant masser délicieusement le dos.

Au détour d’une porte ouverte, nous découvrons des cabines aux lits recouverts de soies chatoyantes. Chaque salle des soin a un design original nous explique-t-on.

Nous allons tester un massage thaï traditionnel qui se pratique, lui, à terre sur tatami.

La carte du Ban Thaï Spa comporte un joli choix de modelages : traditionnel, Deep Tissue, aux huiles chaudes, aux plantes, à la bougie, aux huiles aromatique (Aroma Zen).

Pour mémoire, la massage thaï traditionnel puise ses origines dans le shiatsu, le yoga et le massage indien. La praticienne effectue des pressions profondes avec les paumes de la main sur les zones larges et avec les pouces sur les points et les lignes d’énergie. Elle utilise également les coudes, les genoux et les pieds. Les séquences se succèdent comme une chorégraphie rythmée qui enchaîne de nombreuses positions.

La sensation de bien-être est réelle. Les bienfaits du modelage perdure quelques jours.

 

Ban Thaï Spa

25, avenue Raymond Poincaré

75016 Paris

http://www.paris-massage.fr

 

 

 

 

Salon Equip’Hôtel : focus sur les tendances hôtel-spa, beauté, design

In #hotels de luxe, beauté, design, Spa on novembre 19, 2016 at 7:38
Help yourself : produits vegan chic Tara Smith sur le Stand Ski Total du salon Equip Hotel

Help yourself : produits vegan chic Tara Smith sur le Stand Ski Total du salon Equip Hotel

Le salon Equip Hôtel, qui s’est tenu du 6 au 10 novembre à Porte de Versailles, a accueilli 1 600 exposants dont 20 % venus de l’étranger. Les espaces Beauté, Spa, Déco, Fooding … étaient organisés en quatre pôles (1) eux-même divisés en bulles et capsules tendances. L’ensemble s’étendait sur 3 000 m2 et 3 niveaux. Un monde à explorer.

 

« Testé sur des stars pas sur des animaux »

Le Pavillon 4 faisant la part belle au spa et aux cosmétiques. Les principaux acteurs du secteur étaient présents : des labels comme « Spas de France » au magazine « Émotion Spa » en passant par les équipementiers, les designers et les beauty et spa brands.

Nous avons repéré 4 marques.

« Testé sur des stars pas sur des animaux« , est le slogan accrocheur de Tara Smith la marque londonienne vegan specialisée dans les soins capillaires. Tara a commencé sa carrière de hair stylist il y a 25 ans. Soit plus de deux décennies à accompagner les vedettes du grand écran dans des shootings et les festivals de Sundance à Cannes. Le perroquet emblème est le signe de ralliement des vegan chics. Tara Smith vient de rejoindre le collectif  Ski Total qui rassemble des cosmétiques de niche pointus. Le stand de Ski Total où trônait une baignoire remplie d’échantillons collait parfaitement à l’image chic et décalée du groupe britannique.tara-smith-skitotal-equiphotel-spaluxetv

 

Carole G la Beauté Bienveillante est une nouvelle marque créée par Carole Géraci sur le créneau eco-chic. La marque communique aussi sur la chasse aux ingrédients nocifs pour la santé. « L’Union Fédérale des Consommateurs (UFC) a passé au peigne fin 185 produits cosmétiques du quotidien : déodorant, crème pour le visage/corps, gel douche … et a constaté que sur ces 185 produits, 62 contiennent des allergènes majoritairement de la méthylisothiazolinone » peut-on lire sur le site G-Cosmetic « Pas moins de 101 recèlent également des perturbateurs endocriniens dont 44 sous la forme de méthoxycinnamate d’éthylhexyle, un filtre UV perturbant le fonctionnement oestrogénique et thyroïdien« . Carole a réalisé une liste de 13 ingrédients suspectés d’être toxiques (sels d’aluminium, certains filtres solaires chimiques, parabens, sodium, silicones … ). Ingrédients bien sûr bannis de la composition des produits. La créatrice insiste par ailleurs sur la combinaison d’Effi-actifs (des actifs intégrés à dose maximale) et d’ingrédients naturellement actifs (huiles et baumes végétaux). Nous n’avons pas encore testé les produits donc no comment à propos de l’efficacité. Sur le stand nous avons toutefois constaté que les textures sont légères et pénètrent sans laisser de trace. Une obligation pour une marque qui joue sur la polysensorialité (bien-être émotionnel et physique). G Cosmetic comprend cinq collections signature aux extraits actifs : capucine royale (tonus), rose délicieuse(anti-imperfections), pivoine vertueuse (hydratation), lys majestueux (éclat), orchidée prestigieuse (anti-âge).

dharmazone-equiphotel-spaluxetvContrairement à ce que son nom évoque Dharmazone ne vient pas d’Inde mais de Scandinavie. Lancée en 2007, par une famille suédoise, la marque est certifiée bio par Natrue (une référence) et l’éco-label nordique The Swan. Avoir un minimum d’impact sur la nature et un maximum sur la peau est l’ambition de la société. On aime !

damala-organic-bath-equiphotel-spaluxetvOn connaissait les produits Damana et leur packaging qui évoque des flacons d’officine. On appréciait les textures et les senteurs des lignes bio Neroli et Terre et Soleil à base d’extraits végétaux (plantes aromatiques et médicinales) subtilement parfumés. Sur le stand nous avons découvert une nouveauté : une ligne de bain Bio à l’aloe vera certifiée par ECOCERT et labellisée COSMEBIO. On va vite tester.  

 

Le Studio 16 : déco et design de demain

terrasse-article-equiphotel-christophe-gautrand-et-benjamin-deshoulieres-spaluxetvLe Studio 16 consacré à l’hôtellerie de demain présentait des créations Indoor et Outdoor.

Il s’ouvrait sur une terrasse conçue par Christophe Gaudraud et Benjamin Deshoulières. L’installation reflétait la mutation de nos modes de vie où l’intérieur s’ouvre à l’extérieur faisant du végétal un élément clef de la maison ou de l’hôtel. Dans « Le jardin d’Eden » des paysagistes, une variété de plantes, arbres et arbustes rapportés de voyages se mêlaient au mobilier chiné à travers le mode. Le « stay tuned » était central comme dans l’ensemble des espaces exposés au salon.

Le Lobby de l’architecte Jean-Christophe Nuel était pensé comme un espace social, un lieu à vivre nuit et jour où le bar et les espaces lounge jouaient un rôle central dans un contexte de dématérialisation de l’accueil (check-in/out réalisé en amont avec remise d’une clef flash code, d’ I PAD de navigation dans l’hôtel à l’arrivée).

in-the-room-elizabeth-leriche-equiphotel-spaluxetv

In The Room, d’Elizabeth Leriche -directrice du bureau de style éponyme- aidée par les architectes Guillaume Terver et et Christian Delcourt, se voulait une « parenthèse enchantée sacrée ». Haut lieu de l’intime et du bien-être, cette chambre  était divisée en trois lieux. Le lit concept  – pièce dans la pièce- intégrait une literie exigeante. Le dressing s’adaptait au « nomadime encadré » en proposant des formules à la carte allant du pose-bagage au grand tralala (espace shopping, ouverture de multiples compartiments, design  digne d’une loge de théâtre …). La salle de bains rebaptisée « scènes de bains » offrait une palette de variations autour du bien-être (espace table de massage, corner barbier), de l’intimité (douche en open space ou en huit-clos), de la beauté (coiffeuse de maquillage, miroirs et vasques).

 

Capsule « Chambre Origine » : s’endormir comme un soleil qui se couche

chambre-origine-equip-hotel-spaluxetv

Parmi les capsules, une autre chambre se distinguait. La « Chambre Origine » était positionnée développement durable et nouvelles technologies. Laurent Delporte, influenceur et expert français de l’hôtellerie luxe & digital avait demandé à l’agence W2 de réaliser ce lieu centré sur le retour aux fondamentaux « le bien dormir et le bien s’endormir« . Pour y parvenir, le système d’éclairage intégrait des lumières qui s’estompaient « comme un soleil qui se couche » et un dispositif garantissant le noir absolu (extinction des écrans de veille, des lampes mitoyennes des rideaux …). La « Chambre Origine » se voulait « économe en énergie, bio sourcée, ressourçante » et très connectée.

 

Récompenses : capsules sensorielles et art de la table

Le salon a remis une série de récompenses basées sur les votes d’internautes. Le jury de la capsule Spa et salle de bains a décerné le prix Innov 16 à Skinjet et ses capsules de douches sensorielles inspirées des recharges de café.

Parmi les autres distinctions citons, le Mood art de la table by Christofle, une pièce décorative de forme ovoïde découvrant « un nouveau couvert contemporain, épuré et universel en métal argenté destiné aux dîners impromptus et aux brunchs décontractés« .

La Eat Place

vip-bar-studio-des-chefs-equiphotel-spaluxetvÉquip Hotel a organisé séminaires et tables rondes autour des grandes tendances de l’hôtellerie, du bien-être et de la restauration.

Un exemple : en mode séminaire à l’hôtel, la restauration se doit d’être happy, nomade, surprise, axée sur la détente et le partage.

Trois lieux conçus par Marc Hertricht et Nicolas Adnet donnaient un aperçu des conjugaisons actuelles entre l’art de vivre et l’art des terroirs. À savoir Le VIP et son allée à damier noirs et blancs, Le Bar à la verrière atelier surmontée d’un lustre magistral, le Resto des Chefs ode aux jardins à la française avec ses topiaires et ses nefs végétales.

Plus de 110 Chefs dont -Thierry Marx, Pierre Caillet, Xavier Pincemin, Alain Le Cossec, Marie Sauce, Bernard Leprince – avaient répondu présent.

Le Studio des Chefs fut la grande arène des concours culinaires animés par ces très grands chefs sélectionnés par Châteaux et Hôtels Collection et Le Studio Flair celle de la mixologie.

 

 

http://www.equiphotel.com

 

(1) Technologies et services, Salle de bains § Spa, Décoration, Design § aménagement, Produits alimentaires et équipements.

Bios-thés version « Comptoir des Indes »

In épicerie fine, compagnie royale des Indes Orientales Spaluxe Tv Blog, thés on octobre 31, 2016 at 3:10

compagnie-francaise-des-indes-orientales-edit-spaluxetvcolbert1666routes-des-indes-spaluxetv

C’est une résurrection relookée ou plus poétiquement le réveil d’une belle endormie.

La Compagnie Française des Indes Orientales, voulue par Louis XIV et son illustre ministre Jean-Baptiste Colbert, voit le jour à Paris en 1665. L’objectif est triple : assurer au royaume un commerce florissant, affirmer la puissance du roi en développant les accords diplomatiques, évangéliser les populations. L’odyssée maritime va ouvrir la voie aux explorations scientifiques d’envergure et faire rayonner la France et son souverain. C’est le Grand Siècle. L’ère de raffinement. Des escales lointaines, les navires rapportent les produits les plus fins. Parmi ceux-ci, des épices rares et des plantes exotiques aux vertus médicinales dont le thé.compagnie-royale-des-indes-orientales-spaluxetv

compagnie-royale-des-indes-orientales-bio-thes-spaluxetvcompagnie-royale-des-indes-orientales-tisane-spaluxetv

Dylan Thuillier, franco-sud africain diplômé d’HEC et job-trotter, vient de racheter le nom de la compagnie aux comptoirs mythiques, Chandernagor, Pondichéry, Canton …

Avec son équipe, dont la pharmacien-herboriste Jean-René Mestre, il a positionné la « nouvelle » entreprise sur le créneau des bio-thés et bio-infusions haut de gamme.

Lors de la présentation presse, nous avons assisté à deux cérémonies du thé, l’une de matcha -thé vert finement broyé avec une petite meule-, l’autre de thé noir, découvert des documents d’époque et suivi un parcours « thés et infusions du monde ». Un chemin odorant et gustatif, au milieu des livres de l’atelier Dorat. Cosy et historique.

Des détails bien pensés comme des sachets de nylon sans agraphe -et non de coton capteurs de résidus toxiques- posés dans des soucoupes rappelaient la ligne de communication de la marque : le bio.

Le bio haut de gamme « Nous ne retenons que la partie haute de la plante, celle qui se trouve au plus près du bourgeon gorgé d’huiles essentielles » affirme Jean-René Mestre. Cela vaut pour les thés verts tanzaniens comme pour les thés indiens. La marque garantit des plantes sans résidus chimiques sur toute sa gamme. Du thé noir Afiz d’Iran à la rose, aux branches récoltées au Vietnam … en passant par le tilleul de Carpentras. « De nombreux consommateurs ignorent que les  plantes « classiques » sont bourrées de métaux lourds. En cherchant à se faire du bien ils minent leur santé » .

La compagnie propose 14 références issues de l’agriculture responsable (respect des travailleurs-cueilleurs comme des éco-systèmes). La moitié est composée de thés dont des « jus » rares comme le Oolong, le Pu Erh et le thé jaune, l’autre d’infusions. Les Its ? Le Sun King, un earl grey au yuzu énergisant et le Zen Sutra (tilleul, mélisse, orange amère, citronnelle, marjolaine).

compagnie-des-indes-orientales-epices2-spaluxetvL’un des « grands chantiers » de la Compagnie est le développement des bio-tisanes. « Nous souhaitons faire revivre la tradition du bien-être et de la prévention par les plantes » poursuit le pharmacien-herboriste qui revendique une AOC pour le tilleuil de Carpentras comme pour le thym de Provence.

Autre projet : le lancement d’une gamme de cosmétiques bio à base de cardamone et d’edelweiss.

Une autre odysée.

 

http://www.indesorientales.com

Brésil : regard en biais sur les JO/ Superfood

In brésil, Food, jo, superaliments, superfood on août 17, 2016 at 1:13

rio-market-henri-zuber-spaluxetv

tucuma-superfood-spaluxetv

Les aliments ne seraient pas égaux. Il y aurait les normaux et les supers. Un peu comme le runner lamda et le champion  olympique.

Il n’existe pas de définition légale ou médicale de la Superfood lit-on sur Wikipédia. Côté dictionnaire, on fait chou blanc dans le Larousse, le Cambridge dictionary se fend d’un bref « a food that is considered to be very good for your health« , des termes repris globalement par son homologue oxfordien.

Paradoxalement, la notion de « super aliment » est omniprésente. Jour après jour on en découvre de nouveaux sur les étals des commerces. Plus il est exotique et biscornu mieux il est perçu. C’est ce qu’on pourrait appeler la revanche du légume super moche. Le légume simplement moche, lui, étant le symbole d’une consommation responsable.

On entend généralement par super aliment, un fruit, un légume, une graine, une algue qui procure un maximum de bénéfices à celui qui le consomme : apports vitaminiques, énergétiques/nutritionnels et effets anti-oxydants. Idéal pour le sportif comme pour le tenant d’une alimentation équilibrée.

 

Actualité oblige, parlons du Brésil.

Le pays est riche en superfood comme en junk food (mega sodas, tout-frit …)

Noix, gingembre, grenade, noix de coco, curcuma, açai, camu camu, pitanga, guarana … la forêt et les cultures d’ingrédients ancestraux apportés par les vagues de migrations font du Brésil un éden de la super good food.

Tandis que l’absence d’étiquetage légale de présence de pesticides et autres joyeusetées, la pauvreté et les mauvaises habitudes alimentaires sacrent la super bad food.

La Noix du Brésil

noix-du-bresil2-superfood-spaluxetv noix-du-bresil-superfood-spaluxetv

De tous temps, la noix du Brésil a été utilisée par les indiens d’Amazonie pour l’alimentation (noix) et le chauffage (coques). Aujourd’hui, elle a aussi sa place dans les cosmétiques (huiles).

Riche en acides gras insaturés, en minéraux (cuivre, magnésium, calcium, manganèse, potassium, phosphore, fer, zinc) et source de phytostérols (lipides présents dans les plantes), la consommation de noix du Brésil est  surtout recommandée pour son apport en silicium aux propriétés « anti-oxydante » et « anti-radicalaire » en synergie avec les vitamines E, A et B1. Et en sélénium favorisant le bon fonctionnement des hormones thyroïdiennes.  Très calorique, il est déconseillé d’en manger plus d’une ou deux par jour.

La Noix de Coco

fresh coconut halves on beach with copy space

Noix-de-coco2-superfood-spaluxetv

Ce n’est pas une spécificité du Brésil. mais qui dit plage des Caraïbes dit en général cocotier. Et au Brésil, le balnéaire a rang de culture. Plus fort : le prix de la noix de coco est l’équivalant du prix de la baguette en France. Plus près de nous, en 2015, l’eau de coco occupait la tête des superettes trendry et squattait les events. C’était le super aliment du moment. On va donc parler de la noix de coco. Obligé !

Quid de ses propriétés ? Quand le fruit mûrit, cette eau (désaltérante) se transforme en chair que l’on peut faire sécher et couper en lamelles, c’est le coprah.

Comme la noix du Brésil, la noix de coco a bon goût. On aurait tendance à en abuser. Ne succombez pas à la tentation. Toujours à l’instar de sa presque homonyme, elle est très calorique. Riche en fibres (potassium, magnésium, fer), ce fruit facilite le transit et procure un sentiment de satiété. Il ne mérite pas sa mauvaise réputation de réservoir de cholestérol car sa haute teneur en acides gras saturés est compensée car la présence d’acide laurique booster de bon cholestérol (HDL).

Bref, elle a tout bon sauf pour les grands sportifs qui devront se réhydrater autrement qu’avec de l’eau de coco. Pourquoi ? En transpirant on perd beaucoup de sodium et de potassium. Or, si l’eau de coco contient énormément de potassium (à côté la banane est une petite joueuse), elle fait figure de pauvresse côté sodium avec seulement 30 mg par tasse.

Le Guarana

guarana-superfood-brazil-spaluxetv

Guarana-superfood-spaluxetv

Étrange avec ses fruits aux grandes prunelles noires cernées de rouge, le guarana est un arbuste connu depuis l’époque précolombienne (il y a plus de 3000 ans). Les Indiens Tupi-Guarani utilisaient ses graines pour combattre la fatigue et contrôler l’appétit. La plante fut commercialisée en Europe à partir du 18ème siècle.

Le guarana est un concentré de principes actifs. Le plus connu est la guaranine qui  contient 4 à 7 fois (c’est vaste) plus de caféine que le café noir sans ses effets secondaires. À la guaranine il faut ajouter des acides gras essentiels, des alcaloïdes,  des vitamines ( A, B1, B3, E et PP …), des minéraux (fer, phosphore, potassium, calcium, zinc, cuivre, magnésium. Côté oligo-éléments citons dont le sélénium, le strontium et le germanium. 

Les bienfaits de la  plante « avec des yeux comme des personnes  » comme l’appelait les Indiens, vont de l’augmentation de la concentration et de l’énergie, aux effets astringents (le guarana contient aussi des tanins), en passant par la stimulation de la mémoire, la régulation intestinale et celle de l’appétit (liste non exhaustive).

La Pitanga

pitanga-superfood-brazil4-spaluxetv

pitanga-superfood-brazil-spaluxetv

pitanga-superfood-brazil2-spaluxetv

 

Comme le guarana, la pitanga et le camu-camu ont été « baptisés » par les premiers habitants du Brésil, les Indiens Pitu-Guarani.

La pitanga ou « cerise de cayenne » est une baie d’un rouge chatoyant (pitaga signifie « rouge » en Tupi) qui pousse sur un arbre des forêts atlantiques dont la hauteur peut atteindre 10 m et dont la circonférence varie entre 30 à 45 cm.

Ses feuilles couvrent traditionnellement le sol avant les processions et parfument les bains. On en extrait des huiles essentielles aux vertus aromatiques.

Le fruit contient des fibres, du calcium, du phosphore, du fer, de la niacine (vitamine B3 ou PP intervenant dans le métabolisme des glucides, la régulation des hormones …), du riboflavine (vitamine B2 capitale dans le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines), de la thiamine (vitamine B1 essentielle au métabolisme énergétique et au fonctionnement du système nerveux central), de la vitamine A et C.

Utilisée dans l’industrie cosmétique, la Pitanga est aussi indiquée contre le diabète et pour réguler la tension artérielle.

Le camu-camu

camucamu-superfood-brazil1-spaluxetv camu-camu-superfood-brazil2-spaluxetv

Ce fruit ovale violacé issu d’un arbre d’Amazonie contient plus de vitamine C que tous les fruits existants.

Il sert à la confection de sorbets, de jus mais aussi de liqueurs …

Le camu-camu est célébré pour ses vertus astringentes, anti-oxydantes, anti-virales, amaigrissantes, anti-inflammatoires …

 

Le Tucuma

tucuma-superfood-brazil2-spaluxetv tucuma-superfood-brazil3-spaluxetv

On trouve le tucuma sur un palmier à feuilles pennées du nord du Brésil. Son tronc peut atteindre 20 m de hauteur. Vertige …

Le fruit ovale et orange de la taille d’un abricot est connu pour ses propriétés nutritives. Il est consommé nature, en jus, sorbets, liqueurs, pâtisseries…

Le tucuma est apprécié dans le domaine esthétique. Le beurre obtenu par pression des fèves est utilisé traditionnellement au Brésil pour le bien-être de la peau et les soins capillaires. Ses protéines étant similaires à celles des cheveux peuvent pénétrer facilement et nourrir en profondeur.

 

L’Açai

Process of quality control during the choice of Açai, the brazilian fruit which is considered the fruit of the future.

acai-superfood-brazil-spaluxetv

acai-superfood-brazil2-spaluxetv

Terminons par la star du moment : l’açai surnommé « l’arbre de vie brésilien ».

Ce petit fruit rond et violet foncé pousse sur un palmier du Nordeste brésilien.

Il est riche en vitamines (A, B1, B2, B3, C et surtout E), en huiles à haute teneur en polyphénols (micronutriments possédant des propriétés antioxydantes), en calcium et fer et en oméga (3,6,9).

On le consomme en sorbet et sous forme de poudre énergétique que l’on peut incorporer à la boisson de son choix.

Anti-oxydante, anti-âge, la consommation d’açai serait également bénéfique au système immunitaire, combattrait le cholestérol et les troubles digestifs.  

 

Voilà pour le petit tour d’horizon de la top food au Brésil. Pour un plus large panorama voir par exemple le site brasilazur (qui ne traite pas que des It aliments) http://www.brasilazur.com/2013/10/dictionnaire-des-fruits-du-nord-et-du-nord-est-du-bresil/  

Il faut savoir que la notion de superfood est contestée. On dénonce son côté marketing. On pointe le manque de définition officielle. On met en avant les limites des études. Elles ne sont généralement pratiquées qu’en laboratoire, sur les animaux, ne prennent pas en compte les combinaisons alimentaires … Dans la nomenclature médicale, seule la spiruline fait l’objet d’un article de l’OMS reconnaissant ses vertus.

slowfood-superfoospaluxetv

Les partisans du Slow Food soulignent pour leur part que la consommation de produits régionaux est mieux adaptée à la protection de l’environnement (et du porte-monnaie). Ils mettent en avant les vertus des aliments « non exotiques » : poireaux, brocoli, épinard, carotte, pomme, betterave, noix, myrtille, basilic, ortie, pollen, miel, algues locales, raisins (pépins), avocat, avoine …

Pas faux.

Pas d’exclusion pour autant.

L’usage millénaire de certains aliments comme le guarana en légitime largement l’usage.

Se régaler, ou agrémenter son assiette (ou son mud) de quelques curiosités n’a rien de désagréable.

La Superfood du bout du monde (pour les Européens) permet aussi de découvrir d’autres saveurs. Un bien pour l’esprit (curiosité) comme pour les papilles.

 

Allez faites tourner les baies de goji.

The Family Coppola Resorts : luxe et bien-être à Belize et au Guatemala

In #hotels de luxe, amérique centrale, the family coppola resorts Spaluxet Tv Blog, tourisme, Travel on août 10, 2016 at 3:04

apocalypse-now-francis-ford-coppola-spaluxetv

La famille Coppola est plus connue pour ses films que pour ses hôtels. Pour booster son aventure hôtelière, Francis Ford Coppola communique donc sur les similitudes entre les deux mondes « À l’écran comme dans l’hôtellerie, le vocabulaire est le même : il faut trouver un lieu unique – si possible abandonné! » lit-on dans ses présentations. Des communiqués qui soulignent que chaque resort est inspiré par ses films, ses nombreux périples à travers le monde et doit satisfaire trois exigences : « Qualité, Authenticité et Bien Être« . Des impératifs auxquels s’ajoutent les must : la famile, le fun, l’aventure, les vins et la gastronomie. 

Parmi les cinq propriétés que compte le petit groupe, le Palazzo Margherita à San Bernalda (Sud de l’Italie) a sans doute une place à part. Désigné par le français Jacques Grange, ce magnifique hôtel du 19eme siècle est le lieu de naissance de son grand-père. belize333

Mais c’est loin du berceau familial que « The Family » propose un package detox et bien-être jusqu’en décembre 2016.

Pour mémoire, Francis Ford Coppola avait déjà eu un coup de coeur pour la forêt primaire alors qu’il tournait Apocalypse Now en 1979 aux Philippines. Voyager en famille étant une de ses activités favorites, il a continué à explorer les vertes hauteurs tropicales jusqu’à sa découverte de Belize au tout début des années 2000. C’est de ce deuxième coup de foudre que sont nés les resorts latinos de The Family.

la-lancha-guatemala-family-coppola-spaluxetv la-lancha-guatemala-family-coppola-room-spaluxetv

Au Guatemala, en pleine jungle, l’éco-lodge La Lancha surplombe le Lac Peten Itza, où les baignades sont encouragées tout comme les activités aquatiques (des palmes au canoë).

Pour la touche culturelle, direction Tikal, l’emblématique site des ruines Maya à 35 minutes de l’hôtel.

La formule comprend 4 nuits dans une Casita avec vue sur le Lac. Les 4 petits déjeuners inclus sont à base de produits bio aux propriétés énergétiques et anti oxydantes : jus de citron frais / thé au piment de Jamaïque, gingembre frais ou citronnelle de notre jardin botanique / eau de coco dans la noix de coco fraichement cueillie /avocat ou autre fruit local. Chaque soir un dîner est prévu au lodge mais pour le déjeuner il faudra trouver une alternative un jour sur deux. Les 10 chambres de style balinais sont purifiées avec du Copal (huile utilisée par les Mayas pour le bien-être de l’âme et de l’esprit). Une séance de méditation contemplative au bord du Lac, une autre de Temazcal (sauna Maya), deux massages dont l’un relaxant aux huiles Maya, des cocktails purifiants composent l’offre zen detox. Découverte culturelle à Tikal, jeux aquatiques et croisière sur le lac en savourant une bouteille de vin Coppola (Yaxha Sunset) complètent l’escapade. Les transferts aller/retour de l’aéroport de Flores à La Lancha sont inclus.

belize r33 3

 

À Belize, État synonyme d’éco preservation, The Family Coppola, suggère une retraite en pleine jungle et une autre près des eaux cristallines.

Au cœur de la réserve forestière de Pine Ridge Mountain, Blancaneaux Lodge est le lieu idéal pour les adeptes du tourisme vert de luxe : randonnées équestres, baignades dans de magnifiques cascades à 30 minutes à cheval, spéléologie dans l’incroyable grotte ATM (Actun Tunichil Muknal – la grotte de la sépulture de cristal- l’un des témoignages les plus stupéfiants de la culture Maya), VTT et repos au bord de la rivière qui traverse le domaine.   blancaneaux-lodge-horseback blancaneaux-lodge-photo-pool

Blancaneaux comme les autres propriétés de The Family est à dimension très « humaine », disons familiale ou « petit groupale ». Le domaine abrite seulement 20 cabanes et villas de style colonial, façonnées par des artisans choisis aux quatre coins du monde. Les légumes viennent du potager et le spa en immersion dans la nature suscite l’enthousiasme. La pièce maîtresse est une longue piscine à débordement extérieure semi-circulaire, chauffée par l’hydroélectricité. Les visiteurs s’y ébattent avant les massages en admirant les cascades enveloppées par la végétation tropicale.

Au programme de l’offre bien-être et detox, 4 nuits dans une Cabaña avec vue sur la rivière, 4 petits déjeuners à base de produits bio : eau de coco dans la noix de coco apportée à votre table fraichement cueillie / jus de citron frais / jus détox faits minute avec nos légumes du jardin, 4 déjeuners et 4 dîners. blancaneaux-belize-family-coppola-spa-spaluxetv À ceci s’ajoutent un enveloppement aux herbes ou un massage Thaï, un bain de plantes dominé par le millepertuis aux vertus destressantes.

L’observation des oiseaux tropicaux dans la verdure de la jungle, une balade à cheval pour aller se baigner à la cascade de Big Rock constituent le versant découverte du séjour.

Le transfert aller/retour de l’aéroport international de Belize City à Blancaneaux est compris.  

Changement de décor avec le Turle Inn de Belize Beach. Un resort de 19 chambres chambres et suites de type cottage balinais qui surplombe « les vastes plages de sable blanc bordant les eaux translucides de la mer des Caraibes » pour reprendre la formule carte postale.

turtle-inn belize333

Quid du bien-être et de la detox dans ce paradis des Caraïbes ?

Côté hôtellerie : 3 nuits dans un Cottage avec vue sur la mer et 2 nuits à Coral Caye, l’île privée de Coppola à 20 minutes en bateau du ponton familial (repas et transfert en bateau inclus). Côté gastronomie : 3 petits déjeuners à base de produits bio – eau de coco dans une noix de coco fraichement coupée / jus de citron frais / jus détox, 3 déjeuners, 3 dîners et kombucha & champagne à l’arrivée.

Côté traitements : un massage aux huiles ou un enveloppement aux herbes, un massage relaxant aux huiles sur le sable blanc à Coral Caye, 2 cours de Yoga à Turtle Inn, 1 cours de Yoga à Coral Caye. turtleinn-belize-yoga-family-coppola-spaluxetv

Côté activités :  plongée, pêche, kayak à Coral Caye.

Le vol aller/retour de l’aéroport international de Belize City à Placencia Airstrip est inclu … 

 

L’apocalypse attendra …  

http://www.thefamilycoppolaresorts.com

L’Hôtel de Beauté : art et cosmétique contemporaine

In #Versailles, beauté on avril 30, 2016 at 7:08

hotel-de-beaute-versailles-spaluxetv En Good Green Citizen nous avons décliné l’offre d’un chauffeur avec méhari pour nous rendre à Versailles Nous avons préféré le train. Mais voilà il y a trois gares à Versailles. La bonne, qui se trouve à 150 m de la maison de « cosmétique contemporaine » et deux autres. Nous ne sommes pas descendues à l’endroit indiqué mais cette erreur fut très agréable. Nous avons flâné dans le quartier historique, jeté un œil au Château et pris une photo -ratée- d’un superbe entraînement équestre dans les écuries royales.

L’hôtel de beauté est situé dans l’ancien hôtel des Gabelles construit par Louis XIV au XVIIe siècle. La nuit il s’illumine de violet,  la couleur signature de ce lieu contemporain entre art et cosmétiques.

À l’entrée, une cour pavée rebaptisée jardin de pierres. Aidée par sa fille Erika, la propriétaire Odile Finck -pharmacienne et communicante- a fait inscrire des noms de fleurs sur les pavés de cet espace qui deviendra, aux beaux jours, un lieu vegan et un salon de thé gourmand.

On pousse les portes de verre  designées et voici de nouveaux une coure de pierres, un cadastre qui raconte l’histoire de l’endroit en 22 dalles de 40×40 cm taillées par un sculpteur.

Le comptoir de l’accueil a été spécialement conçu pour y encastrer une améthyste de 500 kg. Au-dessus, deux tableaux de Fabrice Hyper. Autour, un corner shopping original qui mêle produits cosmétiques adoptés par la maison, objets d’art et artisanat de luxe. La propriétaire a racheté le fond de joallerie d’Eric Lopez , un artisan qui s’est converti à la sculpture. Mais l’on trouve aussi des nounours en bouquets ou en sautoirs -baptisés Louis en hommage au roi soleil-, des porte-smartphones ou des porte-monnaies en peau de crapaud confectionnés par le tanneur d’Hermes …

Un kimono japonais vintage dressé sur un mannequin rappelle qu’il convient de demeurer élégant à la maison.

hotel-de-beauté-corner-gourmand-spaluxetv

À droite de l’entrée, la suite VIP également destinée aux personnes à mobilité réduite. C’est l’écrin le plus classique avec deux tableaux de l’école Ingres, une échelle indonésienne et des rosaces sur les murs, petite touche décalée. Le lustre en feuilles de papier calque et fils de fer se retrouve un peu partout dans la maison de beauté à côté des Baccarat Starck. La table de soins est très large (80 cm) et surprise, un tiroir amovible permet de se faire laver les cheveux allongé(e). Un délice paraît-il à addictif.

Chacune des 7 suites, couvrant entre 21 et 27 m2, offre l’ensemble des prestations de l’hôtel y compris le champagne et les petits plaisirs gourmands. On la réserve selon l’humeur de 2h à une-demi-journée voire plus. 

Nous grimpons l’escalier XVIIIe dont le premier stop débouche sur l’Open Space. C’est ici que les clientes ne souhaitant pas recevoir des soins en suite privée se voient prodiguer manucure, pédicure, coiffage (avec lissages, balayages …) Un corner avec maquillage bio est aussi à disposition. Une sculpture moitiée sirène moitiée serpent rampe sur la largeur d’un mur. Deux compositions faites de cheveux ornant un tee-shirt habillent le coin coiffure. Un corner lounge design appelle à la paresse.

hotel-de-beauté-versailles-openspace-spaluxetv

Nous devons tester une pédicure avec pause de vernis semi permanent bio. L’hôtesse de beauté, habillé d’un bien joli uniforme violet Issey Miyake, nous conduit à une extrémité de l’Open Space dans un corner très design agrémenté de toutes petites touches drôlatiques  comme cette botte customisée par un artiste en écho à la beauté des pieds (voir visuel). Par discrétion, elle tire un panneau isolant le corner pédicurie.

hotel-de-beauté-versailles-pedicure-spaluxetv

Surprise, nous avions demandé un thé vert à la menthe et nous nous retrouvons avec un Lipton. Le soin se déroule sans que l’on nous propose des chaussons. C’est le manager qui nous les a fourni. À revoir donc. L’esthéticienne nous demande si nous préférons l’eau chaude l’eau tiède, dépose une pastille effervescente dans le bac qui combine luminothérapie et massage. Elle procède à un gommage, à un ponçage puis s’occupe des petites peaux, de la coupe des ongles et de son rendu. La pose du vernis semi permanent est incompatible avec les substances grasses, le modelage se fait donc à la fin. L’hôtesse nous précise que le vernis bio ne rend sa brillance maximale que deux ou trois jours plus tard. Nous le trouvons déjà pas mal du tout après la pause. Elle nous propose soit de revenir pour ôter le vernis soit de nous donner de quoi le faire à la maison. Nous aimons beaucoup le petit flacon de bois serti de verre du vernis.  Le noir est magnifique mais le choix de couleurs est large des « corail » aux rouges en passant par le bleu, le vert, et les beiges.

Nous reprenons l’escalier d’époque pour nous rendre à l’étage « technologique ».

« Je me suis déplacée en Amérique Latine et aux États-Unis pour choisir les machines » explique Odile Finck « Certaines traitent la culotte de cheval, les poignées d’amour, les bourrelets rebelles sur les genoux ou sous les bras avec des techniques de cryolise ou d’ultrasons et lissent la peau en utilisant le radiofréquence. D’autres aident à sculpter l’oval du visage ou la silhouette en travaillant le tissu  profond par ultrasons ou thermage. D’autres dépilent ou encore repulpent le visage grâce a la lumière pulsée sélective. Ce sont des machines médicales utilisées dans une version esthétique. J’ai formé les hôtesses et je supervise leur travail« . La directrice insiste sur la sécurité, les bienfaits des associations de technologies et l’adaptation des protocoles après le diagnostique préalable à tout soin.

hotel-de-beauté-versailles-suite-technique-spaluxetv

On nous attend pour un soin du visage cosmeceutique. La suite est superbe, grande (27 m²)  avec parquet de bois blond, grand miroir, lustre de cristal, fauteuils design, sculptures khmères sur la cheminée d’époque. « Nous procédons par layeling » précise l’esthéticienne très prévenante en nous demandant si nous voulons une couverture supplémentaire. Inutile, nous sommes drapées dans un peignoire violet (évidemment) ultra moelleux. Le soin de 45 mn comprend un nettoyage de la peau, un peeling, la pose de sérum puis d’un masque hydratant et anti-âge sous luminothérapie pendant une vingtaine de mn. Le moment se termine par une léger modelage. Le résultat est très satisfaisant : teint (encore) plus claire, peau élastique et pulpée. En prime un amour de petit nounours !

hotel-de-beaute-versailles-suite-bien-etre-spaluxetv  

Pour les soins cocooning il faut se rendre dans la partie bien-être de l’Hôtel.

Les hommes disposent de leur propre espace avec fauteuil de barbier et soins dédiés. Ils y reçoivent aussi les soins de la carte. En sortant, une sculpture en forme de lame de rasoir. Monsieur met la tête dans l’un des interstices et hop un selfie !

hotel-de-beauté-suite-homme-barbier-spaluxetv

Vous terminons la découverte des 1000 m2 de L’Hôtel de Beauté par l’espace gourmant intérieur. Sous une verrière, un piano, des chaises classiques ou design, des paravents, des objets d’art.

hotel-de-beauté-versailles-corner-gourmand-spaluxetv  

Recommandé aux amateurs d’art et de soins de pointe mais aussi pour une escale bien-être originale lors d’un city-break à Versailles.    

 

Hôtel de Beauté

6 Avenue de Sceaux,

78000 Versailles

 

La Barbière de Paris : les barbes jubilent

In barbiere de paris spaluxe tv on mars 27, 2016 at 8:59
nouveau-salon-vue-ensemble-barbiere-de-paris

Salon La Barbière de Paris

Nous avons envoyé le seul barbu de l’équipe se faire dorloter barbichette et moustachette chez la Barbière de Paris.

Sarah, qui exerce ses talents de barbière et de coiffeuse depuis une quinzaine d’années, a ouvert un nouveau salon dédié au bien-être masculin près de la place du Châtelet.

Tout en métal et bois sur fond de pierres apparentes et de briques rouges, il s’étend sur 200 m2.

le-cercle-by-sarah.-jpg

Corner exclusif La Barbière de Paris

 L’accueil et sa rotonde sont consacrés aux barbes et aux cheveux. Dans les deux autres espaces, l’esthéticienne prodigue des manucure flash, des soins du visages coup d’éclat ou relaxant …

Compte rendu au poil près.    

L’accueil est super.  

On m’a tout de suite offert à boire. J’ai opté pour un verre d’eau. Je ne suis pas trop jus. C’est Mickael qui m’a pris en charge. Il est super pro et sympa : c’est un jeune qui assure. Rien à voir avec le barbier où j’étais allé il y a 2 mois. C’est le jour et la nuit.

Mickael m’a littéralement sculpté la barbe. Il suivait les lignes du visage pour obtenir un rendu harmonieux. Il m’a aussi recoupé aussi les cheveux. Comme pour la barbe, il a tout de suite senti ce que je voulais.    

Il m’a posé des crèmes, des cires à moustache, de l’huile à barbe…

Détail important : il m’a épilé le haut des joues et le haut de la moustache pour rendre le dessin encore plus net. L’autre avantage par rapport au rasage est que les poils ne repoussent qu’au bout de 3 semaines au lieu de quatre jours sur ces zones.

Le soin a duré 40 mn pour la barbe, une heure, shampoing et coupe de cheveux compris.

A la fin je me suis vu dans le miroir sous tous les angles : c’était du super boulot.

Quand je suis sorti du salon j’avais du mal à me reconnaitre tellement ma barbe était belle !

Kosta-Asmanis

Kosta Asmanis

La Barbière de Paris

7 rue Bertin Poirée 75001 Paris

T : 01 40 26 01 01 bertinpoiree@labarbieredeparis.com

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 20h30 et le Samedi de 9h00 à 18h00

Les surprises beauté du Spa Valmont Le Meurice

In #spasdeluxe on août 12, 2015 at 7:46

Spa Valmont Paris, crédit photo le Meurice Paris

Spa Valmont Paris, crédit photo le Meurice Paris

En marge des célébrations de ses 180 ans, le Palace parisien organise, depuis début 2015, des événements beauté au spa.
État des lieux et des plaisirs.

Les Nocturnes de la Beauté
En janvier, le Meurice lance « Les nocturnes de la beauté », une série de manifestations mensuelles allant de la méditation à la préparation au ski en passant par la correction des mauvaises habitudes alimentaires ou encore la sophrologie et l’équilibre (voir notre article http://www.spaluxe.tv/le-meurice-les-nocturnes-beaute-by-valmont.html)

A noter : le 8 octobre, le célèbre coloriste Christophe Robin viendra prodiguer conseils et astuces pour préserver une couleur éclatante et/ou retrouver des cheveux sains.

les « Petits Désirs » de Christophe Robin et de Cédric Grolet

« Les Petits Délices » de Christophe Robin et Cédric Grolet/ Le Meurice, Paris

Si une alimentation bio et équilibrée est essentielle, pas question de se priver de petits délices.
Dans son salon (la suite blanche 128/129 du Meurice), Christophe Robin propose à ses clientes des gâteries ultra light, « Les petits désirs », concoctées par le chef pâtissier Cédric Grolet.
La collection inédite de pâtisseries à base de farine de pois chiche est gluten free.
Les mini-bouchées sont des financiers aux fruits de saison avec des couleurs et des saveurs franches : jaune (citron, amande), orange (clémentine, orange), rouge (fraise, framboise), noir (myrtille, chocolat). Saupoudrés de poudre de cacao, de noisettes torréfiées concassées, de zestes d’agrumes ou de grué de cacao, ces minis financiers au coeur fondant et à l’enveloppe croustillante ont un goût de pur bonheur !!!

Escapade Detox

Jardin terrasse du spa Valmont / Le Meurice, paris

Jardin terrasse du spa Valmont / Le Meurice, Paris

Point de salut sans detox, le credo du moment.
En partenariat avec Nubio, le spa du Meurice propose 10 soins Valmont et 5 jours de detox Nubia.
La cure Nubia est composée de 6 jus frais pressés certifiés bio qui remplacent les repas. Elle assure detoxifier le corps, aider à assimiler les minéraux, les enzymes et les vitamines afin de booster l’éclat de la peau.
Les protocoles Valmont s’appliquent au corps et au visage. Si la palette est vaste, les deux tops restent
– le soin visage « Coup d’Éclat », un des soins de la gamme « Time Master » un concentré d’ADN qui accélère le renouvellement cellulaire,
-le soin corps « Sommeil de la Minceur » qui promet galbe, fermeté et finesse.

Monsieur M

Cabine de soin le Spa Valmont/ Le Meurice, Paris

Cabine de soin le Spa Valmont/ Le Meurice, Paris


Last but not least, le spa du Palace a lancé un un rituel 100% homme, le M.
M comme Man.
Toujours avec Valmont, marque qui fait partie de notre top 5, nos men disposent désormais d’un « soin hautement hydratant anti-fatigue et anti-âge spécialement adapté à leur peau« . En une heure, la peau de notre moitié doit retrouvera éclat et tonicité grâce à « des manoeuvres spécifiques contour des yeux et à un modelage liftant du visage »

À SUIVRE …

Le Meurice
228, rue de Rivoli
75001 Paris
01 44 58 77
http://www.dorchestercollection.com

Les Petits Désirs de Christophe Robin x Cédric Grolet sont disponibles au Salon Christophe Robin, situé dans la Suite 128/129 du Meurice et au restaurant Le Dali.