spaluxetv

Posts Tagged ‘#couture’

Bientôt la fashion week

In fashion on septembre 2, 2017 at 1:56

La fashion week c’est du 26 septembre au 3 octobre.
Retour sur celle de juin, la semaine Couture, avec un focus sur deux créateurs, le fashion designer libanais Dany Atrache et le couturier germano-hollandais Christian Lagerwaard.
C’est sur Finelife TV et c’est ici
http://finelife.tv/fr/category/Style/

On vous attend !

Publicités

Exposition Jean Doucet 30 ans de couture : robes de princesse et ballerines

In fashion, photographie on mars 18, 2017 at 12:11

Formé auprès des plus grands – Dior, Patou, Chanel, Ungaro, Paco Rabanne-, Jean Doucet dessine des robes de fées pour les mariages, les cocktails, les soirées.

Le 16 février dernier, il fêtait ses 30 ans de couture au Grand Palais dans le cadre du Salon des Artistes Français.

Pour l’occasion, il avait demandé à la photographe Afsaneh Afkhami de réaliser une série de clichés de ses créations portées par de jeunes danseurs et danseuses de l’Opéra de Paris. La mise en beauté -maquillage et coiffure- était signée Jérôme Guézou (Angel Studio).

Les photos étaient exposées à côté de mannequins en pied revêtus des tenues vaporeuses du couturier en soie, satin, taffetas, organza, gazar …

http://www.jeandoucet.com

Mode : une mission pour la couture

In fashion, mode, Villa Noailles on septembre 26, 2016 at 9:39

exposition-mode-et-photo-spaluxetv

Il y avait foule ce lundi 26 septembre au Ministère de Culture et de la Communication. Sous les ors de la République Audray Azouley, ministre en titre et Jean-Pierre Blanc, directeur de la Villa Noailles, ont communiqué une série de mesures à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Festival international de Mode et de Photo à Hyères« .

Jean-Pierre Blanc a annoncé la création en 2017 d’un nouveau prix récompensant les accessoires et celle d’un concours consacré à la nature morte en photo.

À la veille du lancement de la Fashion Week, Audrey Azoulay a insisté sur la mise en place d’une « mission en faveur du patrimoine » que représente la couture. La mission devra tout d’abord établir un état des lieux des créations comme le font depuis plusieurs années la Fondation Saint-Laurent ou le musée Galliera. Il lui faudra également mettre en place un Forum de la mode. La ministre a indiqué que des rapprochements étaient en cours entre plusieurs établissements pour créer deux grandes écoles de mode en France. En premier lieu un partenariat entre l’École nationale supérieure des Arts décoratifs, l’École des Mines et l’université de Paris Dauphine. En second lieu, une coopération entre l’Institut français de la mode (IFM) et l’École de la chambre syndicale de la couture.

photos-vendula-knopova-grand-prix-hyc3a8res-spaluxetv333

« Le Festival international de la Mode et de la photo » abrité dans les salons du Ministère et les vitrines du Palais Royal donnera à voir les œuvres de Wataru Tominage et de Vendula Knopovà, les lauréats du 31e Festival de mode et de photographie à Hyères ainsi qu’une sélection de lauréats Mode du Festival de 1997 à 2016.

laureats-villa-noailles-splauxetv

Le public pourra découvrir des silhouettes de Gaspard Yurkievich, Stéphanie Coudert, Felipe Oliveira Baptista, Rivière de Sade, Richard René, Dévastée, Julien Dossena, Anthony Vaccarello, Jean-Paul Lespagnard, Yiqing Yin, Léa Peckre, Annelie Schubert, Kenta Matsushige et Hanne Jurmu & Anton Vartiainen.

mode-et-photo-exposition-spaluxetv33 

« Festival international de la mode et de la Photo à Hyères » réalisé par la Villa Noailles.

Ministère de la Culture et de la Communication

5 rue de Valois

Paris 75001

Du 29 septembre à fin 2016.

Fatimata Sy au 116 : hommage aux métiers d’art

In art, fashion, métiers d'arts on avril 4, 2016 at 7:54

Fatima-Sy-visuel1    

Les mannequins défilent entre les oeuvres du musée d’art contemporain de Montreuil, le 116. Elle arborent froufrous, amours de bibis et bijoux de verre soufflé.

Le défilé est signé Fatimata Sy. La créatrice « couturière », qui a ouvert un concept store éthique debut 2016, associe ses pièces aux journées dédiées aux métiers d’art. Elle présente deux robes et une brassière tout en froufrous avec une aile dorsale et un éventail. « J’ai voulu travailler de manière précieuse les matières pauvres comme les mousses et les thermocollants » explique-t-elle en soulignant le fait que le défilé une œuvre collective.

Les modèles portent en effet des chapeaux haute mode Alexandra Chamaillard (prix MOF modistes 2015) et Virginie Bécourt ainsi que des parures précieuses Agathe Saint Girons (le collier de verre et de crin de cheval est à craquer).

Le 116 célèbre les journées des métiers d’art à travers cinq expositions.

Rose-Marie Crespin travaille le minuscule avec des fils colorés et du  papier découpé. Ses créations, dont l’Épopée de Don Quichotte, semblent toutes tenir en équilibre, un équilibre fragile, une délicate suspension.

Rose-Marie-Crespin.visuel.spaluxetv

Laurent Esquerré collabore avec des céramistes très pointus et utilise des matériaux du 21ème siècle. Les petits morceaux d’aluminium qui recouvrent l’oiseau aux ailles pliées en forme de prière évoquent une confiserie de Pâques et donnent envie de croquer cette sculpture aux relents de chocolat.

Laurent-Esquerre-visuel-spaluxetv

Angélique et ses sculptures en organdi de coton et en résine offre une ode au blanc. Elle travaille à partir de photos ou sur des bustes vivants (Ali Madhavi). ABCD (aiguille, bobine, ciseaux et dé) fait de voile de coton et de points de couture est un hommage aux « petites mains ».

Angelique-visuel-spaluxetv

Françoise Quardon collabore avec les plus grands noms des métiers d’art (Sèvres, Aubusson) et s’inspire des contes et du folklore pour livrer des oeuvres décalées et/ou sombres.

francoise-guardon.visuel-spaluxetv

Isabelle Bisson-Mauduit recycle (pouf en fibres-déchets de sèche-linge), réinterprète poétiquement les organes en broderie, brode en couleurs sur des photos N/B (le tatoo brodé du bras d’un homme captive le regard), coud sur des tableaux de forêt.

Isbelle-Bisson-Mauduit.visuel.spaluxetv  

 

Maîtrise et poésie du geste.  

 

 

116 Musée d’art contemporain

116 rue de Paris

93100 Montreuil

T : 01 41 63 66 60 http://

http://www.le116-montreuil.com

 

Fatimata Sy

http://www.fatimatasy.com

 

Brooklyn swag

In new york street style spaluxetv on mars 20, 2016 at 1:47

  « À Brooklyn, les gens ont du swag, ils portent la bande-son de leur vie ».   photo Brooklyn

Le guide New York Street Life interroge les femmes de ce quartier devenu culte dans les années 2000.

Artistes, stylistes, chefs, modèles, actrices, créatrices, propriétaires de magasin, restauratrices … toutes témoignent d’un goût pour le mélange. Mélange de style (fripes, vintage, pièces de couture, street-wear), des matières (fourrure, coton, jean …) mélange des imprimés (lignes, carreaux …), des genres (batik, osa oke …). Un goût qui reflète la mixité du quartier. Les 2,6 millions d’habitants viennent des quatre coins du monde : Asie, Afrique de l’Ouest,  Europe de l’Est Europe de l’Ouest (Finlande, France,  Italie, Irande), Russie … Plus de 100 ethnies cohabitent à Brooklyn.

  brooklyn-visuel2  

 

Deuxième caractéristique de ce style qui varie d’une rue à une autre : la recherche du confort. Les femmes ne retournent pas chez elles pour se changer. Elles doivent par conséquent se composer une tenue qui convienne pour le travail comme pour une sortie imprévue. Sneakers et It-bags font ainsi partie des basiques. Pour mémoire, rappelons que les créatrices américaine furent pionières en matière de sport wear et mirent en avant le pantalon.

  brooklyn-visuel3    

 

Mais ne vous y trompez pas.  Le confort est travaillé. Il est le résultat d’un agencement minutieux et personnalisé. Trouvez son identité vestimentaire,  sa manière de se présenter au monde d’être bien avec les autres génèrent un sentiment de bien-être de bonheur. Donc pas question de se prendre la tête. S’habiller ne doit pas être une source de stress mais de joie, de créativité, de découverte de soi et d’insertion.    

À Brooklyn, on affiche sa conscience : c’est le troisième motto. Recyclage, traçabilité,  bio, slow, do it yourself font office d’identifiants.  

Le guide est riche de 275 photos de mode, de citations, de spots sur les créatrices américaine, de focus sur des stylistes comme Becca McCharen de Chromat, d’encadrés, de conseils, de pages « spécial accessoires » et d’un solide carnet d’adresses.

Embarquez donc pour Brooklyn où chaque rue est un défilé de mode.

« New York Street Style, la mode made in Brooklyn », Anna Sacharov, Shaw Dahl et Sioux Nesi (photos), éditions de La Martinière, 25 E.

 

new-york-street-style-spaluxetv-blog