spaluxetv

Posts Tagged ‘glow’

Meso Bright et Meso Glow : options bonne mine

In beauté on avril 1, 2017 at 2:40

Spring in the air … lumière et petites fleurs. Mais côté bonne mine ce n’est peut-être pas encore le printemps.

Manque de vitamines, particules fines, pollution bleue, en ce début avril c’est la grisouille sur nos minois.

Alors on redouble d’attentions. On purifie, on gomme, on triche.

Un plus s’impose.

Les Laboratoires Surface-Paris ont sorti deux cures à faire à la maison.

La première Meso Bright, ciblée anti-oxydation et bonne mine, combine notamment acide hyaluronique et vitamine B3.

L’autre, Meso-Glow, associe principalement acide hyaluronique et vitamines C pour booster l’éclat et unifier le teint.

Chacune d’elle dure 5 semaines à raison d’une « séance » tous les 7 jours.

Une technique inspirée de la mésothérapie

Meso-Bright et Meso Glow s’inspirent de la mésothérapie, une technique médicale pratiquée en cabinet par un médecin, qui consiste à injecter des vitamines dans l’épiderme à l’aide d’une seringue afin de repulper,  de redynamiser et d’illuminer la peau.

Ici pas de seringues bien sur mais un mesoroller aux piquants de 0,1 mm, 5 flacons et une coupelle.

Première étape : désinfecter le mesoroller avec un spray adapté et le rincer.

Deuxième étape : verser le contenu du flacon dans la coupelle (également aseptisée).

Dernière étape : masser le visage avec le meso roller imbibé de produit, de manière horizontale pour le front et verticale pour le reste du visage.

En cas de picotements et de tiraillements il est recommandé d’appliquer une crème apaisante, Cebellia par exemple.

 

Ce qui arrive

La première séance fut désagréable. On était prévenue ‘Les composants sont très actifs donc la peau réagit« .

Après 30 mn – oui c’est long- on avait l’impression d’avoir été piquée par une colonie de fourmis amazoniennes. Un coup d’oeil au miroir confirma nos appréhensions. Des plaques rouges s’étalaient sur le front, les joues et l’ensemble du cou – erreur de notre part le traitement est destiné au visage-.  SOS crème apaisante !!!

Bref le coffret allait prendre la direction « never more ».

Et bien non.

Trois heures plus tard les rougeurs avaient disparues et la peau semblait rebondie, repulpée et le teint avait viré vers le beau fixe.

Nous avons donc poursuivi en ajoutant une crème Cebelia à notre routine beauté. Picotements et rougeurs sont de nouveau apparus lors de la deuxième séance mais sans commune mesure avec la première fois.

Le résultat final est assez bruffant même si les cures n’ont pas l’efficacité d’un traitement chez le dermatologue ou le médecin esthétique. C’est un peu comme un massage maison et un massage en institut … quoique parfois. …

 

Laboratoires Surface-Paris

https://www.surface-paris.com/fr

Publicités