spaluxetv

Posts Tagged ‘#institut de beauté’

Le Laboratoire d’Esthétique : art et spa entre profane et sacré

In art, Spa on février 21, 2017 at 10:48

linstitut-desthetique-glassbox-spaluxetv

En blouse blanche Martin Margiela et ceinture de cuir Comme des Garçons,  Haily Grenet se faufile dans l’espace blindé du 4 rue Moret. La curatrice de l’expostion « Laboratoire d’Esthétique » cherche son acolyte Émile Degorce-Dumas, performeur et professeur de céramique, pareillement vêtu. Tous deux ont investi la Glass Box, haut lieu de performances artistiques, pour explorer le profane et le sacré de l’esthétique. De l’Esthétique dans les deux sens du terme, la beauté et l’art.

Les Niçois avaient déjà proposé une édition du Laboratoire d’Esthétique au pays de la croisette et une autre à Paris dans le cadre des Nuits Blanches. « Nous questionnons la beauté parce que cette notion est universelle » explique la critique d’art qui produit aussi des événements notamment en Corée du Sud, là où la beauté fait figure de religion. « Plus précisément nous interrogeons la beauté dans un lieu que nous transformons en salon de beauté« .

Pour cette troisième investigation sur la beauté -toujours empreinte de psychanalyse et d’anthropologie- le duo a demandé à une série d’artistes de réaliser objets et vidéos afin d’animer les deux pièces de Glass Box.

L’amina et l’imago ont pris des formes inattendues.

glassbox-laboratoire-desthetique-exposition-spaluxetv  

Emile Degorce-Dumas a construit une table de massage qui n’a rien à envier à celles que l’on trouve dans les instituts et les spas. Accrochée à la table une vidéo montre de manière très décalée et très acidulée les soins prodigués par les esthéticiennes. Une figurante porte d’incroyables platform shoes dérivées des sabots des beauticians. De petits objets tirés de l’univers de l’onglerie et de la manucure sont parsemés sur le lit. Des petites choses qui évoquent les méduses et la SF.  

Ces objets délirants on les retrouve par terre, sur des présentoirs ou accrochés au mur comme ce miroir renvoyant à l’univers de la méchante reine de Blanche Neige, symbole de la fugacité et de la tyrannie de la beauté.  

Des soins resacralisants

glassbox-laboratoire-desthetique-spaluxetv

Le Laboratoire propose par ailleurs des soins performance couvrant trois domaines : le toucher, le goûter, l’écoute.

Le massage aux pierres – rappelons pour ceux qui vivent dans une grotte … et why not ?- que la lithothérapie est « une médecine douce se servant de l’énergie des pierres pour rééquilibrer et réharmoniser l’ensemble du corps« .

Le rituel sonore, « Soin massage acousmatique vocal et sifflé pour deux oreilles et yeux clos » de 10 mn créé par Louise Ronke-Senges.

L’initiation à la philosophie Ayurveda avec dégustation d’une décoction.

La  greffe de prothèses. « On a tous un objet fétiche. Quand il se sent bien, on ressent ce bien-être. Ici on propose de travailler la synergie des énergies positives entre le fétiche-doudou et son compagnon, c’est ce que nous appelons la greffe de prothèses » théorise la commissaire.

Totémisme

laboratoire-esthetique-glassbox2-spaluxe-tv

Cette dernière évoque alors son intéret pour la magie et le totémisme. « Le rationalisme et le pragmatisme des sociétés occidentales n’empêchent pas la magie de s’immiscer dans bon nombre de pratiques en particulier celles des soins corporels. Le caractère tantôt divin, tantôt diabolique de la beauté est accentué par le vocabulaire et l’imagerie. Les termes de recettes, d’élixir ou de miracle apparaissent toujours ça et là, accompagnés d’images représentant des corps transformés, détachés de toute emprise du réel, mis en lien avec les éléments primitifs, l’eau, l’air, le feu et la terre, dans des situations surnaturelles ».

Le sacré ne s’imprime pas seulement dans le corps. Il peut être projeté. Cette projection va au delà des parcelles traitées (cheveux, ongles …) « Elle s’étend aux objets » certifie Aily qui s’inspire de Pierre Bourdieu. D’où le « soin greffe de prothèse ».

Le corps comme vecteur de socialisation et de communication, le corps adulé, le corps profané … pour vivre les expériences du Laboratoire Esthétique rendez-vous donc à la  Glass Box.

laboratoire-esthetique-glassbox3-spaluxetv  

Les RDV pour les soins performance c’est ici  

Glass Box 4 rue moret 75011 Paris  

07 54 58 52 85

ou par email à linstitutdesthetique@gmail.com       

Publicités

Thalgo : nouveau Miracle des Océans

In #beauté #soins du visage, beauté, Beauté on février 15, 2017 at 10:47

thalgo-spaluxetv

Thalgo travaille depuis plus de 50 ans sur les ressources des océans, mine abyssale d’actifs régénérants pour le peau.

En mars, elle sort « Prodige des Océans » une collection complète -essence, crème, masque- de soins à de minéraux marins. Objectif : agir sur les clefs de la jeunesse cutanée grâce à la la préservation des protéines.

Le stress oxydatatif et la mort des cellules

La laboratoire de recherche fondamentale est parti du constat que la jeunesse de la peau est chaque jour menacée par les stress oxydatif qui malmène notamment l’acide hyaluronique et les protéines structurales et fonctionnelles dont les mitocondries, les unités de vie de la cellules. Qui dit mort des mitocondries dit mort cellulaire.

La peau se régénère en activant de petites cellules cutanées (fibroblastes, kératinocytes, mélanocytes).

Le système de régénération se dérègle quand le stress oxydatif et continu compromet l’action de ces cellules. Résultat de cette surchauffe : perte d’élasticité, d’éclat, de fermeté, rides …

Au terme de 4 années de recherches Thalgo assure avoir pu sélectionner 3 sources actives qui pallient cette surchauffe. L’eau marine biocellulaire, des cellules natives maritimes et une algue pluricellulaire.

L’Intelligence Marine Cellulaire

thalgo-prodige-des-eaux-spaluxetv

Ce complexe breveté « Intelligence Marine Régénérative » contient 64 nutriments marins devant agir en 48 heures.

La marque avance que ses tests prouvent pour la première fois que sa nouvelle formule active directement la synthèse cutanée des protéines.

Par ailleurs, Thalgo a tenu à accorder un soin particulier à la galénique en créant une structure lamilaire identique à la peau et assurer ainsi son confort.

Le texture du masque qui ressemble à une émulsion pâle de chantilly est en effet très agréable et pénètre sans laisser de traces. Nous apprécions aussi la galénique de l’Essence.

Une attention particulière a par ailleurs été apporté aux pigments et réfecteurs de lumières. Cette correction par la lumière s’inscrit dans l’air du temps.

L’objectif de la nouvelle collection Thalgo est triple : agir sur la qualité de l’oval, le grain de la peau et le maintien du visage.

Résultat d’une première phase de testing : le masque est hydratant, le complexe accentue la douceur de la peau – si la peau est douce à la base-.

Résultat d’une phase complète de testing : les promesses sont exagérées et le prix élevé est disproportionné au regard du bilan.

http://www.thalgo.com

Spa Gemology Paris : soin aux pierres précieuses

In beauté, beauty on juin 26, 2016 at 6:05

spa-gemology-paris-pierres-precieuses-spaluxetv

Un espace minéral en noir bleu et blanc, des lustres dont les tranches de selinite tombent comme des stalactites, des blocs de quartz à terre, le design du spa Gemology Paris est fidèle à son ADN : les pierres précieuses et semi-précieuses.  

Dalila, esthéticienne et formatrice, nous accueille. Nous visitons le spa pilote de la marque distribuée dans 27 pays. Sur 200 m2, il comprend 3 cabines de soins dont une double, une salle de pédicurie-manucurie et un salon hammam privatif. L’accueil est formé d’un corner « labo » avec des poudres et des bocaux de pierres, d’un point vente et d’un espace réservé au diagnostic de la peau. Nous descendons quelques marches pour un soin du visage d’une heure. La cabine est douce et spacieuse.

Le traitement commence sur les notes d’une gymnopédie de Satie. Le modelage de bienvenu se veut une porte d’entrée dans l’univers minéral. Il s’effectue avec des pierres chaudes en cristal de roche. Les notes obsédantes et parfois très appuyées de la gymnopédie alliées au caractère lisse et ferme des pierres initient un voyage des sens et de l’imaginaire.

spa-gemology-paris-soin-visage

Après un démaquillage du visage et des yeux, Dalila procède à un peeling à l’ambre bleue à base d’acides de fruits. La texture du gel nettoyant est très mousseuse. On s’imagine le visage couvert de bulles. L’esthéticienne précise que tous les produits -y compris le démaquillant- sont enrichis en vitamines, extraits de fleurs, de plantes et d’acide hyaluronique car « Les cellules sont coachées par les oligo-éléments contenus dans les pierres. Il faut quelques semaines d’usage pour obtenir un résultat. L’ajout d’ingrédients donnant un effet à plus court terme permet de faire « patienter » les clientes« .

Nouveau modelage du cou, des bras et du visage au quartz rose. Il s’effectue à l’aide de coussins moyens pour le décolleté et les bras, de petits coussins pour le cou et le visage, de cabochons pour un drainage de qualité et de petits rouleaux pour travailler les rides, stimuler et repulper. Le jade prend la place du quartz pour le travail sur les ridules.

Toujours sur la musique de Satie, nous nous confions à la chaleur des pierres -qui refroidissent très vite- et aux sensations qu’elles procurent selon leur forme et leur taille. Dalila pose ensuite un masque « gel diamant ». Durée 10mn. Pendant 4 mn elle pratique un modelage de la tête avec de petits coussins de quartz rose. Le reste du temps est consacré à la rédaction de l’ordonnance beauté. « À chaque étape du traitement nous utilisons différents produits. Par exemple pendant la pose du masque nous appliquons un baume à lèvres à base de karité et de magnésium issu du peridot » précise la praticienne. L’application d’un contour des yeux, d’un sérum et d’une crème achève le soin.

spa-gemology-paris-epilation  

Nous avons vécu une belle expérience, révisé notre gemmologie et, last but not least, contenté notre peau.  

 

Spa Gemology

6, rue Pierre Demours

75017 Paris

http://www.spagemology.fr

Tay Chanh : la manucure detox

In beauté on mai 22, 2016 at 7:58

  salon-nailspa-manucure-paris-spaluxetv  

Au Viet-Nam, avoir les mains propres et soignées est un signe de respect envers les autres et envers soi-même. Ce devoir obéit à une tradition ancestrale qui se transmet de génération en génération. Dans les échopes comme dans les foyers, les Vietnamiens utilisent des ingrédients simples et peu onéreux pour la santé et la beauté de leurs mains et de leurs ongles : le citron vert et l’huile de monoï.

Le Nailsparis de la rue Vaugirard a remis la vieille recette vietnamienne au goût du jour. Objectif : offrir une réhab aux ongles saturés de vernis. Les nailsaddicts se comptent par millions. Selon les chiffres de l’enseigne, plus de 7 millions de Françaises portent quotidiennement du vernis. En particulier les ados. Ce geste de beauté et d’expression de soi n’est pas anodin. Le port quotidien de vernis abîme les ongles. Dédoublés, striés, jaunis, ils demandent à respirer. Ils lancent un SOS  detox.

La réhabilitation ongulaire de Nailsparis c’est le « Tay Chanh » qui signifie « main » et « citron » en vietnamien.

nailspa-paris-manucure-taychanh-spaluxetv

Le traitement comprend quatre étapes.

Tout commence comme une manucure classique. On s’installe à l’un des postes de travail de l’institut qui comprend un espace manucure-pédicure et un autre espace consacré aux massages. Les ongles sont limés en fonction du choix de la cliente puis enduits d’un gel émollient et trempés dans l’eau chaude citronnée afin d’assoupir cuticules et petites peaux mortes. Cette technique permet d’éliminer plus facilement les résidus indésirables et aide les ongles à bien respirer. Tous les instruments viennent d’Asie. C’est une exigence de Noémie la responsable manucure-pédicure qui ne plaisante pas avec la qualité du matériel.

Deuxième étape :  l’hydratation parfumée. Propres et nets, les pourtours des ongles sont enduits d’huile de monoï et légèrement massés. Cela nourrit la matrice et finit d’assouplir les cuticules. Les acides gras renforcent l’hydratation de la peau et protègent des agressions extérieures.

Troisième step : detox à la vitamine C. Chaque doigt est frotté avec de la pulpe de citron vert riche en vitamine C, cuivre et fer. Rappelons que le citron vert est reconnu pour son pouvoir antioxydant. Il va donc aider à détoxifier, assainir, fortifier voire blanchir l’ongle. Après avoir été rincé, l’ongle est passé au polissoir, un polissoir qui ressemble à de la guimauve solidifiée. Effet bluffant ! On a l’impression que l’ongle est recouvert d’un top coat gloss.

Étape finale : le modelage relaxant. Noémie procède à un délicieux modelage des mains avec une crème au jasmin dotée de propriétés anti-oxydantes. Cette phase détente débute par d’amples mouvements sur les mains, se poursuit par de légères pressions et de petits massages rotatifs et linéaires. Last but not least, une autre esthéticienne procède à un massage du scalp et des cervicales qui nous plonge dans un état proche de la béatitude.

Plus prosaïquement, notons que le soin dure 45 minutes, qu’il doit être renouvelé tous les deux mois. Ne pas appliquer de vernis pendant les deux semaines qui suivent est fortement recommandé.

 

Nailsparis

80 rue de Vaugirard

75006 Paris

http://www.nailsparis.fr

Dermalogica : testing au concept store

In beauté on avril 23, 2016 at 12:30

dermalogica-skin-bar-spaluxetv

Blanc.

Le concept store de Dermalogica, la marque américaine de soins évolutifs basée sur l’exfoliation, est immaculé. Cela lui donne un petit côté clinique suisse.

L’institut, ouvert en juin 2015, s’étend sur 50 m² et deux étages. À l’accueil, un skin bar où les clientes peuvent tester les produits et apprendre une gestuelle beauté à reproduire à la maison. Un escalier mène aux deux cabines en sous-sol.

C’est Lauren, l’une des six esthéticiennes, qui s’occupe de nous. Nous parlons marques et protocoles. Elle me précise que le concept store parisien est l’unique établissement Dermalogica en France.

La cabine est petite mais dépourvue de pollution à la musique guimauve.

Lauren commence par un Face  Mapping qui analyse chaque zone du visage puis enchaîne par un questionnaire sur la routine de soins et les attentes en matière de traitement.

espace-dermalogica-cabine-de-soin-spaluxetv

Le soin visage d’une heure débute par un démaquillage en deux temps comprenant l’application d’une huile puis d’une crème lavantes. La vaporisation d’une brune antioxydante clôt cette première étape. Pour ce moment du protocole comme pour les autres Lauren utilise de petites éponges. Elle mixe ensuite un modelage et un dermolift LPG. On sent parfaitement la peau se soulever sous la stimulation de l’embout de la machine qui reproduit par ailleurs les pincements jacquets. Indolore mais surprenant. La sensation perdure jusqu’à la pose du masque multivitamines A,C,E et avoine. C’est l’instant olfactif. Le parfum de l’avoine chatouille agréablement les narines. Le tout dure une quinzaine de minutes. Lauren procède ensuite au modelage en insistant sur le contour des yeux et des lèvres et en utilisant de nouveau un complexe multivitaminé A,C,E. Le soin se termine par l’application d’un sérum à l’acide hyaluronique, d’une brume à l’eau de rose et d’une poudre au riz.

Le résultat est efficace. Le visage est lifté et a gagné en fermeté et en clarté.

 

Espace Dermalogica

12 rue de la Forge Royale

75011 Paris

Cayola : mains d’or et écrin de velours

In #soins du visage on août 1, 2015 at 3:44
Cayola Spa Paris/Entrée

Cayola Spa Paris/Entrée

Elle pétrit, tord, lisse.
Pour faire du pain ?
Non, pour apposer son sceau aux tissus.

Sylviane est masseuse depuis 38 ans. Une passion attentive.
« Je n’ai jamais pratiqué deux modelages identiques. Je m’adapte à l’état de la peau des clientes le jour de leur visite. Certaines fois, je m’attarde sur l’ovale, d’autres fois sur les pommettes … Ce qui ne varie jamais est le travail en profondeur des muscles » explique cette praticienne hors pair.

Son dernier poste : Spa manager au Meurice.

Aujourd’hui, elle officie au Cayola.
« Je voulais travailler dans un spa urbain. La rencontre avec Emmanuelle Bourgueil m’a permis de réaliser ce souhait« .

Cayola Spa Paris / salle de soins

Cayola Spa Paris / salle de soins

Le Cayola, au 57 rue de Bourgogne, a ouvert en juin 2014.

La propriétaire a opté pour une architecture d’une sobre élégance tout en lignes droites, angles, soupentes de bois percées ou non de lumière, teintes claires et chaudes.

Il abrite un sauna, un hammam, un poste d’aquabiking, 3 cabines simples, deux cabines doubles, un corner maquillage, beauté des mains et des pieds, une salle de relaxation où l’on déguste une sélection de thés. Pas de point d’eau. Un manque fréquent dans les spas urbains. Dommage.

Au rez-de-chaussée, un mur est réservé à l’ensemble des gammes Valmont et Bellefontaine, les seuls produits utilisés et vendus.
« Je reste dans le luxe explique » souligne Emmanuelle Bourgueil « J’ai dirigé pendant 10 ans le Carl Gustav, l’hôtel de mon père à Saint-Barthélémy. Je ne voulais pas me départir de ce standing« .

Le nom Cayola, vient du mot cailloux, un clin d’oeil à sa Vendée natale.
Le soin signature est d’ailleurs un massage aux galets. Le Cube O2, un traitement qui consiste à oxygéner la peau pour favoriser le renouvellement cellulaire, constitue l’autre spot de l’institut.

Nous avons testé un soin du visage Bellefontaine d’une heure -largement dépassée- avec Sylvianne.

Cayola Spa Paris / Design

Cayola Spa Paris / Design

Le traitement s’est déroulé de manière classique : démaquillage, gommage, modelage, application de sérum et de crème.

Le modelage, lui, ne fut pas un modèle de classicisme.
Nous avions l’impression qu’un millepatte habile et déterminé malaxait le moindre millimètre de notre peau.
Étonnante sensation que cette gym faciale réalisée par des mains infatigables.
Le résultat fut réellement bluffant : traits reposés, repulpés, ovale parfait, teint style retour de villégiature.

« Le secret d’un modelage est dans le ressenti » note Sylvianne qui, outre son expertise en masséters, se veut passagère d’émotions.

Crédits photos Spaluxe.tv

Cayola Spa
57 Rue de Bourgogne, 75007 Paris
01 45 55 69 70
http://www.cayolaspa.fr