spaluxetv

Posts Tagged ‘luxe’

Jovoy : une boutique à Londres et un concours jeunes parfumeurs à Paris

In #cosmetiques, Beauté, parfum on octobre 27, 2017 at 7:15
 

  Jovoy, la parfumerie de jus rares, a ouvert un nouvelle boutique à Londres. L’occasion de revenir sur Corpo 35, le concours de nouveaux nez qu’elle coordonne avec la Maison 35 rue Damiette.

 
 

La boutique de la rue Castiglione, dans le premier arrondissement parisien, a une architecture très personnelle : piliers en pierre et arches, meubles de bois chinés en guise de présentoir, table ancienne où trônent des cloches dorées. On retrouve codes architecturaux et chromatiques (rouge carmin et noir) dans « l’officine olfactive » du 21 Conduit Street à Londres.  

 

 
  Les amateurs de parfums dits de niche peuvent y acheter les valeurs sures et les nouveautés de la maison mère parisienne. Voire plus. Au total 40 marques et 400 items (dont des exclusivités Londres et mondiales).

 
 

Parmi ces propositions olfactives, les créations des lauréats du Concours Corpo 35 initié par Jovoy et la parfumerie Maison 35 Rue Damiette située à Rouen dans le quartier des antiquaires.  

 
 

  Charles Berry, son président, est parti d’un constat. La parfumerie de niche est beaucoup moins valorisée en France qu’en Europe. De là naquit l’idée d’un concours de nouveaux nez afin de faire émerger des talents neufs à l’écart des grands circuits de distribution.

 
 

Le parfumeur s’entoure alors de partenaires comme l’agence Centdegrés qui conçoit l’identité visuelle, de Glass Surface Technoloy qui réalise les flacons, de l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) de Versailles, de la maison du Berry, de Normandie Welcome …

 
 

Sophie Labbé, nez éminent, parraine le concours.

 
 

Jovoy distribuera les créations des lauréats.

 
 

Le concours a rassemblé 27 participants, 18 finalistes et sacré un lauréat et quatre grands primés.  

 
 

  Pendant cinq mois les candidats ont formulé à partir de 18 matières de base afin de créer une formule à leurs yeux parfaite.

 
 

En juin, le jury a rendu son verdict.

 
 
 
  La lauréate est Anne Dussourt, 23 ans, titulaire d’un DUT, d’une licence de chimie et étudiante à l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) de Versailles. La jeune femme a voulu un parfum unisexe avec « une note floral et un fond boisé » qui évoque « l’odeur d’une balade dans les vignes au crépuscule ».

 
 

 Le concours est annuel. Rendez-vous en juin pour de nouvelles découvertes de parfums et de talents.
Publicités

FINELIFE TV plaisirs des sens et de l’esprit

In luxe on août 23, 2017 at 5:49

FineLife TV vous convie à déguster nourritures terrestres et saveurs de l’esprit.

Au menu : slow travel, reportages immersifs dans l’art, la mode, la gastronomie, découverte de lieux inédits, débats et rencontres avec philosophes et spécialistes autour de thèmes choisis (l’écologie, le monde digital, le bien-être, la beauté, le voyage, l’art, le style, la consommation …)

La charte éditoriale, à dominante eco-luxury, repose sur l’idée que le Beau est une entrée, un outil de sensibilisation aux problématiques actuelles.

La version anglaise de FineLife Tv sera prête en fin d’année

FINELIFETV c’est Ici http://finelife.tv

On vous attend !!!

On vous attend !

Les 50 ans du Byblos : retour sur un mythe

In #hotels de luxe, Hotel/ Palace, Spa on août 13, 2017 at 7:02

L’hôtel iconique de Saint-Tropez a 50 ans. Retour sur l’histoire du Byblos entre ciné, célébrités, night et spa avec un livre et les partenaires de l’hôtel.

L’hôtel citadelle a été sacré Palace le 28 juin 2012. Une distinction qui honore un lieu mythique où se sont croisés les légendes du cinéma et des arts des années 50-60. Aujourd’hui, l’établissement qui s’étend sur 1 700 m comprend 91chambres dont 15 suites, une villa privée -La Capilla-, un restaurant Ducasse -Le Spoon-, un spa Sisley, une vaste piscine et un club historique -Les Caves du Roy-.

Le livre « Byblos, l’incarnation d’un style » retrace l’histoire de ce rendez-vous du luxe, de la fête et du bien-être.

« J’ai fait un Saint-Germain des Près sous le soleil » raconte Juliette Gréco, égérie de la la bohème des années 50. Avant elle, des artistes comme Signac avaient été conquis par la charme et la lumière du petit port de pêcheurs. Après elle, Brigitte Bardot, Françoise Sagan, Jane Birkin, Alan Delon, Romy Schneider et toutes les stars des années 60-70 firent de l’endroit « the place to be ». Mick Jagger s’y maria en 1971.

 

 

Le Byblos, est intiment lié à l’histoire de ce spot d’hédonisme.
On peut lire que le milliardaire libanais Jean-Prosper Gay-Para, fou amoureux de l’endroit et de la sublime BB, décida de lui dédier un palais mêlant les délices de l’Orient de ceux de l’Occident.

Le Byblos est largement inspiré de l’architecture de la ville éponyme où s’ébroue la jeunesse dorée du pays du cèdre. La salle de bien-être rappelle un salon libanais, la piscine célèbre l’eau, celle des fontaines comme celle de la mer. Les architectes s’inspirèrent de l’Excelsior, autre propriété festive de l’homme d’affaires.

En 1967, Sylvain Floirat, fondateur du groupe du même nom, reprend le Byblos en respectant l’esprit des lieux.
Le livre, réalisé à la demande d’Antoine Chevanne, petit fils du patriarche, croise alors la saga familiale, celle de l’hôtel et celle du port. Le motto du groupe : la fête en toute discrétion pour les les happy few.

L’iconographie est riche de photos d’époque, des fêtes pure people dans le club les Caves du Roy aux planches d’architectures en passant par les focus sur la déco (fer forgé, tissus, céramiques en gloire -bas-relief, sol, panneau mural-, …) et les clichés de stars de l’époque, Cher, Jack Nicholson, Mireille Darc, Grace Jones …

Les partenaires du groupe Floirat célèbrent, au plus chic, le demi-siècle du Byblos.

Sisley, qui fête également les 10 ans de son spa au Byblos, sort un vanity solaire.Accessoire de mode et de beauté, le mini bagage entend répondre aux surprises que réserve la Riviera. Dans le sac en agneau habillé de franges multicolores sur fond ivoire à l’image de la façade du palace, on trouve la Sunleya anti-âge, la brume lactée corps SPF 30, la Sunleya après-soleil visage et l’Eau Florale aux arômes de fleur d’oranger.

Pour le première fois depuis ses débuts en 1875, le maitre horloger Audemars Piguet lance une édition limitée (70 exemplaires) dédiée à un hôtel. La Royal Oak Offshore, l’une des premières montres bracelets de très grand format, se pare d’or rose, d’acier brossé, de diamants et d’un bracelet en caoutchouc blanc clin d’oeil à l’été tropézien.

 

Rolls Royce, fournisseur officiel d’automobiles de la toujours pimpante Elizabeh II, customise la Dawn B50 en orange et gris à l’image du Byblos et des maisons tropéziennes.

On pourra glisser dans la décapotable de 570 chevaux, un sac Goyard ode aux bains de mer. Le malletier de la rue Saint-Honoré, spécialiste du bagage monogrammé depuis la fin du 18ème siècle, a créé un sac de plage à l’effigie du Byblos. Cette broderie est une première.

En rentrant d’escapade au Cap Camarat, on déposera le sac pour refermer les doigts sur une coupe de Dom Pérignom édition limitée.Il faudra choisir (ou pas) entre les cinq flacons du millésime 2003, cinq mathusalems aux couleurs chatoyantes qui illustrent les cinq décennies du Byblos.

On dégustera les bulles au bar ou près de la piscine dans la suite de 180 m2 habillée par Missoni Home en soie et coton aux couleurs de la Méditerranée, tantôt féminine en rose et bronze tantôt masculine en métal et acier.

« Byblos, l’incarnation d’un style », Édition Cercle d’Art

Les Places d’Or : les « emballeurs » de luxe à l’honneur

In luxe on novembre 24, 2016 at 10:02

les-places-dor-design-packaging-spaluxetv

Somptueux magnums de champagne, bijoux de flacons de parfum, pots de crème au design de rêve …  les produits de luxe attirent par leur réputation mais aussi par leur emballage. Qui sont les créateurs de packaging ? L’organisation les Places d’Or les a réuni à l’hôtel Le Meurice du 15 au 17 novembre. Visite.

 

La couture a ses petites mains. Les produits de luxe aussi. Au début des années 90, Richard-David Zaoui, directeur commercial de Wauters et Fils, créé un salon dédié aux artisans de l’ombre qui conçoivent les emballages pour les secteurs luxe, cosmétique, parfum, spiritueux, gastronomie, art et haute technologie. La douzième édition des Places d’Or s’est tenue à l’Hôtel Meurice sous la présidence du big boss de l’Occitane, Reinold Geiger. Elle a réuni une soixantaine d’exposants.

La scénographie jouait le chic curieux avec un espace de réalité virtuelle pour voyager sur les terres d’un grand whiskey, une licorne grandeur nature annonçant la ventes aux enchères de pièces Hermès Vintage par l’incontournable Cornette de Saint-Cyr, un filet mural incrusté de mini emballages de chocolats.

les-places-dor-spaluxetv

Discrétion et écologie

Derrière la vitrine d’Iggesund, les bracelets, broches, les bagues …. en carton semblaient faits de métal. Les artefacts étaient destinés à montrer un savoir faire pas à être vendus. L’activité première de la société, comme celle des autres participants, est de servir les marques dans la plus grande discrétion. Dans ce monde, le designer, l’artiste ou l’artisan s’efface devant le prescripteur. Le fabriquant suédois de carton obéit par ailleurs aux nouvelles exigences en matière de développement durable. Le consommateur demande toujours plus d’économies d’emballage et toujours moins d’impact sur l’environnement. Les « packageurs » doivent ou devront s’adapter. Iggesund fait figure de pionnier. La fabrique de pâte à papier centenaire fonctionne désormais presque exclusivement avec de l’énergie d’origine non fossile.

Mélange de genres

L’emballage centralise des talents variés. Un saumon grandeur nature, une boite débordante de caviar, un rouge à lèvres géant … pour réaliser ses factices « Leurres Exquis » se fait brodeur et couturier. Les prototypes Art de la table peuvent constituer de jolis cadeaux.

« Effets spéciaux »

Les fabricants utilisent des techniques et des outils de pointe comme des lasers de dernière génération, des Leds ou des lentilles capables de créer des impressions 3D bluffantes en matière de relief (effet hologramme ou infini).

Miscellaneous

Des flacons de bois, des étiquettes en étain poinçonné incroyablement souples ornant cognacs ou parfums Jean-Paul Gaultier, une vitrine où des anges de plâtre portaient des lunettes noires ont également attiré notre attention.

 

http://www.lesplacesdor.com

 

 

 

Domaine de La Klauss : spa Gemology et joies du terroir

In domaine de la Klauss Spaluxe.tv Blog, spa gemology montebach domaine de La Klauss, tourisme, travel on septembre 20, 2016 at 7:46

 

chateau2-domaine-de-la-klauss-spaluxetv33

chateau3-domaine-de-la-klauss-spaluxetv

chateau2-de-la-klauss-spa-gemology-spaluxetv

Des soins aux pierres précieuses, diamant, rubis, des vins millésimés, un hôtel-château au coeur de la nature, escapade éco-luxueuse au Domaine de La Klauss.

 

Savez-vous jouer à saute-frontières ? C’est facile.

Un arrêt à la gare de Thionville, une navette qui suit la route des Harleys le long de la Moselle, bifurque pour traverser Schengen et son Musée de l’Europe, poursuit son chemin sylveste à travers vignes et éoliennes. Voilà c’est fait. Vous avez zigzagué entre la France, le Luxembourg, l’Allemagne.

Après cette mini-traversée de l’UE, la navette se gare sur le parking du Domaine de la Klauss dit « Le Château ». Un surnom tiré de son architecture imposante qui tranche avec la modestie des maisons voisines et la simplicité des collines et des champs tous proches.

L’hôtel 4*, tout en pierres de la région, a ouvert en janvier 2016 à Montenach (435 habitants). Il est le dernier jalon d’une longue histoire familiale.

cave-domaine-de-la-klauss-spaluxetv333

Une cave de 50 000 bouteilles

 

Charles Keff, le patriarche gère l’Auberge et sa boutique à la fois fumoir et cellier depuis 1970. On y sabre le champagne en dégustant des charcuteries, du foie gras, des terrines maison à damner une Fit-Girl. Les petits pots de confitures aux baies exercent aussi un attrait maléfique. Inutile de résister.

La cave, voûtée comme il se doit, abrite 50 000 bouteilles : des vins de 500 sortes différentes originaires des quatre coins de l’Hexagone, des armagnac millesimés de 1920 à 2000. Le millionnaire bostonien Thomas Leinz, qui a fait fortune dans la vodka, y dispose de sa propre cave et d’une « collection capsule » élaborée avec le groupe de  heavy metal « Gun’n Roses ».

La boutique, avec ses outils agricoles du XIXème siècle érigés en « elements of outdoor style », est toute proche de l’hôtel.  On s’y rend à pied en découvrant l’exploitation familiale, du tracteur -oui, les grands enfants ont droit de le conduire- aux essaims de canards qui s’ébrouent dans les prés. Très bucolique tout ça.

Un Château du XXIème siècle

suite-domaine-de-la-klauss-spluxetvhorloge-domaine-de-la-klauss-spaluxetv

« Le château du XXIme siècle » est l’oeuvre d’Alexandre Keff, le fils aîné de Charles, et de sa femme Hélène. Ce pilote de Luxair a toujours été attiré par les grands espaces. L’effervescence et le dynamisme qui régnaient autour de l’affaire familiale l’ont néanmoins marqué. Après des années d’hésitation, il a atterri en grandeur avec son hôtel-château en pleine nature au carrefour de trois frontières.

Coins et recoins, terrasses en hauteur où de plein pied avec vue sur la vallée, couloirs à taille humaine aux teintes chaudes et discrètes, accueil, bar et salon bibliothèque « cosy », l’hôtel baigne dans une atmosphère paisible et conviviale.

Deux choses sont remarquables : les lits et les horloges.

Le Domaine de La Klauss (nom tiré de la colline voisine de Klaussberg) dispose de 27 chambres en pierre et bois blond dont 11 suites. Chaque suite porte le prénom d’un membre de la famille Keff. On aime la vue sur les collines, la vaste salle de bains tout en courbes avec jaccuzzi et … le lit. On y dort comme une princesse enfin délivrée de son petit pois. Vérification faîte, Alexandre Keff a soudoyé un fabriquant de matelas fournissant une enseigne communiquant sur la qualité du sommeil. CDFQ !

Et puis, il y a les horloges métalliques. La décoratrice, Véronique Delhays, a semé des conteuses de temps dans l’ensemble de l’hôtel. Une touche d’élégance originale que l’on retrouve au très chic spa Gémology.

Spa Gemology entre Dior et  pierres de Moselle

piscine5-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetv piscine4-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetv fontaine-de-glace-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetvpiscine-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetv33

« Alexandre a accordé une place centrale au spa » explique Chrystelle Lannoy la créatrice de la marque « Généralement les clients doivent descendre au sous-sol pour découvrir l’espace de beauté et de détente. Ici, il jouxte l’accueil« .

Le propriétaire a choisi un design à mi chemin entre la délicatesse d’un boudoir Dior et une austérité propre au terroir mosellan.

Le « brut » c’est pour les zons humides. La piscine sensorielle chauffée à 34°, le hammam, le sauna, la fontaine de glace, le jaccuzzi entourés de lits balinais. Ici domine la pierre de taille, sur les voûtes ou les murs. La lumière naturelle éclaire les espaces à travers de large baies vitrées. Dans la piscine on nage à contre-courant, on se masse le corps  en passant de buse en buse, on se délasse la nuque sous un bec d’eau. Pour une relaxation totale, il est possible de commander un jus ou … un mojito en admirant le paysage de verdure.

Les 800 m2 du spa comprennent, outre les équipement balnéaires, un espace fitness, des corners de détente et bien entendu des salles de soins, 5 au total dont une double avec balnéo privative.

Gris, beiges, marrons, les codes chromatiques prennent quelque distance avec ceux du spa Gémology Paris. « Alexandre a tout supervisé, du design à la validation des protocoles en passant par le temps de formation des hôtesses de beauté » précise Chrystelle Lannoy.

Les portes de verre du spa s’ouvrent sur l’accueil immaculé où sont exposés les produits de la marques. Après les soins, les esthéticiennes dressent une ordonnance de suivi beauté des client(e)s. Gemology comprend 3 gammes et 40 produits. Des produits qui sont dosés comme en institut. Les acheteurs acquièrent donc des crèmes et autres onguents non « dilués ».
diamond_4
creme-jeunesse-diamant33diamant-gemololu-domaine-de-la-klauss-spaluxetv-133

 

La gamme « Diamant » (de la ligne Les Précieux) est destinée aux femmes obéissant à un rituel beauté très sophistiqué, aux adeptes du layering asiatique. Le choix de la pierre s’explique par son pouvoir Soft focus : les microparticules se logent dans le creux des rides et en atténuent la profondeur en réfléchissant la lumière. Selon Gemology, ses actifs stimulaient par ailleurs la production de collagène.

Les principaux ingrédients de cette gamme sont -outre le diamant-: l’adénosine, un actif ainti-rides et anti-relâchement cutané, le bisabolol qui booste l’éclat du teint, la vitamine E aux propriétés revitalisantes, le palmitoyl trypeptide 5 aidant à estomper rides et ridules et à hydrater la peau, l’hématite noire et sa propension à densifier le collagène. L’efficacité varie évidemment en fonction de l’état de la peau, de l’âge de la personne, du suivi des traitements et de bien d’autres facteurs. Il est également toujours utile de répéter que les miracles n’existent pas.

Le produit emblématique de la gamme Diamant est la crème jeunesse. Les autres « Its »  sont la lotion, le sérum, la crème, le contour des yeux et le masque. Nous apprécions la lotion (diamant, adénosine, acide hyaluronique, acide PP), le contour des yeux (diamant, adenosine, bisabolol, peptide syn coll), et la crème (diamant, adénosine, bisabolol, vitamine E, palmitoyl trypeptide 5) que nous utilisons en crème de nuit. Nous complétons par une crème de jour et un exfoliant visage au rubis mieux adapté aux peaux mixtes. Le rubis (qui fait partie comme le Diamant à la ligne Les Précieux) est riche en chrome. Il matifie la peau, aide et à combattre les premiers signes de l’âge et agit sur la luminosité.

Autre gamme : « Ambre Bleue ». Elle repose sur un concept de produits nomades en tubes et cible un public familial par son côté pratique.
La dernière gamme, celle dédiée à l’Homme se veut courte, précise et facile d’utilisation.
salon-de-relaxation-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetv
espace-relax2-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetv33

espace-relax-spa-gemology-domaine-de-la-klauss-spaluxetv33

À droite de l’accueil, une pièce élégante et lumineuse. Une haute vigne en pot filtre la lumière, des chaises très boudoir Dior invitent à la dégustation d’un thé, un présentoir de pierres et de poudres de pierres précieuses sous cloche informent, en matières et en couleurs, sur le fonctionnement des soins.

Gemology est la première ligne de cosmétiques minérale. Sa matière de base est composée de pierres précieuses et semi-précieuses. La sélection de 20 pierres a demandé 20 mois de recherche. Les pierres sont réduites en poudre, en liquides (oligo-éléments) ou en microparticules (diamant). La marque les mixe ensuite avec des plantes, de l’acide hyaluronique, des vitamines pour créer les produits. Elles restent entières pour les modelages.
spa-gemology-domaine-de-la-klauss-outils-en-pierres-semi-precieuses-spaluxetv33

spa-gemology-domaine-de-la-klauss-outils-en-pierres-semi-precieuses2-spaluxetv

Nous avons testé un soin du visage très roche de celui que nous avions déjà goûté à Paris. Voir notre article  https://spaluxetv.wordpress.com/2016/06/26/spa-gemology-paris-soin-aux-pierres-precieuses/

Surprise : les pierres gardaient plus longtemps leur chaleur. Le soin en était d’autant plus agréable.

preparation-de-pierres-precieuses-spa-gemology-domaone-de-la-klauss-spaluxetv

Second traitement : un modelage corps d’un heure, soin signature du Domaine de La Klauss. Les pierres sont plus larges et plus longues que pour le visage. Ce qui semble logique, les surfaces à traiter étant plus grandes. Mais, comme pour le visage, le quartz rose, le cristal de roche, le jade et l’agathe ont un design particulier selon les zones de travail et ne contiennent aucune aspérité. Le soin débute par un gommage. La thérapeute exfolie le corps, nous demande de passer sous la douche et commence un modelage qui allie le minéral à la vigne. Le modelage est parfaitement exécuté. Le pieds, les mains, la nuque et même le cuir chevelu sont massés. Une heure plus tard, la peau est (encore plus) douce et souple 😉

Fraîche, reposée et repulpée nous sommes prêtes à affronter la cuisine de Frédéric, le fils cadet de Charles le patriarche, à l’Auberge du domaine de La Klauss.

 

L’Auberge : des plats du terroir

foie-gras-auberge-de-la-klauss-spaluxetv

auberge-de-la-klauss-plat-spaluxetv33

La table est réputée. Les clients viennent de la région  (Metz est à 40 mn de voiture, Trêves à 45 mn ) et de l’étranger (du Luxembourg et de Sarrebrück distants respectivement de 35 mn et de 45 mn)

Les produits proviennent de l’exploitation, le vins de la cave.

La carte propose une formule « Dégustation » composée de :

Foie Gras Frais de l’élevage de la Klauss,
Foie Gras Poêlé et ses Pommes Caramélisées,
Carpaccio de Canard,
Trou Normand,
Magret de Canard ou de Sanglier,
Fromage,
Soufflé Glacé Mirabelle.

auberge-domaine-de-la-klauss-mirabelle-spaluxetvtable-auberge-de-la-klauss-spaluxetv

On n’est pas en séjour detox mais en cure épicurienne.

Notez que les pommes de terres sont partout et qu’elles ont délicieuses. Sachez aussi que la mirabelle en sorbet comme en digestif est un emblème régional.

Le « must » de la promenade digestive est de suivre le chemin des orchidées La Réserve Naturelle veille sur 500 espèces végétales, dont 24 espèces d’orchidées sauvages. Ceux qui ratent le saison (du 15 mai au 15 juin) peuvent se rattraper. Les activités nature ne manquent pas du VTT à la découverte de la flore et de la faune (700 espèces de papillons) en passant par le golf.

paysage2-domaine-de-la-klauss-spaluxetv33

domaine-de-la-klauss-sentier-orchidc3a9es-spaluxetv33

Les amateurs de patrimoine ont le choix entre les châteaux féodaux dont le célèbre Malbrouck à Mandaren et la route du vin.

Des escapades dans le temps, l’espace et … la beauté.

http://www.domainedelaklauss.com

http://www.gemology.fr

 

 

Hyperbole de Courrèges : Fumée d’Orange

In beauté, mode, parfum on juillet 8, 2016 at 5:39

courege2

 

 

Pour le lancement de son dernier parfum, Hyperbole, Courrèges a fait de son show room parisien un fumoir d’essences. Le tabac, qui imprègne les languettes, diffuse son pouvoir addictif. L’accord premier, lourd, capiteux, est suivi par le poivre pour une célébration épicée. Les notes originellement masculines sont domptées par la vanille, la fève tonka et la patchouli. Courrèges a voulu un « tabac au féminin ».

hyperbole-parfum-courreges-film-spaluxetv

L’environnement renforce le caractère bipolaire du parfum. Signature flashy de la Maison avec le blanc et le métal, de longues bandes oranges sillonnent les murs et le sol du show room. On est dans la verticalité, le pop, le féminin. Sur l’affiche publicitaire rayonne un mannequin noir ébène, clin d’oeil aux années 80 et à l’une de ses reines, Grace Jones. Le film de promotion enchaîne les gestes de célébration de la fragrance par des mannequins noires presque bleues sur fond orange vif. On voyage dans un univers masculin d’épices et de couleurs appuyées.

Jean Jacques, nez chez Takasago, est comblé.  » Tout créateur de parfum rêve de travailler pour une marque de légende  » estime celui qui a conçu Hyperbole avec Antoine Lee.

Les nez ont mis deux mois à formuler cet oriental épicé en cherchant l’inspiration dans la mémoire de la parfumerie et de ses effluves cultes comme celles de Caron. « Nous avions carte blanche » certifie-t-il. « Nous voulions électrifier, styliser, donner de la verticalité et de la radiance. Les épices fraîches -cocktail de poivres blancs- apportent de l’éclat. La formule courte -6 notes et 4 accords- donne la simplicité ».

 

hyperbole-parfum-courreges-spaluxetv

 

Et le nom ? « Hyperbole sonne très Courrèges, il a d’ailleurs été employé à plusieurs reprises par la marque ». Pour mémoire, la ligne de prêt à porter sportswear éponyme est lancée en 1971. L’année précédente, Courrèges Beauté avait sorti « Empreintes », une fragrance aux notes de rose, mandarine et santal, dans un flacon composé d’un cylindre et d’une sphère -que l’on retrouve chez Hyberbole- comme bouchon. « Empreintes » figurera dans la trilogie des parfums les plus vendus en France à cette époque. La Maison commercialisera ensuite « Eau de Courrèges » un parfum féminin aux notes de bergamote, citron vert et menthe, qui connaîtra lui aussi un vif succès. Viendront plus tard « Amérique » (1979), « In blue »  (1983), « Sweet » (1993), « Niagara » pour homme (1995). « Génération » verra la jour en 1996 rapidement suivi de « 2020« . Pour les 50 ans de la maison les It « Empreintes » et « Eau de Courrèges » ont été réédités.

 

Que penser d’Hyperbole ?

Le résultat est assez étrange. Le parfum nous toise, nous défie. Le grand O de plastique qui entoure le bouchon invite à le prendre en main. Les plus audacieuses pourront donc aussi le porter comme micro sac à main 😉

 

Hyperbole, eau de parfum

72 E 50ml et 92 E 100ml

Disponible du 1er au 15 octobre en avant-première sur les lignes Air France, dans les aéroports et sur le site   Courrèges.

http://www.courreges.com

Aman Wellness : Bien-Être Holistique

In bien-être, Spa, Travel on juin 28, 2016 at 7:32

wellnessheader3

La très sélect collection d’hôtels Aman a toujours proposé des expériences de qualité en matière de Spa. Elle complète aujourd’hui son offre par des immersions bien-être personnalisées et des retraites en petits groupes. Ces nouveaux programmes se veulent holistiques en intégrant l’alimentation,  les activités physiques, les exercices spirituels. L’objectif est une profonde remise en forme et en équilibre physique et mental. Les sessions seront animées par des « spécialistes du bien-être global », puiseront dans les savoirs traditionnels et alterneront rituels locaux et traitements « maison ». Pour le Groupe, l’environnement tient une place primordiale car « une reconnection avec la nature est un moyen de redécouvrir l’univers dans sa sphère intime« .

Les deux premières « immersions individuelles » se tiendront à l’Amanpuri (Thaïlande) et à l’Amanbagh (Inde) à partir du 1er aôut 2016. Il faudra compter 3 jours minimum pour une initiation et 21 jours pour une régénération en Thaïlande et 4 à 21 jours en Inde.

Phuket : detox, fitness, reconnection, zen

amanpuri-wellness-spaluxetv

À Phuket, l’un des spas historiques du groupe, on proposera quatre programmes individuels : la remise en forme, la perte de poids, la detoxification et la reconnection.

La Fitness immersion axée sur la condition physique comprendra des séances d’entraînement conçues par des experts sportifs, des exercices de boxe thaï, de pilates et de yoga.

La Weight immersion intègrera des sessions de gym aquatique pour aider à réduire le stress et les douleurs du corps rencontrées lors de la perte de poids.

La Cleanse immersion sera destinée à ceux qui veulent réduire le niveau de stress et travailler sur l’auto guérison grâce à l’homéostasie interne.

La Awarness immersion aura pour but  d’améliorer la connexion avec le monde par la méditation, le yoga, la réflexion silencieuse, la thérapie crânienne ou encore le Reiki.

Ces programmes seront intégrés dans une « enveloppe » de soins plus vaste comme une session spa quotidienne de 60 à 90 mn ou encore un coaching nutrition riche en tisanes à base de plantes, fruits frais, bouillons alcanisant qui visera à à nettoyer l’organisme, à stabliser le taux de sucre dans le sang, à renforcer la flore intestinale et à soutenir le système digestif.  

Inde : ayurvéda

Amanbagh-wellness-spaluxetv

Au cœur des collines rocheuses d’Aravalli, au nord de l’Inde, un autre spa pionnier, l’AmanBagh proposera les Wellness Immersions Ayurvedic basées sur la plus ancienne médecine traditionnelle préventive et conservatrice connue : l’Ayurvéda (veda : vie) l’Ayur Immersion, une initiation de 4 jours, comprendra un programme de traitement complet et un plan nutritionnel ayurvédique spécifique doshas.

La Purify immersion aura pour but de prévenir les maladies et d’éliminer les toxines afin d’améliorer l’immunité naturelle.

La Rejuvenate Immersion exploitera tous les aspects de la médecine ayurvédique pour améliorer la mémoire, renforcer les organes des sens de l’Ayurveda (peau, yeux, langue,  nez) et augmenter l’endurance physique.

L’initiation à l’Ayurveda ou l’approfondissement de cette discipline de purification spirituelle, de reconnection entre le corps et l’esprit, sera complétée par des séances de yoga et de méditation dans les jardins et par des visites culturelles.

Les retraites en petits groupes

aman-wellness-spaluxetv

Les Group Retreat Expérience dureront de 3 à 10 jours et se dérouleront dans les destinations spa clés. « Le but est d’amener les participants à retrouver un équilibre naturel et un mieux être. Chaque retraite sera un mélange cohérent d’ateliers, de traitements efficaces et de détente avec un travail sur les mouvements et le corps, les aliments et la santé ainsi que des aventures culturelles qui mettront l’accent sur les éléments les plus authentiques de l’environnement local comme par exemple les visites de monastère ou les cours de cuisine. Des maîtres de tai-chi, des scientifiques, des nutritionnistes et des sportifs travailleront en synergie à la réalisation des objectifs personnels de chaque participant« .

 

Bye Bye les mauvaises énergies, place au sourire. Du moins sur sur le programme.    

 

Voir les dates sur le site :

http://www.amanresorts.com

Vitamine T(errasses) : luxe et zen

In Non classé on mars 27, 2016 at 6:23

 

Terrasse des Jardins du Marais

Terrasse des Jardins du Marais

La vitamine D générée par le soleil est excellente pour la peau.

Les bienfaits du  yoga et des massages ne sont plus à prouver.

À Paris, vous pouvez conjuguez les 3 en farnientant en terrasse.

Voici deux propositions pour faire le plein de vitamine T(errasse).

L’Hôtel Les Jardin du Marais

L’hôtel Les Jardins du Marais abrite, derrière sa façade discrète, l’une des plus grandes terrasses à ciel ouvert de Paris : 1 500 m2 de cour pavée au soleil.  

Terrasse de l'Hôtel Les Jardins du Marais

Terrasse de l’Hôtel Les Jardins du Marais

 

Cette saison, un bar à champagne prendra place dans le jardin de l’hôtel. Le seul champagne spécialement créé pour être dégusté très très frais y sera servi.

 Vous pourrez par ailleurs déguster un pique nique Place des Vosges. Autre option : des cours de Yoga en plein air abrités d’une verrière aux allures New-Yorkaises. Un moment de détente qu’il est possible de  poursuivre au Spa du Marais.

Les Jardins du Marais

74, rue Amelot – 75011 Paris

T : +33 01 40 21 20 00

www.lesjardinsdumarais.com

Pas avant début mai … à suivre !  

 

La Plage terrasse du Meurice

Spa Le Meurice by Valmont

Spa Le Meurice by Valmont

Du 1er juin au 15 juillet 2016, le Spa Valmont pour le Meurice transforme sa terrasse privative en plage de sable fin avec bains de soleil, lampions et parasols.

Une sélection de boissons et de douceurs salées et sucrées devrait renforcer la quiétude en terrasse.

Les non-contemplatifs pourront d’adonner à une « beach-party » chic.

Les barmen du 228 installeront un comptoir éphémère de plein air et proposeront une sélection de quatre cocktails réalisés sous la houlette de William Oliveri, Chef Barman du Meurice. Ceci chaque mercredi et jeudi entre 18h et 21h.

Apéritif chic et zen car les équipes du spa  proposeront gracieusement une pose de vernis, des massages, un diagnostic de peau, d’élégants chignons …  

Le Meurice

228 rue de Rivoli,

75001 Paris

T : +33 (0)1 44 58 11 75

http://www.dorchestercollection.com/LeMeurice//     

Versailles : un hôtel près de l’Orangerie

In #Versailles on août 17, 2015 at 7:13
Orangerie du Château de Versailles/ www.all-free-photos.com

Orangerie du Château de Versailles/ http://www.all-free-photos.com

L’Établissement public du château de Versailles a lancé un appel d’offres pour la transformation en hôtel d’un ensemble de trois bâtiments longeant le Parterre de l’Orangerie, a indiqué lundi la direction de l’établissement, confirmant une information du Journal du Dimanche (JDD).

Situés en prolongement de l’aile du Midi, le Grand Contrôle, le Petit Contrôle et le Pavillon des premières cent marches, représentant une superficie totale de 2.800 m2, sont inoccupés depuis 2008.
Selon le projet, l’accès de l’hôtel sera extérieur au parc, rue de l’Indépendance américaine, mais une partie des chambres donnera sur l’Orangerie.

Selon l’appel d’offres publié il y a une quinzaine de jours, la rénovation de la toiture et des murs représente un investissement évalué entre quatre et sept millions d’euros, auquel viendraient s’ajouter quatre millions d’euros pour l’aménagement intérieur.
La concession est accordée pour 60 ans.

« Cette démarche, souligne-t-on de source proche de la direction du domaine de Versailles, s’inscrit dans la politique de rénovation et valorisation des espaces et d’implantation d’activités économiques dans les monuments historiques, définie depuis plusieurs années par le ministre de la Culture et le secrétaire d’État au Tourisme ».
Le groupe AccorHotels, qui participe à l’appel d’offres selon le JDD, a confirmé son intérêt à l’AFP. « Ce qui serait surprenant, c’est qu’on ne fasse pas partie des groupes qui soumettent un projet. A partir du moment où vous êtes numéro un sur un marché, c’est logique qu’on soit dans la course », a indiqué un porte-parole.

Hôtel Le Grand Contrôle/ Versailles

Hôtel Le Grand Contrôle/ Versailles

Un projet de transformation du Grand Contrôle (les finances royales) en « hôtel de charme » de 23 chambres avait été annoncé en 2010 par l’ancien président du domaine Jean-Jacques Aillagon. Une concession pour une durée de 30 ans avait été accordée à une société privée, Ivy International, qui avait finalement renoncé.

Construit par le grand architecte Jules Hardouin-Mansart (par ailleurs créateur des Invalides) , le Grand Contrôle a servi au contrôle général des finances de 1723 à la Révolution, d’où son nom, et abrité de grands personnages comme Turgot, Calonne, Lomenie de Brienne, ou encore Necker.
Affecté au ministère de la Guerre au milieu du XIXe siècle, il a notamment été utilisé comme mess des officiers avant d’être restitué récemment à l’établissement public du château de Versailles.

Jules Hardouin-Mansart architecte de l'hôtel du Grand Contrôle et de bon nombre de réalisations du château de Versailles

Jules Hardouin-Mansart architecte de l’hôtel du Grand Contrôle et de beaucoup de réalisations du château de Versailles

AFP

Cayola : mains d’or et écrin de velours

In #soins du visage on août 1, 2015 at 3:44
Cayola Spa Paris/Entrée

Cayola Spa Paris/Entrée

Elle pétrit, tord, lisse.
Pour faire du pain ?
Non, pour apposer son sceau aux tissus.

Sylviane est masseuse depuis 38 ans. Une passion attentive.
« Je n’ai jamais pratiqué deux modelages identiques. Je m’adapte à l’état de la peau des clientes le jour de leur visite. Certaines fois, je m’attarde sur l’ovale, d’autres fois sur les pommettes … Ce qui ne varie jamais est le travail en profondeur des muscles » explique cette praticienne hors pair.

Son dernier poste : Spa manager au Meurice.

Aujourd’hui, elle officie au Cayola.
« Je voulais travailler dans un spa urbain. La rencontre avec Emmanuelle Bourgueil m’a permis de réaliser ce souhait« .

Cayola Spa Paris / salle de soins

Cayola Spa Paris / salle de soins

Le Cayola, au 57 rue de Bourgogne, a ouvert en juin 2014.

La propriétaire a opté pour une architecture d’une sobre élégance tout en lignes droites, angles, soupentes de bois percées ou non de lumière, teintes claires et chaudes.

Il abrite un sauna, un hammam, un poste d’aquabiking, 3 cabines simples, deux cabines doubles, un corner maquillage, beauté des mains et des pieds, une salle de relaxation où l’on déguste une sélection de thés. Pas de point d’eau. Un manque fréquent dans les spas urbains. Dommage.

Au rez-de-chaussée, un mur est réservé à l’ensemble des gammes Valmont et Bellefontaine, les seuls produits utilisés et vendus.
« Je reste dans le luxe explique » souligne Emmanuelle Bourgueil « J’ai dirigé pendant 10 ans le Carl Gustav, l’hôtel de mon père à Saint-Barthélémy. Je ne voulais pas me départir de ce standing« .

Le nom Cayola, vient du mot cailloux, un clin d’oeil à sa Vendée natale.
Le soin signature est d’ailleurs un massage aux galets. Le Cube O2, un traitement qui consiste à oxygéner la peau pour favoriser le renouvellement cellulaire, constitue l’autre spot de l’institut.

Nous avons testé un soin du visage Bellefontaine d’une heure -largement dépassée- avec Sylvianne.

Cayola Spa Paris / Design

Cayola Spa Paris / Design

Le traitement s’est déroulé de manière classique : démaquillage, gommage, modelage, application de sérum et de crème.

Le modelage, lui, ne fut pas un modèle de classicisme.
Nous avions l’impression qu’un millepatte habile et déterminé malaxait le moindre millimètre de notre peau.
Étonnante sensation que cette gym faciale réalisée par des mains infatigables.
Le résultat fut réellement bluffant : traits reposés, repulpés, ovale parfait, teint style retour de villégiature.

« Le secret d’un modelage est dans le ressenti » note Sylvianne qui, outre son expertise en masséters, se veut passagère d’émotions.

Crédits photos Spaluxe.tv

Cayola Spa
57 Rue de Bourgogne, 75007 Paris
01 45 55 69 70
http://www.cayolaspa.fr