spaluxetv

Posts Tagged ‘#mythologie’

Le Livre du Cygne : mythes de givre et de parchemin

In #littérature on mai 8, 2016 at 2:18

Le-livre-du-cygne-spaluxetv  

Quand la terre devint fantôme de gel et de blizzard, les peuples du Nord se mirent en marche vers l’exil. Un cygne immaculé scella leur destin de bohémiens blancs.

Dans une épave de l’armée australienne posée sur un souvenir de lac devenu étang putride, Bella Donna de la Flotte raconte à une petite fille aborigène l’épopée de ces migrants climatiques dont elle est l’ultime rescapée. C’est un chant sacré, une mémoire des mythes du monde comme l’est ici le « Rêve », la mythologie des antipodes.

La petite adoptée écoute. Oblivia ne parle ni ne chante. Traumatisée par un viol collectif elle a cherché l’oubli dans l’immémorialitée d’un eucalyptus. C’est de son antre que la lady bohémienne l’a extirpée. Elle l’élève entre le bidonville des rebuts de l’assimilation et des milliers de cygnes noirs venus du Sud du pays.

C’est aussi du Sud, au sein d’une autre branche de la même nation autochtone, qu’un cadeau du ciel, un « Miracle Incarné » est attendu. Warren a été éduqué par les Anciens pour devenir le premier président aborigène d’Australie. Mais son destin est hanté par un rêve de femmes cygne.

Deux légendes, celle de la petite fille terrée dans un eucalyptus millénaire et celle de l’enfant prodige doivent se rencontrer.

« Le livre du cygne » alterne métaphores et mots bruts pour parler du désastre climatique, de l’exil, des peuples indigènes. Il regorge de pages d’une poésie spectrale, hypnotique. Et tire sa beauté tant du vivant que de la folie omniprésente.

La plume épique d’Alexis Wright nous emporte très loin.  

 

« Le Livre du Cygne », Alexis Wright, Éditions Actes Sud, 2016.

Publicités