spaluxetv

Posts Tagged ‘paris’

Cha Ling l’Esprit du Thé lance un baume make up

In #cosmetiques, Beauté, beaute, Beauty on octobre 17, 2017 at 7:19

Cha Ling lance le premier soin lèvres aux notes de thé.

Cet automne, la (presque) toute nouvelle marque Cha Ling sort un hydra baume décliné en trois teintes. Le concept : s’inspirer des looks de ses citadines préférées. À savoir les Parisiennes, les Hongkongaises, les Shanghaïennes.

Pour mémoire Cha Ling s’inscrit dans une ligne de cosmétiques responsables. La marque dit trouver son origine dans « Un rêve écologique, protéger le plus ancien des thés, le véritable Pu’Er« .

Soin et make up

Le pari est d’offrir un produit à la fois un soin et un rouge à lèvres 3 fois plus hydratant qu’un stick colorant.

Le baume contient de l’huile de ricin, de camélia et des triglycérides d’origine végétale pour l’hydratation. 81% des ingrédients sont garantis « réparateurs ». Citons l’huile de ricin connue pour ses propriétés anti-gerçures.

La marque affiche un taux de « naturalité » de 98 % avec 3 cires d’origine végétale (candelilla, abeille, riz) et 0 conservateur.

 

Trois teintes citadines trendy  

Le premier, « Teinte Paris » un brillant « nude » qualifié de « effortless chic » pour parisienne, remplit son rôle de baume discret. Très bien en ville.

Le « Hong Kong« , un rose floral inspiré de la fleur bauhinia, hydrate et pose une note « urban spring » ou « urban fall » sur la bouche.

Le dernier le « Shanghai« , un rouge profond, est un « glam doudou ». On adore ! Les lèvres sont douces hydratées et joliment colorées.

La marque garantie des lèvres hydratées et confortables pendant 24 h. Un peu excessif. Les baumes tiennent néanmoins le chrono, les textures sont gourmandes et leurs vertus réparatrices appréciables. Prudente, pour la plage, la montagne ou les voyages en avion on privilégiera une protection plus dédiée … ou alors on emportera les deux.

On s’étonne de l’absence de thé (et/ou d’ingrédient / actif affilié) signature militante de la marque.  

www.cha-ling.com

Publicités

Fatima Lopes 2017 : collection aquatique

In fashion, fashion week SS17, fatima lopes, mode on octobre 26, 2016 at 8:24

fatima-lopes-ready-to-wear-ete-2017-spaluxetv33  

La mer, c’est indéniablement la mer qui a inspiré la collection printemps-été 2017 de Fatima Lopes.

Des verts légers, des bleus impertinents, des jaunes soleil, des matières qui volent comme des vagues, lors de la dernière fashion week parisienne, la créatrice portugaise a présenté une collection aquatique.

Aquatique, légère mais aussi, selon la présentation presse,  « furieusement élégante » et « ultra féminine« .

10404139-fatima-lopes-close-up-printemps-ete-201747fatima-lopes-ready-to-wear-2017-spaluxetv4556

Les mannequins arboraient des smokings blancs, des robes cocktail entièrement rebrodées de sequins, des bustiers au graphisme affirmé, des créations en transparence vaporeuse.

« J’ai retenu des matières nobles comme la soie, la mousseline, le lin, le cuir » nous a expliqué la styliste qui a joué avec les dentelles comme avec les passementeries.

Notons que Fatima Lopes a une conception très englobante des couleurs aquatiques. Elle y intègre le noir des nuages en colère, le blanc des brumes, les rouges des soleil couchants ou des coraux.

Pour quelle femme a-t-elle voulu les 31 tenues de sa garde robe été 2017 ? Réponse sans appel. « Pour moi. Je crée des allures à mon image, des vêtements portables et élégants en toutes circonstances« .

fatima-lopes-ready-to-wear-ete-2017-fatima-lopes-spaluxetv233

 

Le reportage vidéo sera diffusé sur FineLife TV en novembre.

 

Bonus : ambiance backstage

 

  fatima-lopes-ready-ro-wear-ete-2017-backstage-models-spaluxetv879 fatima-lopes-ready-to-wear-ete-2017-shoes-spaluxetv5897 photo-coiffure-fatima-lopes4569    

Studio Harcourt : la lumière a une nouvelle adresse

In art, beauté, photographie on juin 27, 2016 at 7:40

studio-harcourt-curiositheque-spaluxetv

Faut-il encore présenter le Studio Harcourt ?

Oui. Disons oui. Même si c’est juste pour rappeler quelques fragments d’une belle histoire. Une histoire de lumière, de beauté, de pellicules imprégnées de rêve.

En 1934, Cosette Harcourt, Robert Ricci et des Frères Lacroix créent à Paris, dans le 16ème arrondissement, un studio qui va immortaliser les plus grandes figures artistiques du 20e et du 21e siècle. La signature est reconnaissable entre toutes. C’est la lumière. Celle des films en noir et blanc et de leur glamour. Chaque vedette mise en lumière par les photographes du Studio possède une aura, un éclat magnétique.

Les locaux de la rue Goujon plongeaient les visiteurs dans la magie des décors de cinéma des plus grands classiques. Très présents, des éléments décoratifs du film « La belle et la bête » de Jean Cocteau surprenaient autant qu’ils émerveillaient. Mais le bâtiment était devenu trop étroit. Le studio a donc déménagé au 6 rue Lota dans un hôtel particulier datant de 1897 et classé en protection patrimoniale. Le déménagement est à la fois un retour du Studio dans le quartier qui l’a vu naître et un défi architectural confié à Monica Donati Architectures. L’agence d’architecture devait concilier deux histoires classées.

Un lustre de 10 mètres

studio-harcourt-lustre-spaluxetv

La rencontre s’est faite dans le hall, un vestibule oval où se croisent les salons de réceptions d’époque, aujourd’hui devenus le Café et l’un des deux studios photos. Les architectes ont imaginé un lustre de 10 mètres de hauteur constitué de photos Harcourt. Le lustre « traverse la partie centrale du vestibule sur trois niveaux depuis le Musée du deuxième étage jusqu’au Studio Dietrich du rez de chaussée à travers des planchers de verre perforés laissant traverser les câbles … (Il) accompagne la déambulation dans le bâtiment et retrace l’histoire d’Harcourt de sa création à ces dernières réalisations« .

studio-harcourt-atmosphere-spaluxetv

Si le lustre est la clef de voûte de l’édifice, l’atmosphère en est l’âme. Des espaces clairs-obscurs alternent avec des zones de pure lumière, des projecteurs omniprésents restituent le halo signature. Tapis et drapés rouges, parquets de chêne, escaliers de fer forgé, plafonds d’or dialoguent avec un mobilier qui revisite l’époque.

studio-harcourt-salon-spaluxetv

Le mobilier des salles d’attente, de réception et du Café est signé Pierre Renard. Le jeune artisan d’art joue la carte du détournement et de l’élégance des contrastes. Le détournement c’est par exemple une table au format photo. L’élégance des contrastes se niche dans les courbes qui répondent au format carré des tables et dans les gris qui écartent le duo noir et blanc.

Aujourd’hui le Studio Harcourt comprend deux studios photos, deux espaces maquillage, un Musée, des salons et un Café.

studio-harcourt-Salon-Cocteau-maquillage-spaluxetv

Maquillage et shooting : 2 000 E

Le Café est l’association entre deux Entreprises du Patrimoine vivant : Harcourt et Dalloyau.

Ce bel espace clair et chaleureux propose plusieurs formules, du petit déjeuner intime au déjeuner d’affaires.

Les Chefs pâtissiers ont imaginé un gâteau Harcourt : une superposition de gourmandises sous le signe du chocolat blanc. No comment puisque nous n’y avons pas goûté.

Les studios de maquillage préparent le ou la futur(e) photagraphié(e). Le terme de client est banni ! Trop « tiroir caisse », trop vulgaire. Les make up artists utilisent des produits de la ligne Harcourt (le gel sourcils est excellent, nous comptons bien découvrir les autres éléments de la gamme), et puisent dans les poudres, les rouges, les fards Laura Mercier, Paul et Joe, Lise Watier. Une séance coûte 2000 E.

Le photographe et sont assistant proposent une sélection d’environ 60 clichés. La première photo est incluse dans le forfait préparation/shooting. La deuxième photo vaut 900 E.

Il est également possible de privatiser l’ensemble du Studio Harcourt pour 25 000 E.

L’atelier maquillage dispense des cours pour de petits groupes (9 personnes). Prix : 135 E /3 heures.

Musée « Curiosithèque »

studio-harcourt-musee-spaluxetv

Le nouvel écrin du Studio Harcourt est un espace ouvert. Entre une pause au Café et/ou un shooting, les visiteurs peuvent voyager dans l’histoire du cinéma en découvrant le cabinet de curiosités et ses objets insolites dont un système de roues qui renvoie aux « Temps Modernes » de Charlie Chaplin, un mur animé qui diffuse en HD des documents en images et des expositions « valorisant des clichés inédits dans une galerie de portraits suspendus créant un nuage photographique« .

Clic Clac & Smile  

Studio Harcourt

6 rue Lota

Paris 75016 

http://www.studioharcourt.eu

Spa Gemology Paris : soin aux pierres précieuses

In beauté, beauty on juin 26, 2016 at 6:05

spa-gemology-paris-pierres-precieuses-spaluxetv

Un espace minéral en noir bleu et blanc, des lustres dont les tranches de selinite tombent comme des stalactites, des blocs de quartz à terre, le design du spa Gemology Paris est fidèle à son ADN : les pierres précieuses et semi-précieuses.  

Dalila, esthéticienne et formatrice, nous accueille. Nous visitons le spa pilote de la marque distribuée dans 27 pays. Sur 200 m2, il comprend 3 cabines de soins dont une double, une salle de pédicurie-manucurie et un salon hammam privatif. L’accueil est formé d’un corner « labo » avec des poudres et des bocaux de pierres, d’un point vente et d’un espace réservé au diagnostic de la peau. Nous descendons quelques marches pour un soin du visage d’une heure. La cabine est douce et spacieuse.

Le traitement commence sur les notes d’une gymnopédie de Satie. Le modelage de bienvenu se veut une porte d’entrée dans l’univers minéral. Il s’effectue avec des pierres chaudes en cristal de roche. Les notes obsédantes et parfois très appuyées de la gymnopédie alliées au caractère lisse et ferme des pierres initient un voyage des sens et de l’imaginaire.

spa-gemology-paris-soin-visage

Après un démaquillage du visage et des yeux, Dalila procède à un peeling à l’ambre bleue à base d’acides de fruits. La texture du gel nettoyant est très mousseuse. On s’imagine le visage couvert de bulles. L’esthéticienne précise que tous les produits -y compris le démaquillant- sont enrichis en vitamines, extraits de fleurs, de plantes et d’acide hyaluronique car « Les cellules sont coachées par les oligo-éléments contenus dans les pierres. Il faut quelques semaines d’usage pour obtenir un résultat. L’ajout d’ingrédients donnant un effet à plus court terme permet de faire « patienter » les clientes« .

Nouveau modelage du cou, des bras et du visage au quartz rose. Il s’effectue à l’aide de coussins moyens pour le décolleté et les bras, de petits coussins pour le cou et le visage, de cabochons pour un drainage de qualité et de petits rouleaux pour travailler les rides, stimuler et repulper. Le jade prend la place du quartz pour le travail sur les ridules.

Toujours sur la musique de Satie, nous nous confions à la chaleur des pierres -qui refroidissent très vite- et aux sensations qu’elles procurent selon leur forme et leur taille. Dalila pose ensuite un masque « gel diamant ». Durée 10mn. Pendant 4 mn elle pratique un modelage de la tête avec de petits coussins de quartz rose. Le reste du temps est consacré à la rédaction de l’ordonnance beauté. « À chaque étape du traitement nous utilisons différents produits. Par exemple pendant la pose du masque nous appliquons un baume à lèvres à base de karité et de magnésium issu du peridot » précise la praticienne. L’application d’un contour des yeux, d’un sérum et d’une crème achève le soin.

spa-gemology-paris-epilation  

Nous avons vécu une belle expérience, révisé notre gemmologie et, last but not least, contenté notre peau.  

 

Spa Gemology

6, rue Pierre Demours

75017 Paris

http://www.spagemology.fr

Le Petit Duc : apothicaire des saveurs

In #fooding, lifestyle on avril 23, 2016 at 8:14

Le-petit-duc-les halles-paris-spaluxetv

Le goût pour les bonnes choses est toujours récompensé ! La preuve,  l’équipe du Petit Duc a décroché le dernier emplacement disponible sous la canopée des Halles. Le vert-jaune indéterminé recouvrant la toute nouvelle structure architecturale évoque d’ailleurs -en plus douteux- le « jaune calisson » de la boutique confiserie.

Calissons, berlingots de Carpentras, roses cristallisées, sucres d’orge, chocolats pralinés, réglisses, macarons, dragées de Verdun, pastilles Vichy, nougats, biscuits triangle aux amandes,  … le dog shopping au Petit Duc est une aventure gourmande et un voyage dans l’histoire des saveurs salées et sucrées.

Petit rappel. Laurent Palanque quitte Vuitton en 2009 pour reprendre la maison Charaix à Joyeuse en Ardèche. Le polytechnicien n’a pas résisté à l’appel, non de la petite madeleine, mais du macaron de son enfance, fabriqué par la pâtisserie. L’entrepreneur épicurien enrichit son offre sucrée avec des produits aux châtaignes, un vin liqueur, des biscuits et des miels (le miel à la bruyère blanche est à tomber !). Son aventure en pays de gourmandise se poursuit par l’achat du Petit Duc en 2012.

le-petit-duc-les-halles-bonbons-spaluxetv

À Saint-Rémy de Provence, le Petit Duc est une institution. Anne et Hermann (maître pâtissier), un couple de passionnés d’histoire et de douceurs, acquièrent cette biscuiterie sèche il y a vingtaine d’années. Leur but : préserver le patrimoine de la confiserie made in France en recherchant, dans les bibliothèques d’Europe comme sur le terrain, les  recettes ancestrales puis les adapter à notre époque. Le Petit Duc devient un musée vivant du bonbon. Chaque sucrerie à son histoire. Le macaron est associé à Catherine de Médicis, le calisson au roi René d’Anjou. Au 18è et au 19è siècle, la maîtresse de maison distribuait des fleurs cristallisées pour signifier à ses invités que que moment de prendre congé était venu.

Philippe Palanque poursuit le « travail  de mémoire » d’Anne et Hermann en promouvant leurs trésors.

le-petit-duc-boutique-les-halle-paris-spaluxetv

Aujourd’hui on compte trois boutiques Le Petit Duc à Paris.

Celle des Halles est la dernière en date. Les vitrines sont ornées de sculptures en suspension de gâteaux aux amandes et de biscuits. Bel effet ! Le décor est feutré, chaud, intemporel, un rien vintage. Un espace est dédié aux objets chinés que Philippe Palanque propose en cadeaux. Autres nouveautés : des fougasses, des sacristains et des pompes à huile. Sans oublier les oeuvres de jeunes artistes.

L’apothicaire des saveurs n’en finit pas d’expérimenter.  

 

Le Petit Duc

3 Passage de la Canopée (accès porte Lescot)

Paris 75001

http://www.petit-duc.com/fr/

Dermalogica : testing au concept store

In beauté on avril 23, 2016 at 12:30

dermalogica-skin-bar-spaluxetv

Blanc.

Le concept store de Dermalogica, la marque américaine de soins évolutifs basée sur l’exfoliation, est immaculé. Cela lui donne un petit côté clinique suisse.

L’institut, ouvert en juin 2015, s’étend sur 50 m² et deux étages. À l’accueil, un skin bar où les clientes peuvent tester les produits et apprendre une gestuelle beauté à reproduire à la maison. Un escalier mène aux deux cabines en sous-sol.

C’est Lauren, l’une des six esthéticiennes, qui s’occupe de nous. Nous parlons marques et protocoles. Elle me précise que le concept store parisien est l’unique établissement Dermalogica en France.

La cabine est petite mais dépourvue de pollution à la musique guimauve.

Lauren commence par un Face  Mapping qui analyse chaque zone du visage puis enchaîne par un questionnaire sur la routine de soins et les attentes en matière de traitement.

espace-dermalogica-cabine-de-soin-spaluxetv

Le soin visage d’une heure débute par un démaquillage en deux temps comprenant l’application d’une huile puis d’une crème lavantes. La vaporisation d’une brune antioxydante clôt cette première étape. Pour ce moment du protocole comme pour les autres Lauren utilise de petites éponges. Elle mixe ensuite un modelage et un dermolift LPG. On sent parfaitement la peau se soulever sous la stimulation de l’embout de la machine qui reproduit par ailleurs les pincements jacquets. Indolore mais surprenant. La sensation perdure jusqu’à la pose du masque multivitamines A,C,E et avoine. C’est l’instant olfactif. Le parfum de l’avoine chatouille agréablement les narines. Le tout dure une quinzaine de minutes. Lauren procède ensuite au modelage en insistant sur le contour des yeux et des lèvres et en utilisant de nouveau un complexe multivitaminé A,C,E. Le soin se termine par l’application d’un sérum à l’acide hyaluronique, d’une brume à l’eau de rose et d’une poudre au riz.

Le résultat est efficace. Le visage est lifté et a gagné en fermeté et en clarté.

 

Espace Dermalogica

12 rue de la Forge Royale

75011 Paris

Dad : hot dogs on the docks

In Uncategorized on avril 21, 2016 at 12:35

DAD-restaurant-hot-dogs-street-food-cite-de-la-mode-et-du-design-paris-spaluxetv

Le cadre est brut, industriel comme il se doit sur les docks de la Cité de la Mode et du Design.
Des murs couverts de carreaux blancs, de ciment, de grafs constituent avec les gros tuyaux d’aération  les elements of style de l’endroit.
On s’assoit sur des palettes de bois superposées avec option très gros oreillers en lin ou bien on opte pour une table de fer foncé.

Le personnel looké urban minimalist et très accueillant.

Nous sommes chez DAD et ses Terribles Hot Dogs.

L’ouverture de leur premier restaurant de street food est le résultat d’une aventure qui remonte à 2014.

Antoine Barthelemy et Stan Schwab directeur du traiteur Histoire des Sens s’associent pour développer un concept événementiel de hot-dogs à mi-chemin entre le classique américain et le savoir-faire français.

Les deux compères tournent dans les festivals, les salons, les événements et ouvrent un restaurant éphémère sur le Parvis de La Défense où ils servent plus de 5000 clients en 40 jours.

Apparemment la formule plaît.


DAD évoque une figure paternelle centrée sur l’essentiel et ouverte à la vie. C’est rassurant sans être étouffant.

DAD-street-food-hot-dog-veggie-spaluxetv

Bye the way, pas trop lourds les hot dogs ?
Nous avons testé la formule veggie.
Le pain est brioché, toasté, rien à redire, c’est bon. La saucisse se laisse manger mais n’est pas inoubliable.  On ne lui demande pas non plus. Côté garniture c’est roquette, tomates cerises, pickles, oignons frits et confits. Pour la sauce, il faut choisir entre barbecue au whisky, moutarde au miel, moutarde wasabi ou ketchup.
Pour l’accompagnement on opte pour les frites ou la salade,  toujours avec sauce au choix.
On aurait aimé un peu plus de garniture.
Notons que la bière est délicieuse et le dessert que nous avons choisi -un cookie Orco- est fourré de grosses pépites de chocolat … so miam !

Une adresse à noter si l’on a quelque chose à faire au Wanderlust ou si l’on se rend à une expo de la Cité de la Mode et du Design.

 

DAD Hot Dogs – Les Docks

Cité de la Mode et du Design

34 quai d’Austerlitz

75013 Paris

http://www.dadhotdogs.fr

 

Vitamine T(errasses) : luxe et zen

In Non classé on mars 27, 2016 at 6:23

 

Terrasse des Jardins du Marais

Terrasse des Jardins du Marais

La vitamine D générée par le soleil est excellente pour la peau.

Les bienfaits du  yoga et des massages ne sont plus à prouver.

À Paris, vous pouvez conjuguez les 3 en farnientant en terrasse.

Voici deux propositions pour faire le plein de vitamine T(errasse).

L’Hôtel Les Jardin du Marais

L’hôtel Les Jardins du Marais abrite, derrière sa façade discrète, l’une des plus grandes terrasses à ciel ouvert de Paris : 1 500 m2 de cour pavée au soleil.  

Terrasse de l'Hôtel Les Jardins du Marais

Terrasse de l’Hôtel Les Jardins du Marais

 

Cette saison, un bar à champagne prendra place dans le jardin de l’hôtel. Le seul champagne spécialement créé pour être dégusté très très frais y sera servi.

 Vous pourrez par ailleurs déguster un pique nique Place des Vosges. Autre option : des cours de Yoga en plein air abrités d’une verrière aux allures New-Yorkaises. Un moment de détente qu’il est possible de  poursuivre au Spa du Marais.

Les Jardins du Marais

74, rue Amelot – 75011 Paris

T : +33 01 40 21 20 00

www.lesjardinsdumarais.com

Pas avant début mai … à suivre !  

 

La Plage terrasse du Meurice

Spa Le Meurice by Valmont

Spa Le Meurice by Valmont

Du 1er juin au 15 juillet 2016, le Spa Valmont pour le Meurice transforme sa terrasse privative en plage de sable fin avec bains de soleil, lampions et parasols.

Une sélection de boissons et de douceurs salées et sucrées devrait renforcer la quiétude en terrasse.

Les non-contemplatifs pourront d’adonner à une « beach-party » chic.

Les barmen du 228 installeront un comptoir éphémère de plein air et proposeront une sélection de quatre cocktails réalisés sous la houlette de William Oliveri, Chef Barman du Meurice. Ceci chaque mercredi et jeudi entre 18h et 21h.

Apéritif chic et zen car les équipes du spa  proposeront gracieusement une pose de vernis, des massages, un diagnostic de peau, d’élégants chignons …  

Le Meurice

228 rue de Rivoli,

75001 Paris

T : +33 (0)1 44 58 11 75

http://www.dorchestercollection.com/LeMeurice//     

La Barbière de Paris : les barbes jubilent

In barbiere de paris spaluxe tv on mars 27, 2016 at 8:59
nouveau-salon-vue-ensemble-barbiere-de-paris

Salon La Barbière de Paris

Nous avons envoyé le seul barbu de l’équipe se faire dorloter barbichette et moustachette chez la Barbière de Paris.

Sarah, qui exerce ses talents de barbière et de coiffeuse depuis une quinzaine d’années, a ouvert un nouveau salon dédié au bien-être masculin près de la place du Châtelet.

Tout en métal et bois sur fond de pierres apparentes et de briques rouges, il s’étend sur 200 m2.

le-cercle-by-sarah.-jpg

Corner exclusif La Barbière de Paris

 L’accueil et sa rotonde sont consacrés aux barbes et aux cheveux. Dans les deux autres espaces, l’esthéticienne prodigue des manucure flash, des soins du visages coup d’éclat ou relaxant …

Compte rendu au poil près.    

L’accueil est super.  

On m’a tout de suite offert à boire. J’ai opté pour un verre d’eau. Je ne suis pas trop jus. C’est Mickael qui m’a pris en charge. Il est super pro et sympa : c’est un jeune qui assure. Rien à voir avec le barbier où j’étais allé il y a 2 mois. C’est le jour et la nuit.

Mickael m’a littéralement sculpté la barbe. Il suivait les lignes du visage pour obtenir un rendu harmonieux. Il m’a aussi recoupé aussi les cheveux. Comme pour la barbe, il a tout de suite senti ce que je voulais.    

Il m’a posé des crèmes, des cires à moustache, de l’huile à barbe…

Détail important : il m’a épilé le haut des joues et le haut de la moustache pour rendre le dessin encore plus net. L’autre avantage par rapport au rasage est que les poils ne repoussent qu’au bout de 3 semaines au lieu de quatre jours sur ces zones.

Le soin a duré 40 mn pour la barbe, une heure, shampoing et coupe de cheveux compris.

A la fin je me suis vu dans le miroir sous tous les angles : c’était du super boulot.

Quand je suis sorti du salon j’avais du mal à me reconnaitre tellement ma barbe était belle !

Kosta-Asmanis

Kosta Asmanis

La Barbière de Paris

7 rue Bertin Poirée 75001 Paris

T : 01 40 26 01 01 bertinpoiree@labarbieredeparis.com

Du Lundi au Vendredi de 9h00 à 20h30 et le Samedi de 9h00 à 18h00

Desi Road : indian fooding sur la Rive gauche

In #restaurant on mars 26, 2016 at 6:30
desi-road-14-rue-dauphine-75006-paris-Jpg

Le Desi Road : indian fooding raffiné

Près du bar, assis sur de petits sofas au ras du sol, un homme une femme d’âge moyen parlent de leur prochain voyage documentaire en Inde.

Le serveur, qui aurait sa place dans une tribu hype, s’approche et dépose sur la table de marbre des tapas indiens.

La femme minaude pour avoir un supplément de « ces irrésistibles mini-épinards ». Elle a raison, ils sont succulents.

De l’autre côté de la salle, de jeunes asiatiques passent commande.

La clientèle du Desi Road -anciennement Yuraraj-  est internationale et hétéroclite. Elle cherche le Desi -prononcez Déssi-, les saveurs du continent sud asiatique. Des variations autour du riz, du curry, du dal, du chapati … servis dans de grands plats ronds, les thalis.  

La carte est signée par le chef Manoj Sharma qui officiait au Cinnamon puis au MG Road, le grand frère du Desi.

Le restaurant de la rue Dauphine est la seconde adresse de la décoratrice  Stéphanie de Saint-Simon après le MG Road du Marais. Ici on fait dans le mobilier éthnique et le parquet de bois brut. Le style néo-colonial est dépouillé mais distille une atmosphère dorée via des luminaires zen et des teintes chaudes.

desiroad

variations autour du dal

Nous avons dégusté les musts du restaurant : un « panu pari » -petits soufflés de pommes de terre garnis d’une sauce au romarin- suivi par un « potato & lamp cake » qui, comme son nom l’indique, est un gâteau de pommes de terre à l’agneau fondant sous la bouche relevé au curry. C’est miam !!! Vint ensuite le tali,  plat indien par excellence et en l’occurrence excellent. Le Desi en propose une version végétarienne et une version au poulet. Sur la table, 6 bols à base de dal de lentilles, une raïta, un nan chatouillent l’odorat avant de réjouir nos papilles raffinées.  

Le Desi Road sert égalementi une série de cocktails épicés et de déserts délectables comme le riz au lait façon Manoj Sharma.

En guise de digestif, nous avons choisi une promenade sur le Pont-Neuf.  

Juste bien !  

Desi Road

14, rue Dauphine

75006 Paris

Entre 30 et 40 E http://www.desiroadrestaurant.com