spaluxetv

Posts Tagged ‘#restaurants à paris’

La Table du Lancaster : des terroirs légers au déjeuner

In hôtels de luxe, Restaurants étoilés on novembre 1, 2016 at 1:15

table_lancaster

La Table du Lancaster vient de recevoir le prix Villégiature du meilleur restaurant d’hôtel en Europe. Une récompense qui s’ajoute à d’autres notamment aux deux étoiles Michelin.

Dans un cadre élégant et feutré avec vue sur jardin, on déguste des plats inattendus empreints des richesses culinaires du monde. Ces créations sont le fruit de l’imagination du chef Julien Roucheteau qui a succédé à Michel Troisgras.

Le midi, le chef propose une nouvelle formule entrée-plat ou plat-dessert revisitant les classiques du terroir. Des interprétations d’une surprenante légèreté.

Nous avons choisi une blanquette de veau et un vacherin.

Très très loin de la « blanquette des familles » une employée à l’enthousiaste chic nous a servi un bijou de met au goût sophistiqué et paradoxalement authentique.

table-lancaster-blanquette-spaluxetvLa recette ? La poitrine de veau d’origine française est cuite une première fois pendant huit heures. Juste avant le service, la viande est snackée afin de caraméliser les graisses. Elles est accompagnée de légumes frais (champignons, oignons blancs, carottes). Le risotto est lui aussi snacké. Un dégraissage au citron allège la sauce traditionnelle et donne une fraîcheur en palais.

Le dessert, un vacherin revisité autour de la prune et de la mélisse, ne déroge pas au concept de terroir « light ».

table-lancaster-dessert-spaluxetvLa quenelle de glace à la la prune et sa déclinaison de fruits frais rouges et jaunes est entourée de deux plaquettes de meringues. Une crème mousseuse joue sur l’huile d’olive que l’on sent effectivement de manière furtive en bouche. Le parfait glacé à la mélisse repose sur une gelée de prunes.

 

Délicieusement raffiné et … savoureux.

 

 

La Table du Lancaster

7 rue de Berri

Paris 75008

http://www.latabledulancaster.fr

 

 

Publicités

Le Comptoir Général : cap sur l’évasion

In #restaurant on avril 30, 2016 at 8:38

le-comptoir-general-paris-deco-spaluxetv  

Aux grandes heures de la colonisation européenne, il y eut les Comptoirs Français de l’Inde, La Compagnie Britannique des Indes Orientales …

Si Le Comptoir Général leur emprunte l’exotisme, la comparaison s’arrête là.

Ouvert en 2009 au bord du canal Saint-Martin, dans le neuvième arrondissement, ces anciennes écuries reconverties en scierie jusque dans les années 70, accueillent 5000 personnes par semaine et affichent un chiffre d’affaires de 4 millions d’euros par an. Le public est attiré par le côté exotique de l’endroit à la fois bar, boutique, restaurant, galerie d’art et club de musique du monde avec un gros penchant pour l’Afrique.

On ne sait où donner de la tête dans ce drôle d’espace où tout est à vendre … sauf le personnel 🙂 Bref, on ne s’ennuie pas.

En début d’année, pour continuer de piquer la curiosité de ses hôtes Aurélien Lafon, le PDG, a repensé la décoration de l’entrepôt de 800 m2.

  le-comptoir-general-entrée-paris-spaluxetv

Les deux pièces jouent toujours la carte de la brocante du lointain avec des lions empaillés côtoyant un assemblage de machines à écrire, des requins tout aussi empaillés dialoguant avec un jardin d’herbes aromatiques, des palmes de bambou éventail éclairées par des lanternes orientales … La pièce maîtresse de ce renouveau décoratif est une proue de navire où l’on peut danser ou farnienter sur des chaises en profitant du spectacle. Tout en bois vieilli et blanchi, la coque, qui abrite un bar, ressemble à s’y méprendre à une épave. Une épave où fourmillent 1000 poissons-convives chaloupant au son d’un groupe japonais.

1000 poissons prêts à s’échapper vers d’autres rivages.

La programmation du Comptoir Général ressemble à une brochure de voyages. Tous les deux mois les clients sont invités à découvrir une nouvelle contrée, à travers ses plats, ses cocktails ou la projection de documentaires : les Caraïbes en mars, l’Inde en mai, le Japon en juillet, les océans en septembre, la Laponie et le Grand Nord en fin d’année…

le-comptoir-general-paris-lion-spaluxetv  

Last but not least, des découvertes « hors site » sont prévues : rencontre avec un druide, un vampirologue, un fabricant d’huiles essentielles …  

 

À suivre donc …    

 

Le Comptoir Général

80 Quai de Jemmapes

75010 Paris

 

Dad : hot dogs on the docks

In Uncategorized on avril 21, 2016 at 12:35

DAD-restaurant-hot-dogs-street-food-cite-de-la-mode-et-du-design-paris-spaluxetv

Le cadre est brut, industriel comme il se doit sur les docks de la Cité de la Mode et du Design.
Des murs couverts de carreaux blancs, de ciment, de grafs constituent avec les gros tuyaux d’aération  les elements of style de l’endroit.
On s’assoit sur des palettes de bois superposées avec option très gros oreillers en lin ou bien on opte pour une table de fer foncé.

Le personnel looké urban minimalist et très accueillant.

Nous sommes chez DAD et ses Terribles Hot Dogs.

L’ouverture de leur premier restaurant de street food est le résultat d’une aventure qui remonte à 2014.

Antoine Barthelemy et Stan Schwab directeur du traiteur Histoire des Sens s’associent pour développer un concept événementiel de hot-dogs à mi-chemin entre le classique américain et le savoir-faire français.

Les deux compères tournent dans les festivals, les salons, les événements et ouvrent un restaurant éphémère sur le Parvis de La Défense où ils servent plus de 5000 clients en 40 jours.

Apparemment la formule plaît.


DAD évoque une figure paternelle centrée sur l’essentiel et ouverte à la vie. C’est rassurant sans être étouffant.

DAD-street-food-hot-dog-veggie-spaluxetv

Bye the way, pas trop lourds les hot dogs ?
Nous avons testé la formule veggie.
Le pain est brioché, toasté, rien à redire, c’est bon. La saucisse se laisse manger mais n’est pas inoubliable.  On ne lui demande pas non plus. Côté garniture c’est roquette, tomates cerises, pickles, oignons frits et confits. Pour la sauce, il faut choisir entre barbecue au whisky, moutarde au miel, moutarde wasabi ou ketchup.
Pour l’accompagnement on opte pour les frites ou la salade,  toujours avec sauce au choix.
On aurait aimé un peu plus de garniture.
Notons que la bière est délicieuse et le dessert que nous avons choisi -un cookie Orco- est fourré de grosses pépites de chocolat … so miam !

Une adresse à noter si l’on a quelque chose à faire au Wanderlust ou si l’on se rend à une expo de la Cité de la Mode et du Design.

 

DAD Hot Dogs – Les Docks

Cité de la Mode et du Design

34 quai d’Austerlitz

75013 Paris

http://www.dadhotdogs.fr