spaluxetv

Posts Tagged ‘#soins du corps’

Thalgo : nouveau Miracle des Océans

In #beauté #soins du visage, beauté, Beauté on février 15, 2017 at 10:47

thalgo-spaluxetv

Thalgo travaille depuis plus de 50 ans sur les ressources des océans, mine abyssale d’actifs régénérants pour le peau.

En mars, elle sort « Prodige des Océans » une collection complète -essence, crème, masque- de soins à de minéraux marins. Objectif : agir sur les clefs de la jeunesse cutanée grâce à la la préservation des protéines.

Le stress oxydatatif et la mort des cellules

La laboratoire de recherche fondamentale est parti du constat que la jeunesse de la peau est chaque jour menacée par les stress oxydatif qui malmène notamment l’acide hyaluronique et les protéines structurales et fonctionnelles dont les mitocondries, les unités de vie de la cellules. Qui dit mort des mitocondries dit mort cellulaire.

La peau se régénère en activant de petites cellules cutanées (fibroblastes, kératinocytes, mélanocytes).

Le système de régénération se dérègle quand le stress oxydatif et continu compromet l’action de ces cellules. Résultat de cette surchauffe : perte d’élasticité, d’éclat, de fermeté, rides …

Au terme de 4 années de recherches Thalgo assure avoir pu sélectionner 3 sources actives qui pallient cette surchauffe. L’eau marine biocellulaire, des cellules natives maritimes et une algue pluricellulaire.

L’Intelligence Marine Cellulaire

thalgo-prodige-des-eaux-spaluxetv

Ce complexe breveté « Intelligence Marine Régénérative » contient 64 nutriments marins devant agir en 48 heures.

La marque avance que ses tests prouvent pour la première fois que sa nouvelle formule active directement la synthèse cutanée des protéines.

Par ailleurs, Thalgo a tenu à accorder un soin particulier à la galénique en créant une structure lamilaire identique à la peau et assurer ainsi son confort.

Le texture du masque qui ressemble à une émulsion pâle de chantilly est en effet très agréable et pénètre sans laisser de traces. Nous apprécions aussi la galénique de l’Essence.

Une attention particulière a par ailleurs été apporté aux pigments et réfecteurs de lumières. Cette correction par la lumière s’inscrit dans l’air du temps.

L’objectif de la nouvelle collection Thalgo est triple : agir sur la qualité de l’oval, le grain de la peau et le maintien du visage.

Résultat d’une première phase de testing : le masque est hydratant, le complexe accentue la douceur de la peau – si la peau est douce à la base-.

Résultat d’une phase complète de testing : les promesses sont exagérées et le prix élevé est disproportionné au regard du bilan.

http://www.thalgo.com

Publicités

Hammam Les Cent Ciels : rituel d’automne

In beauté, beauty, Spa on novembre 2, 2016 at 2:56

acc-hammam-les-cent-ciels-couloir-paris-spaluxetv

La météo avait prévu des brouillards. La météo ne s’était pas trompée. Ce matin là, seuls des rais de lumière alertes parvenaient à strier les feuilles accrochées aux arbres d’automne. La danse intermittente des couleurs pour nous fut brève. Pas le temps de méditer sur le spectacle mordoré. Nous étions attendus par d’autres brumes. Nous avions rendez-vous au hammam Les Cent Ciels République.

 

hammam-les-cent-ciels-paris-fontaine-spaluxetvLe hammam joue la carte de la tradition orientale de bon goût. Le coeur de ce « ryad » du bien-être est composé d’un hammam tiède (37-38 °), d’un hammam chaud (48 °), d’un sauna et d’une piscine (un peu trop chlorée). Surface : 650 m2 sur 200. Pas mal ! Les douches enclavées ponctuent cette première étape de déconnexion. Un décrochage du réel que favorise la décoration. Carreaux de faience prune, beige ou marrons glacé, murs en tadelakt (enduit de chaux ondulé et brillant) bleu nuit ou safran, fontaines, lustres, lanternes composent un tableau très marrakchi.

Allongée près de la fontaine puis  assise sur une dalle carrelée, nous passons une heure à écouter les bruits (murmures, respirations, goûtes d’eau qui tombent lourdement, jets qui s’élancent et retombent), à fermer et ouvrir les yeux pour capter les couleurs et les ombres à travers les vapeurs. Une expérience sensorielle doublée d’une détoxification. Ici, la peau exhude les toxines comme nulle part ailleurs tandis que l’alternance chaud-froid stimule les capillaires.

Puis vient le moment de s’enduire de savon noir (15 mn avant le soin). Plus question alors de piscine ou de douche. Le savon d’alep ne ferait plus son office  lors du gommage.

acc-hammam-les-ciels-ciels-paris-escalier-spaluxetvÀ l’heure dite, Véronique, vêtue d’une tenue traditionnelle, nous conduit vers l’une des 3 salles idoines. Elle pose sur le banc de pierre le paréo (très doux) qui nous a été remis à l’accueil avec une serviette, un peignoir et des tongs « stantards » puis commence le travail d’élimination des peaux mortes. Le geste est aussi sûr que la pression.

Le rituel se poursuit en salle de soin. Il y en a 7 dont deux double. La nôtre, au sommet d’un escalier, est vaste, sobre et chaleureuse avec son grand miroir et son parquet clair.

Pendant une heure Véronique va lisser notre corps, le polir. De longs mouvements enveloppants pour drainer, des pressions pour détendre. Au total, une cinquantaine de manoeuvres effectuées à l’huile d’argan  pure et biologique. On décroche !

acc-hammam-lescentsciels-salle-de-soin-paris-spaluxetvVéronique enchaîne avec le nouveau gommage pour le visage à base de beurre de karité, d’huile d’amande douce et de rose afin d’éliminer tout en douceur les impuretés et les cellules mortes. En fin de soin, elle pose la dernière crème-masque « L’Intense » », un anti-âge global qui promet d’hydrater en profondeur et de protéger l’épiderme grâce à ses propriétés anti-oxydantes. Un coup d’oeil au grand miroir nous renvoie l’image d’une visage frais et pulpé.

acc-hammam-les-cent-ciels-paris-entree-spaluxetvNous quittons la salle de soin pour gagner le corner repos. On y arrive en suivant un chemin de lourdes portes de bois sculpté et de petits salons aux sofas moelleux. Installée sur un canapé, sirotant un thé vert, nous regardons le ciel aux mille lunes puis … plus rien !

http://www.hammam-lescentciels.com

7 rue de Nemours

75011 Paris

Les 90 ans du Bristol : 6 moments d’extravagance distinguée

In #hotels de luxe, #soins du visage, Hôtel/Palace/Paris, Hotel/ Palace on août 6, 2015 at 5:56
Le Bristol fête ses 90 ans

Le Bristol fête ses 90 ans

Pour fêter ses 90 printemps, le Bristol convie ses clients à partager 6 moments de fête et de détente.
Des moments qui correspondent à l’histoire du palace, de l’extravagance des années folles aux frissons de l’interdit.

Garden party au Bristol / 50ème anniversaire

Garden party au Bristol / 50ème anniversaire

Ouverture des festivités le 21 juin par un brunch dans les jardins.
Garden party le 30, suivie d’une soirée guinguette le 9 juillet (brrr on s’encanaille au son de la valse musette) et d’un speakeasy le 10 (brrr on brave la prohibition comme l’ont vécu les Américains).

Après le break d’été, reprise des célébrations avec une journée bien-être le 20 septembre. Le spa offre d’excellentes prestations signées La Prairie dans un cadre sobre et chic. Et puis il y a la piscine et les pauses gourmandes au Jardin Français.

Voir notre article : http://www.spaluxe.tv/bristol-soins-sur-jardin.html

Journée bien-être le 20 otobre au Bristol


Journée bien-être le 20 septembre au Bristol

Pour clore l’anniversaire en beauté, un diner de gala dans une ambiance Gatsby le Magnifique se tiendra dans le Salon de Versailles le 24 octobre.
Tenue d’époque de rigueur pour déguster le menu spécialement conçu par le chef Éric Fréchon.

Dîner de Gala au Bristol

Dîner de Gala au Bristol

Le Bristol, 112 rue du Faubourg Saint-Honoré
http://www.lebristolparis.com

Cayola : mains d’or et écrin de velours

In #soins du visage on août 1, 2015 at 3:44
Cayola Spa Paris/Entrée

Cayola Spa Paris/Entrée

Elle pétrit, tord, lisse.
Pour faire du pain ?
Non, pour apposer son sceau aux tissus.

Sylviane est masseuse depuis 38 ans. Une passion attentive.
« Je n’ai jamais pratiqué deux modelages identiques. Je m’adapte à l’état de la peau des clientes le jour de leur visite. Certaines fois, je m’attarde sur l’ovale, d’autres fois sur les pommettes … Ce qui ne varie jamais est le travail en profondeur des muscles » explique cette praticienne hors pair.

Son dernier poste : Spa manager au Meurice.

Aujourd’hui, elle officie au Cayola.
« Je voulais travailler dans un spa urbain. La rencontre avec Emmanuelle Bourgueil m’a permis de réaliser ce souhait« .

Cayola Spa Paris / salle de soins

Cayola Spa Paris / salle de soins

Le Cayola, au 57 rue de Bourgogne, a ouvert en juin 2014.

La propriétaire a opté pour une architecture d’une sobre élégance tout en lignes droites, angles, soupentes de bois percées ou non de lumière, teintes claires et chaudes.

Il abrite un sauna, un hammam, un poste d’aquabiking, 3 cabines simples, deux cabines doubles, un corner maquillage, beauté des mains et des pieds, une salle de relaxation où l’on déguste une sélection de thés. Pas de point d’eau. Un manque fréquent dans les spas urbains. Dommage.

Au rez-de-chaussée, un mur est réservé à l’ensemble des gammes Valmont et Bellefontaine, les seuls produits utilisés et vendus.
« Je reste dans le luxe explique » souligne Emmanuelle Bourgueil « J’ai dirigé pendant 10 ans le Carl Gustav, l’hôtel de mon père à Saint-Barthélémy. Je ne voulais pas me départir de ce standing« .

Le nom Cayola, vient du mot cailloux, un clin d’oeil à sa Vendée natale.
Le soin signature est d’ailleurs un massage aux galets. Le Cube O2, un traitement qui consiste à oxygéner la peau pour favoriser le renouvellement cellulaire, constitue l’autre spot de l’institut.

Nous avons testé un soin du visage Bellefontaine d’une heure -largement dépassée- avec Sylvianne.

Cayola Spa Paris / Design

Cayola Spa Paris / Design

Le traitement s’est déroulé de manière classique : démaquillage, gommage, modelage, application de sérum et de crème.

Le modelage, lui, ne fut pas un modèle de classicisme.
Nous avions l’impression qu’un millepatte habile et déterminé malaxait le moindre millimètre de notre peau.
Étonnante sensation que cette gym faciale réalisée par des mains infatigables.
Le résultat fut réellement bluffant : traits reposés, repulpés, ovale parfait, teint style retour de villégiature.

« Le secret d’un modelage est dans le ressenti » note Sylvianne qui, outre son expertise en masséters, se veut passagère d’émotions.

Crédits photos Spaluxe.tv

Cayola Spa
57 Rue de Bourgogne, 75007 Paris
01 45 55 69 70
http://www.cayolaspa.fr